AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur KOMD
Bonne st valentin à tous !
L'animation débute ici, que le meilleur gagne !
Pas encore inscrit à l'animation ? Viens vite nous rejoindre ici
Une soirée CB est prévue le 20 février à 20h45 !

Partagez | 
 

 Le lys de Florence ● Jodie R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Le lys de Florence ● Jodie R.   Ven 17 Avr - 18:35


jodie&ettore ◮ le lys de Florence.
« Allez papa, t'avais promis qu'on irait voir pour un blouson en jean aujourd'hui » supplie Celio en faisant ses yeux de Bambi. « T'es chiant, arrête de regarder des Disney. On dirait un bébé chien qui va crever » lâche Ettore sans quitter des yeux sa lecture du journal local. Celio prend son air outré avant de balancer une pâte sur son père qui arque un sourcil et lève les yeux. « En tout cas, Tarzan t'a pas appris le respect dû à ton paternel, jeune homme » déclare Ettore, tout occupé à conserver son sang calme et à ne pas éclater de rire. « Tarzan a pas de paternel, il s'est fait bouffer par un jaguar » remarque Celio en débarrassant la casserole. Les deux se regardent en même temps et éclatent de rire, emplissant l'appartement de leurs hurlements de gamins.

Une fois l'atmosphère redescendue, la table débarrassée et les chaussures enfilées, Ettore et Celio quittent l'appartement et grimpent dans le pick-up. Au moment où Ettore se gare, Celio disparaît sous le tableau de bord. Son père ouvre grands les yeux avant de croiser, sur le trottoir, le regard d'une gamine de dix ans aux courts cheveux bruns et au minois de poupée. Il lève les yeux au ciel et sort de la voiture, faisant un respectueux signe de tête au père de la petite. Il sort une cigarette, se l'allume et croise les bras. « Elle est partie » lance-t-il à son fils qui sort enfin de sa cachette, rouge comme les tulipes Dauclert et tout décoiffé. « Peuh, c'est pas pour ça. Je resserrai mes scratch » grogne le gamin. « T'as des lacets » répond son père avant d'écraser sa cigarette et d'entraîner son fils dans la première boutique ouverte.

Celio disparaît dans les rayons, tandis qu'Ettore cherche la vendeuse des yeux, jouant du bout des doigts avec le pendentif pendant à son cou : un médaillon gravé d'un lys stylisé, le symbole de Florence, la ville de sa mère et où est né Celio, qui porte le même. Cadeaux de Vittoria Giamatti, sa mère. Son regard accroche enfin la vendeuse, à quelques mètres de lui. « Excusez-moi, mademoiselle, mon fils cherche un blouson en jean. Est-ce que vous auriez ça ? » demande-t-il avec un sourire. Ettore n'aime pas les gens de Belle Fleur mais Celio lui a fait promettre de faire des efforts pour être gentil.
©clever love, avatar candids.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le lys de Florence ● Jodie R.   Ven 17 Avr - 19:35


Le lys de Florence
Ettore et Jodie

Assise à sa caisse, Jodie faisait comme toujours. Elle faisait son boulot. Mais aujourd'hui, il n'y avait pas beaucoup de client et elle faisait face à son pire ennemis, l'ennuie ! Elle était là, le regard dans le vide, en train de tapoter doucement ses jambes quand une voix masculine attira son attention. Elle leva la tête et vit un homme brun lui poser une question. Elle hocha la tête en se levant. "Oui, bien sûr, nous en avons." dit-elle en enlevant sa veste qui pour elle, était de trop. "Suivez-moi" dit-elle en souriant poliment. Elle se mis alors à se diriger vers le rayon enfant et une fois arrivée, elle s'arrêta devant les différents blousons. "Voyons voir..." D'une main, elle poussa les différents blousons afin d'en trouver un en jean, et de l'autre, elle tripotait son pendentif, un pendentif qu'elle a depuis toujours ! Selon la femme de l'orphelinat, ça serais un souvenir de sa mère biologique... Bref. Elle continue comme ça avec l'homme à ses côtés puis, elle arrive aux blousons en jean. Elle se tourne alors vers l'homme et le regarde. "Quel taille vous faut-il ?" demanda-t-elle






Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le lys de Florence ● Jodie R.   Ven 17 Avr - 19:56


jodie&ettore ◮ le lys de Florence.

« Papa, regarde celle-là ! » lance Celio dans le dos d'Ettore. Un sourire gêné pour la vendeuse et il fait volte-face, ouvrant des yeux ébahis devant un blouson de motard affublé de dessins de têtes de mort et de badges de club de bikers. « Les enfants c'est là-bas » lui rappelle Ettore en pointant du menton l'autre côté de la boutique avant de se retourner vers la vendeuse, indiquant à son fils que la discussion est close. « Il me faudrait du douze, voire du quatorze ans. Ça grandit vite, ces bêtes-là » s'amuse-t-il en jetant un coup d’œil à son fils qui traîne les savates jusqu'au rayon enfant où il regarde dédaigneusement les vestes un peu trop bébés à son goût.

Alors que la vendeuse et Ettore rejoignent Celio dans le rayon, l'Italien croit voir un pendentif qui ne lui est pas inconnu jouer sur l'étoffe du pull de la jeune fille. Intrigué, il se force à porter son attention sur son fils pour ne pas paraître grossier. Pourtant, il ne parvient pas à réprimer un deuxième coup d’œil vers son décolleté où il découvre avec étonnement un pendentif semblable en tous points au sien et à celui de Celio. Comment est-ce possible ? L'original, dont les autres sont des copies, a été confectionné uniquement pour Vittoria Dauclert. Comment une femme extérieure à la famille d'Ettore peut-elle en porter une copie ? Le bijoutier a-t-il vendu le modèle ?

Ettore reporte enfin son attention sur son fils mais rien à faire, son esprit ne veut pas lâcher l'affaire. Il se retourne finalement entièrement vers la vendeuse, sans pour autant sortir sa chaîne de son sous t-shirt. « Il est très beau, votre pendentif. Est-ce indiscret de vous demander où vous l'avez acheté ? »
©clever love, avatar candids.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le lys de Florence ● Jodie R.   Dim 26 Avr - 14:33


Le lys de Florence
Ettore et Jodie

A la réponse du client, elle posa son regard sur le petit garçon derrière lui, sûrement son fils. Elle sourit poliment et regarde alors les différents blousons en jean. Elle en sort alors trois, qu'elle met sur le côté. Elle regarde les étiquettes et... il y en a deux pour les quatorze ans et un pour les douze. "Nous avons déjà ceux-là. Laissez moi voir si nous en avons d'autres." dit-elle en regardant les étiquettes des autres blousons. Quelques secondes s'écoulèrent avant qu'elle ne sorte deux autres blousons en jean. Elle allait prendre la parole mais l'homme parla avant elle. Elle se tourna vers lui et écouta sa question. Où avait-elle achetée ce pendentif ? Elle tripota son pendentif quelques secondes en le regardant puis, elle posa son regard sur l'homme. "Hum... je ne l'ai pas acheté. A vrai dire, j'ai grandis dans un orphelinat et apparemment, ce serait un souvenir que ma mère biologique m'a donnée avant de m'abandonner..." dit-elle. Et bizarrement, elle y tient à ce collier, même sans avoir connu sa mère, elle ne s'en sépare jamais. "Après, il ce peut que le même pendentif soit en vente mais je ne pourrais pas vous dire où."






Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le lys de Florence ● Jodie R.   Ven 1 Mai - 15:57


jodie&ettore ◮ le lys de Florence.

« Eh ben, il est bien celui-là, non ? » demande Ettore en montrant un des blousons à son fils qui croise les bras et arque un sourcil. Ettore lève les yeux au ciel et laisse Celio regarder les autres articles proposés par la vendeuse, avant de faire une remarque sur le médaillon qu'elle porte.

Ettore arque un sourcil. « Excusez-moi, je ne voulais pas faire remonter des souvenirs pénibles » lâche-t-il d'une voix égale. À vrai dire, il aurait presque préféré être orphelin que d'avoir un père pareil. John Dauclert ne lui a laissé que des souvenirs sombres, emprunts de la terreur d'un enfant impuissant. « Je serais assez étonné qu'il soit en vente » dit Ettore en haussant les épaules. « Je vous ai posé cette question car, voyez-vous, j'ai le même médaillon que vous » ajoute-t-il en sortant sa chaîne de sous son pull pour la tendre vers la vendeuse. « Moi aussi » lance Celio en s'approchant, sortant son propre médaillon de sous son sweat. « J'ignore d'où vient le vôtre, mais le mien et celui de mon fils sont des répliques de celui que ma mère a fait faire à Florence, le jour où son premier enfant est né. Elle a expressément demandé que le modèle ne soit pas mis en vente. Comprenez-donc ma curiosité de vous voir porter une copie parfaite » termine-t-il en croisant les bras. La situation est bien étrange et Ettore veut tirer ça au clair.

« Vous n'avez aucune autre information sur votre famille biologique ? » demande-t-il. Peut-être Vittoria Giamatti avait-elle un frère ou une sœur, ou même des cousins aux Etats-Unis à qui elle aurait offert le même médaillon ? Après tout, les ramifications de la famille Giamatti s'étendent sur toute la surface du globe.  
©clever love, avatar candids.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le lys de Florence ● Jodie R.   

 

Le lys de Florence ● Jodie R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Jodie-Dreams
» The blame game [PV Jodie]
» Tu ne m'arrive pas à la cheville pétasse, mais si un jour tu l'atteins tu seras gentille, tu feras mes lacets. [Ft. Jodie]
» [Soirée Quizz 80's] Jodie et Anarchy, Fan des 80's
» Beyond: Two Souls - Jodie/Ellen Page mise à nue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knocking on Mémé's door ::  :: — Les recettes de Grand Ma' :: Version 1.0 :: Archives des RPs :: Belle Fleur Centre-