AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur KOMD
Bonne st valentin à tous !
L'animation débute ici, que le meilleur gagne !
Pas encore inscrit à l'animation ? Viens vite nous rejoindre ici
Une soirée CB est prévue le 20 février à 20h45 !

Partagez | 
 

 Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Dim 5 Avr - 21:43


nadie&ettore ◮ et la foudre creva les ténèbres.
Une clope au bec, Ettore finit de plier le linge propre. Il sort une chemise propre du bac et la balance sur le dos d'une chaise. « Ça fera l'affaire » marmonne-t-il. Déjà que ça ne l'enchante pas d'aller à cette réunion organisée par le maire, il ne va quand même pas se mettre en costard-cravate pour cette bande de commères ? Combien ont dû se délecter de l'implosion du mariage Dauclert ? Un éclair de fureur passe dans les yeux d'Ettore qui reporte son attention sur le bac à linge qu'il porte. Depuis qu'il est revenu à Belle Fleur, il est constamment sur les nerfs – et dire que Celio et lui étaient censés ne venir que pour les vacances... Cela fait désormais deux mois que les deux garçons sont là et Celio a déjà rejoint les rangs du collège de Belle Fleur. Heureusement qu'il était bon en anglais, à Florence ! Il a plutôt bien pris le départ et si ne plus voir sa mère lui fait de la peine, il n'en montre rien.

Celio dévale l'escalier qui sépare les deux parties du duplex et manque de s'étaler au bas des marches. Ettore lève les yeux au ciel. « Stupido » lâche-t-il avec une grimace d'amusement – il serait bien mal, s'il arrivait quoi que ce soit à la prunelle de ses yeux. D'ailleurs, depuis quelques jours, il y a quelqu'un d'autre pour faire battre son cœur aussi vite, pour allumer une flamme dans ses yeux et pour dessiner un sourire à la commissure de ses lèvres. Mais Ettore le cache – parce qu'il a honte. Il n'a pas quitté Ester depuis trois mois qu'il craque déjà pour une autre nana. Si Celio savait... Oui mais voilà, Ettore est un homme et un homme, ça ne contrôle pas ce genre de choses. Dix ans de mariage dont cinq ans de malheur lui ont fait oublier les papillons dans le ventre, les sueurs dans le dos, les tremblements dans les mains. À trente ans, il redécouvre tout ça avec délice. Peut-être que ce n'est que de l'attirance physique, mais il sait qu'il ne s'est pas senti aussi éveillé depuis cinq ans. Et il veut avoir le cœur net.

« Papa, on va être en retard ! » lâche Celio en enfonçant une casquette type rappeur sur sa tête. Ettore lève les yeux au ciel. Son fils a l'assurance et le bagout que lui-même n'avait pas à l'adolescence. Il a la prestance d'un homme sûr de lui et confiant dans ce qu'il est – tout ce qu'Ettore n'a jamais été, parce qu'il n'assume pas la moitié de sa personnalité. Lorsqu'il laisse éclater sa fureur contre les murs de l'appartement ou qu'il s'acharne sur une cigarette, le doute et la peur l'envahissent. Il se voit devenir comme son propre père – et cela le terrifie. Peut-être est-ce l'effet que lui fait Belle Fleur ? Après tout, ses souvenirs d'enfance et d'adolescence, ponctués des crises de violence de son père et de son alcoolisme chronique, sont tous rattachés à cette ville et à cet appartement.

Ettore passe sa veste et enfonce son paquet de cigarettes dans sa poche de jean avant de sortir. « Un jour, faudra que t'arrêtes de fumer, tu sais » lui glisse Celio en le prenant par la main. « Mais ce jour-là, tu seras heureux et tu n'auras plus besoin de fumer » ajoute-t-il, avec une clairvoyance désarmante. Ettore n'a jamais compris de qui son gamin tient son intelligence humaine, mais il n'en est pas peu fier. « Je suis heureux avec toi, bonhomme » répond le père en ébouriffant les cheveux de son fils. Celio passe sa main dans ses cheveux, légèrement gêné et immédiatement suivi de son père en signe de moquerie. Les deux hommes éclatent de rire et entrent dans la salle de réception de Grand Ma'. Ettore réprime un soupir. Celio a insisté pour être présent et passer un peu de temps avec ses nouveaux copains de classe.

Alors que la salle se remplit, Ettore, qui s'est réfugié au fond et s'adosse au mur, les bras croisés, porte son regard sur la porte et déglutit. La voilà, tout aussi belle que les autres fois.
©clever love, avatar candids.
avatar
Grand ma'
t'as dans le viseur !

http://komd.forumactif.org/t798-lux-stares-at-selfies-until-they-turn-ugly-i-knew-it http://komd.forumactif.org/t810-lux-i-dont-get-texts-of-good-morning-beautiful-but-i-do-have-a-friend-who-spams-me-snapchats-of-her-dog-to-wake-up-to-so-whos-the-real-winner-here
▸ Moi c'est : Lux mais les plus proches m'appellent : Billy, Rosenbach ou Xul , ils disent que je suis quelqu'un de : chiant, une gamine insupportable, qui passe son temps à emmerder son monde. Sachez que j'ai : 23 ans et que je suis : pas difficile. , d'ailleurs mon coeur est : libre , je suis : célibataire Je réside au : quartier sud, dans un immeuble miteux. et j'occupe mes journées en tant que : revendeuse de weed et livreuse de pizza. ▸ Sur le net on me prénomme : ©smmg , mais mon vrai prénom est : Marie La célébrité sur mon avatar n'est autre que : Selena Gomez, duh ! , je remercie par la même occasion : ©smmg Je suis sur le forum depuis le : 10/03/2015 et j'ai posté(e) un tas de messages : : 409 Mes points scrabble : : 405

Champs Libre :

ABOUT LUX

"when all fades away my home will still be the same."

caractère de merde:
 


Lux est actuellement livreuse de pizza, après s'être faite virée de plusieurs petits boulots. Elle revend de l'herbe, ce qui lui permet d'arrondir ses fins de mois et de payer son loyer. Elle loue un appartement ridicule, dans le quartier Sud de Belle Fleur, dans lequel elle n'a que très peu de meuble. Elle dort d'ailleurs sur le vieux canapé qu'elle a récupéré dans une friperie. Elle consomme principalement du cannabis et du tabac. Elle ne touche pas aux drogues dures et si vous lui demandez pourquoi elle vous dira que c'est simplement parce que c'est trop cher. Son téléphone est un vieux nokia, sur lequel elle joue à snake pendant ses heures de pause. Elle conduit un vieux vespa beige qu'elle a depuis ses 16 ans. Elle se nourrit principalement de nouilles instantanées et est une grande consommatrice de thé. Le seul objet de valeur chez elle est sa télévision, qui est pourtant loin d'être de qualité, sur laquelle elle regarde ses séries préférés ainsi que bon nombre d'émissions de télé-réalités. Elle a un frère aîné, une demi-sœur, plus jeune qu'elle de quelques années, et deux demi-frère cadets qui son jumeaux. Sa mère et son beau père l'on foutu à la porte l'année de ses 21 ans. Ses parents sont d’origine mexicaine et parlaient très souvent en espagnol à la maison. Elle le parle donc couramment. Elle a gardé contacte avec ses amies de lycée et fait régulièrement la fête avec eux. Il lui arrive de voler dans les magasins (principalement de la nourriture et des produits de beauté). Elle c'est d'ailleurs faite prendre à deux reprise.



LUX ET LES GENS

TEDDY la voisine et collègue qu'elle martyrise. + MIRABELLE le plan cul régulier. + NINA la grande sœur de cœur qui la sauve de ses embrouilles. + KERRIE la jalouse. + MAKSIM le flic à qui elle fait les yeux doux pour se sortir de la merde. + KLAUS le drogué qui va lui attirer des ennuies.+ NANA la meuf qui la stalk.



Spoiler:
 



RP TIME

TEDDY + La folle course aux pizzas.
KLAUS + La lune est le soleil des statues.
NINA + A défaut de ne pas avoir d'enfant j'ai tout d'une mère.
NANA + grocery shopping.

.




MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Dim 5 Avr - 23:59

Allongé à plat ventre sur le canapé, écrasant mon bras gauche alors que le droit balayait déjà le parquet de mon appartement, je récupérais ma nuit. J'avais fait quelques excès, je l'avoue, mais je ne culpabilisais pas. Après tout il n'y avait plus de paparazzi pour immortaliser ma gueule de bois, ni de journaliste pour déblatérer à mon sujet. C'était donc le cœur léger que je m'étais mise minable hier soir, histoire d'oublier combien ma vie était pathétique.
« Voici venir les barbapapa ~ » Ni une ni deux j'envoyais balader, d'un coup de pied, mon portable à l'autre bout de la pièce. Il fallait à tout prix que je change de sonnerie. Je me redressais laborieusement, essuyant d'un revers de main la bave au coin de mes lèvres avant de balayer la pièce du regard pour retrouver mon précieux téléphone.  « Et merde... » soupirais-je en me tirant du canapé pour le ramasser. Je décrochais juste à temps pour entendre ma mère râler. « T'en a mis du temps ! » pesta t-elle à l'autre bout du fil. Je restais silencieuse, l'écoutant en fronçant légèrement les sourcils. C'est fou ce qu'elle pouvait parler fort de bon matin... je soupirais lorsqu'elle me demanda d'aller à cette réunion à l'auberge de Grand Ma'. Il ne manquait plus que ça. Devoir mettre les pieds là bas était certainement la dernière chose que j'avais envie de faire, mais ma mère insistait, me prenant par les sentiments en me confiant que le maire était un grand fan et qu'il comptait sur ma présence. Je raccrochais donc après lui avoir promis d'y aller. Faisant un crochet par la cuisine pour prendre de l'aspirine avant de partir me doucher.

« Est ce que j'ai l'air d'avoir passé une nuit blanche ? » Demandais-je à mon chat. L'animal me regarda deux secondes avant de me tourner le dos pour partir s'allonger dans mon lit. J'échappais un soupire. Évidemment : il n'allait pas me répondre. « Je prend ça pour un non. » Ajoutais-je résignée après avoir passé une demi heure sur mon maquillage. J'enfilais un slim gris, un débardeur blanc et une veste en jean avant de glisser mes pieds dans mes converses noir. Pas question de me mettre sur mon 31 pour une stupide réunion du maire. De toute façon je n'allais faire que passer, saluer quelques vieux, revoir des amis du lycée et rentrer. J'attrapais mon sac Chanel avant de claquer la porte de mon appartement.

« Oh Nadie, ça faisait si longtemps ! » Déclara une ancienne en me prenant par le bras pour me forcer à l'embrasser sur la joue. Je m’exécutais, cachant mon dégoût et ma confusion derrière une jolie sourire. Ce sourire faisait partie de mon boulot, je l'avais pendant longtemps travaillé et il avait su en tromper plus d'un. Il était parfois des plus sincère, mais en cet instant: c'était de l'hypocrisie à l'état pure et seule mon frère aurait pu le deviner. Je n'avais aucune idée de qui était cette dame, elle ne c'était pas présentée, mais visiblement elle me connaissait bien. Je hochais machinalement la tête en l'écoutant me parler de sa fille. Je devais vraisemblablement la connaître aussi, peut-être étais-je aller au collège avec elle … qui sait. Dès que cette sexagénaire  m'eut enfin lâcher le bras je partie en direction de la salle de réception. Plus vite cette réunion commencerait plus vite je pourrais m’éclipser ailleurs. Je suivis la foule, souriant amicalement à certain visage familier avant de me faufiler vers le fond de la salle. À croire que certains réflexes de mes années lycée étaient restés intactes. Je m'installais donc contre le mur, bien au fond, à coté d'un beau brun qui semblait tout aussi content d'être là que moi.


_________________
Me and my girls
Nobody knows when we fake it,
you like to watch when we shake it
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Jeu 16 Avr - 15:51


nadie&ettore ◮ et la foudre creva les ténèbres.
La gorge sèche, Ettore la regarde s'approcher. Il finit par détourner le regard, pour chercher son fils dans l'assemblée. Célio semble passer du bon temps avec ses copains, ce qui accroît le malaise d'Ettore. Le fleuriste ne décolère pas. Cette stupide réunion lui fait perdre deux heures de travail. Et de rentabilité. Célio n'ira pas toujours au collège de Belle Fleur. Un jour, il faudra lui payer des études supérieures et ce jour-là, Ettore a bien conscience qu'il lui faudra avoir vendu un certain nombre de tulipes, de chrysanthèmes et de cactus...

Tandis que la belle brune s'adosse au mur, tout près de lui, son souffle se fait court. Il se sent comme un adolescent aux premiers jours d'un crush. Il n'a plus ressentit ça depuis... depuis Ester. Et le fiasco qui en a résulté. D'un clignement de cils, il force les images de son presque-défunt mariage à disparaître de son esprit et porte son attention sur le maire de Belle Fleur qui a, enfin, la bonne idée de commencer son discours. Et bla bla bla Belle Fleur, et bla bla bla des subventions... Ettore n'en a franchement rien à faire des problèmes de ce patelin qui a fait son malheur, qui a fait de son enfance un malheur. Il les sent, les regards des gens. Il les a entendus, les commentaires sur le retour au bercail du « fils Dauclert ». Son père était un commerçant apprécié de Belle Fleur. Dans une si petite ville, qui pourrait lui faire croire que personne ne savait ? Les rumeurs et les cancans courent vite, dans les rues des petites villes. Et Belle Fleur ne fait pas exception. Cet endroit pue l'amour des vieux pour le commérage. La Vieille en tête. Ettore fixe sur elle, assise à côté du maire dans un immonde tailleur fleuri, un regard emprunt de toute la haine qu'il a pour cette bonne femme.

L'Italien inspire profondément et détourne son attention de toute cette haine qu'il sent bouillir en lui. Déjà, ses mains tremblent. Il sert le poing jusqu'à ce que sa colère s'atténue. Elle n'a pas dit un mot, appuyée contre le mur si près de lui. Il est beau, l'homme au sang chaud d'Italie, tout effrayé d'adresser un mot à une femme qu'il ne connaît pas. Ils se sont croisés plusieurs fois à la boutique et à chaque fois, il a fallu l'intervention de Célio pour le tirer d'une situation plus qu'embarrassante. Une avalanche d'hésitations n'a jamais séduit personne, Ettore en a parfaitement conscience. Pourtant, il doit passer au-dessus de sa timidité. Il n'a pas toujours été ainsi. Sa première année d'université, à Florence, lui a permis d'avoir un regard d'ensemble sur la gent féminine. Et puis Ester est arrivée.

Un regard vers Célio qui en est déjà à offrir un verre de jus de fruit à une gamine aux tresses rousses et Ettore décide de passer à l'action. Il enfonce ses mains dans ses poches de jean, inspire profondément et se penche vers la jeune femme à côté de lui. Sa voix n'est qu'un murmure, lorsqu'elle sort de sa bouche. « Vous m'avez l'air tout aussi ravie que moi d'être ici » Ce n'est pas sa meilleure réplique, mais ça a le mérite d'attirer l'attention de l'inconnue et de lancer la conversation. Sauf si elle a décidé qu'il était définitivement débile...
©clever love, avatar candids.
avatar
Grand ma'
t'as dans le viseur !

http://komd.forumactif.org/t798-lux-stares-at-selfies-until-they-turn-ugly-i-knew-it http://komd.forumactif.org/t810-lux-i-dont-get-texts-of-good-morning-beautiful-but-i-do-have-a-friend-who-spams-me-snapchats-of-her-dog-to-wake-up-to-so-whos-the-real-winner-here
▸ Moi c'est : Lux mais les plus proches m'appellent : Billy, Rosenbach ou Xul , ils disent que je suis quelqu'un de : chiant, une gamine insupportable, qui passe son temps à emmerder son monde. Sachez que j'ai : 23 ans et que je suis : pas difficile. , d'ailleurs mon coeur est : libre , je suis : célibataire Je réside au : quartier sud, dans un immeuble miteux. et j'occupe mes journées en tant que : revendeuse de weed et livreuse de pizza. ▸ Sur le net on me prénomme : ©smmg , mais mon vrai prénom est : Marie La célébrité sur mon avatar n'est autre que : Selena Gomez, duh ! , je remercie par la même occasion : ©smmg Je suis sur le forum depuis le : 10/03/2015 et j'ai posté(e) un tas de messages : : 409 Mes points scrabble : : 405

Champs Libre :

ABOUT LUX

"when all fades away my home will still be the same."

caractère de merde:
 


Lux est actuellement livreuse de pizza, après s'être faite virée de plusieurs petits boulots. Elle revend de l'herbe, ce qui lui permet d'arrondir ses fins de mois et de payer son loyer. Elle loue un appartement ridicule, dans le quartier Sud de Belle Fleur, dans lequel elle n'a que très peu de meuble. Elle dort d'ailleurs sur le vieux canapé qu'elle a récupéré dans une friperie. Elle consomme principalement du cannabis et du tabac. Elle ne touche pas aux drogues dures et si vous lui demandez pourquoi elle vous dira que c'est simplement parce que c'est trop cher. Son téléphone est un vieux nokia, sur lequel elle joue à snake pendant ses heures de pause. Elle conduit un vieux vespa beige qu'elle a depuis ses 16 ans. Elle se nourrit principalement de nouilles instantanées et est une grande consommatrice de thé. Le seul objet de valeur chez elle est sa télévision, qui est pourtant loin d'être de qualité, sur laquelle elle regarde ses séries préférés ainsi que bon nombre d'émissions de télé-réalités. Elle a un frère aîné, une demi-sœur, plus jeune qu'elle de quelques années, et deux demi-frère cadets qui son jumeaux. Sa mère et son beau père l'on foutu à la porte l'année de ses 21 ans. Ses parents sont d’origine mexicaine et parlaient très souvent en espagnol à la maison. Elle le parle donc couramment. Elle a gardé contacte avec ses amies de lycée et fait régulièrement la fête avec eux. Il lui arrive de voler dans les magasins (principalement de la nourriture et des produits de beauté). Elle c'est d'ailleurs faite prendre à deux reprise.



LUX ET LES GENS

TEDDY la voisine et collègue qu'elle martyrise. + MIRABELLE le plan cul régulier. + NINA la grande sœur de cœur qui la sauve de ses embrouilles. + KERRIE la jalouse. + MAKSIM le flic à qui elle fait les yeux doux pour se sortir de la merde. + KLAUS le drogué qui va lui attirer des ennuies.+ NANA la meuf qui la stalk.



Spoiler:
 



RP TIME

TEDDY + La folle course aux pizzas.
KLAUS + La lune est le soleil des statues.
NINA + A défaut de ne pas avoir d'enfant j'ai tout d'une mère.
NANA + grocery shopping.

.




MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Sam 18 Avr - 15:17

Ennuie quand tu nous tiens.... Appuyée contre le mur du fond, j'observais les gens entrer, se serrer la main et échanger des banalités. J'avais le sentiment que jamais je n'allais pouvoir sortir d'ici. Des vieux en déambulateur prenaient leurs vies à s'installer, de nombreuses personnes s'affairaient autour de Grand Ma et des enfants courraient de partout avec leurs verres de jus de fruit à la main...Bref l'horreur. Alors que je commençais à désespérer, face à la lenteur du maire qui testait son micro sur l'estrade, ce dernier entama enfin son discours. Et quel discours ! ''Merci d'être venu...'', et bla bla bla, banalités, blague pas drôle, rire nerveux et bla bla bla... et va y que je lance des fleurs à la vieille peau en tailleur moche et bla bla bla.... J'échappais un soupire avant de sortir mon téléphone et de lancer Twitter. Ce discours allait être long, très long. « Vous m'avez l'air tout aussi ravie que moi d'être ici » Dit une petite voix sur ma droite. Je relevais les yeux de mon portable pour les poser sur le beau brun qui était à coté de moi et esquissais un sourire. « Ouais... » Dis-je à mi-voix dans un soupire, passant une main dans mes cheveux avant de glisser mon téléphone dans mon sac. « Je regrette d'être venue … surtout pour voir cette vieille prétentieuse se donner en spectacle à coté du maire... » Ajoutais-je en regardant Grand Ma du coin de l’œil avant de poser une nouvelle fois mes yeux sur l'inconnu (qui était bien plus agréable à regarder!) Je le détaillais de haute en bas, l'air perplexe. « On s'est déjà rencontré … non ? » Demandais-je enfin. J'avais l'impression de l'avoir déjà vu, mais pas moyen de me souvenir où exactement.

_________________
Me and my girls
Nobody knows when we fake it,
you like to watch when we shake it
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Sam 18 Avr - 18:51


nadie&ettore ◮ et la foudre creva les ténèbres.
Un sourire s'esquisse sur les lèvres d'Ettore, qui lâche un léger soupir de soulagement lorsque la divine créature à son côté lui répond, rangeant son téléphone pour preuve de son intérêt. « Comme je vous comprends » maugrée l'Italien en regardant la vieille peau avec des yeux qui, s'ils avaient jeté le brasier de l'Enfer, auraient transformé la Bique en steak trop cuit. « Je suis étonné de découvrir que je ne suis pas la seule personne à Belle Fleur à détester cette bonne femme » murmure Ettore, légèrement penché vers sa voisine pour que leur discussion n'atteigne pas les oreilles des groupies en déambulateur, assises quelques mètres devant eux.

Un coup d’œil dans la foule pour s'assurer que Celio n'est pas bourré au jus d'orange et la conversation reprend. À la mention d'une précédente rencontre, Ettore sourit. Elle se souvient donc l'avoir déjà croisé, un bon point pour lui. Une petite voix dans sa tête lui susurre cyniquement qu'elle croit l'avoir croisé – pas qu'elle se souvient avoir passé un délicieux moment dans sa boutique, au milieu des fleurs... Ettore arque un sourcil, fait taire la petite voix diabolique qui se délecte de sa gêne d'adolescent et pose ses yeux sur la jeune femme. Un sourire franc couvre ses lèvres, chose rare pour un homme si plein de colère. « Nous nous sommes déjà rencontrés, en effet » dit-il sur un ton nonchalant, pour ne pas passer pour un excité de la quéquette. Ce qu'il n'est pas. Que non. « Vous êtes venue plusieurs fois acheter des fleurs dans ma boutique » lui rappelle-t-il, sans pour autant mentionner qu'il a eu le niveau de discussion d'une carpe. « Ettore » dit-il en lui tendant sa main. Il ne mentionne pas son nom car il sait que prononcer Dauclert délie les langues parmi les esprits de commérage. Et Ettore ne sait que trop qu'à quelques mètres devant eux deux, les oreilles traînent et les langues frétillent de ragots futurs. Il a vécu trop longtemps en Italie pour qu'on le reconnaisse au physique, mais son nom de famille n'est pas inconnu. Et la célébrité néfaste qu'il lui apporte, très peu pour lui. Heureusement pour Celio qu'il s'appelle Giamatti...
©clever love, avatar candids.
avatar
Grand ma'
t'as dans le viseur !

http://komd.forumactif.org/t798-lux-stares-at-selfies-until-they-turn-ugly-i-knew-it http://komd.forumactif.org/t810-lux-i-dont-get-texts-of-good-morning-beautiful-but-i-do-have-a-friend-who-spams-me-snapchats-of-her-dog-to-wake-up-to-so-whos-the-real-winner-here
▸ Moi c'est : Lux mais les plus proches m'appellent : Billy, Rosenbach ou Xul , ils disent que je suis quelqu'un de : chiant, une gamine insupportable, qui passe son temps à emmerder son monde. Sachez que j'ai : 23 ans et que je suis : pas difficile. , d'ailleurs mon coeur est : libre , je suis : célibataire Je réside au : quartier sud, dans un immeuble miteux. et j'occupe mes journées en tant que : revendeuse de weed et livreuse de pizza. ▸ Sur le net on me prénomme : ©smmg , mais mon vrai prénom est : Marie La célébrité sur mon avatar n'est autre que : Selena Gomez, duh ! , je remercie par la même occasion : ©smmg Je suis sur le forum depuis le : 10/03/2015 et j'ai posté(e) un tas de messages : : 409 Mes points scrabble : : 405

Champs Libre :

ABOUT LUX

"when all fades away my home will still be the same."

caractère de merde:
 


Lux est actuellement livreuse de pizza, après s'être faite virée de plusieurs petits boulots. Elle revend de l'herbe, ce qui lui permet d'arrondir ses fins de mois et de payer son loyer. Elle loue un appartement ridicule, dans le quartier Sud de Belle Fleur, dans lequel elle n'a que très peu de meuble. Elle dort d'ailleurs sur le vieux canapé qu'elle a récupéré dans une friperie. Elle consomme principalement du cannabis et du tabac. Elle ne touche pas aux drogues dures et si vous lui demandez pourquoi elle vous dira que c'est simplement parce que c'est trop cher. Son téléphone est un vieux nokia, sur lequel elle joue à snake pendant ses heures de pause. Elle conduit un vieux vespa beige qu'elle a depuis ses 16 ans. Elle se nourrit principalement de nouilles instantanées et est une grande consommatrice de thé. Le seul objet de valeur chez elle est sa télévision, qui est pourtant loin d'être de qualité, sur laquelle elle regarde ses séries préférés ainsi que bon nombre d'émissions de télé-réalités. Elle a un frère aîné, une demi-sœur, plus jeune qu'elle de quelques années, et deux demi-frère cadets qui son jumeaux. Sa mère et son beau père l'on foutu à la porte l'année de ses 21 ans. Ses parents sont d’origine mexicaine et parlaient très souvent en espagnol à la maison. Elle le parle donc couramment. Elle a gardé contacte avec ses amies de lycée et fait régulièrement la fête avec eux. Il lui arrive de voler dans les magasins (principalement de la nourriture et des produits de beauté). Elle c'est d'ailleurs faite prendre à deux reprise.



LUX ET LES GENS

TEDDY la voisine et collègue qu'elle martyrise. + MIRABELLE le plan cul régulier. + NINA la grande sœur de cœur qui la sauve de ses embrouilles. + KERRIE la jalouse. + MAKSIM le flic à qui elle fait les yeux doux pour se sortir de la merde. + KLAUS le drogué qui va lui attirer des ennuies.+ NANA la meuf qui la stalk.



Spoiler:
 



RP TIME

TEDDY + La folle course aux pizzas.
KLAUS + La lune est le soleil des statues.
NINA + A défaut de ne pas avoir d'enfant j'ai tout d'une mère.
NANA + grocery shopping.

.




MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Sam 18 Avr - 19:38

Lorsqu'il m'avoua que lui aussi détestait Grand Ma, un sourire presque satisfait se dessina sur mes lèvres. Je dois avouer qu'après l'avoir critiqué à voix haute un peu plus tôt, j'avais presque regretté, de peur d'être en présence d'un de ses fervents admirateurs. Il faut dire qu'on ne pouvait faire confiance à personne dans cette ville et critiquer la vieille tout haut était prendre de gros risque ! Du coup l'entendre me dire ça me soulageait. « Je n'peux pas me la voir. » Avouais-je ponctué d'un soupire. J'étais assez contente de pouvoir enfin critiquer cette vieille avec quelqu'un sans avoir peur de représailles.
Un court silence s'installa alors que le beau brun balayait la salle du regard. Il semblait chercher quelque chose.... Quoi ? Aucune idée, mais ça l'occupa une petite minute, alors que je l'observais, réfléchissant où j'avais bien pu le croiser. Il finit par me confirmer une précédente rencontre, m'avouant rapidement que j'étais déjà venue acheter des fleurs dans sa boutique. « Ah oui, ça me revient ! La boutique de fleur où l'on fait travailler les enfants. » Dis-je en pouffant de rire. « Donc...Vous êtes celui qui bégaye ? » Demandais-je sur le ton de la plaisanterie. Chaque fois que j'y avais mis les pieds, j'avais été servit par un enfant, alors que lui bégayait dans un coin. J'avais du y aller deux ou trois fois avant de me promettre de ne plus y retourner car le service client était assez médiocre. Mais ça, je préférais le garder pour moi, pour ne pas le froisser. Peut-être allait-il me donner envie d'y retourner dans sa jolie boutique. « Nadie. » Dis-je en lui serrant la main. Ettore... c'était un bien drôle de prénom.


_________________
Me and my girls
Nobody knows when we fake it,
you like to watch when we shake it
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Dim 26 Avr - 11:21


nadie&ettore ◮ et la foudre creva les ténèbres.
« Quelles misères vous a-t-elle faîtes ? » demande-t-il, amusé de ne pas être l'unique personne à Belle Fleur à exécrer cette bonne femme seulement bonne à se mêler de la vie des autres. Et à ruiner tout espoir de bonheur.

Après avoir trouvé Célio, Ettore reporte son attention sur la jeune femme. Et éclate de rire. « Celle-la même » confirme-t-il. « L'enfant en question est mon fils de dix ans, Celio » ajoute l'Italien en pointant du doigt la tignasse brune toujours occupée à draguer sa Fifi Brindacier. Il porte son verre à ses lèvres et manque s'étouffer. Qui bégaye ? Il ouvre de grands yeux ronds avant de comprendre l'allusion de la jolie brune. À chaque fois qu'elle est venue lui acheter des fleurs, il s'est comporté en parfait crétin, incapable d'aligner deux mots sans répéter un millier de fois chaque syllabe. « C'est une couverture, pour les fois où je veux qu'on me prenne pour un imbécile » lâche-t-il sur un ton amusé, quoi que l'ombre d'une grimace passe au coin de sa bouche.

Elle tique lorsqu'il lui donne son prénom, mais Ettore ne relève pas. Ce n'est pas la première fois que son prénom provoque des interrogations. Si ses parents avaient fait les choses à l'américaine, il s'appellerait Hector, mais voilà. Le sang italien de Vittoria Giamatti a fait des siennes. « C'est un joli prénom » la complimente-t-il lorsqu'elle lui donne enfin le sien. Nadie. Les sonorités jouent élégamment dans sa tête et le prénom de l'inconnue brune se grave dans son esprit. Et son cœur. L'inconnue a une identité, à présent.

Celio choisit ce moment pour réapparaître près de son père. « È che posso andare a giocare ? (est-ce que je peux aller jouer dehors ?) » demande-t-il avec un grand sourire. Ettore ouvre de grands yeux. Depuis qu'ils sont tous les deux revenus à Belle Fleur, jamais Celio ne lui a parlé italien en public. Son fils lui lance un clin d’œil. « Andare avanti ma non fare lo stupido (vas-y mais ne fais pas l'imbécile) » répond l'Italien avant d'ajouter. « Spiegare a me il tuo piani draga più tardi (tu m'expliqueras tes plans drague plus tard) ». Celio acquiesce d'un signe de tête avant de disparaître dans la foule. Ettore se retourne vers Nadie. « Vous avez l'explication de mon prénom étrange. Ma mère est italienne » dit-il avec un sourire gêné.
©clever love, avatar candids.
avatar
Grand ma'
t'as dans le viseur !

http://komd.forumactif.org/t798-lux-stares-at-selfies-until-they-turn-ugly-i-knew-it http://komd.forumactif.org/t810-lux-i-dont-get-texts-of-good-morning-beautiful-but-i-do-have-a-friend-who-spams-me-snapchats-of-her-dog-to-wake-up-to-so-whos-the-real-winner-here
▸ Moi c'est : Lux mais les plus proches m'appellent : Billy, Rosenbach ou Xul , ils disent que je suis quelqu'un de : chiant, une gamine insupportable, qui passe son temps à emmerder son monde. Sachez que j'ai : 23 ans et que je suis : pas difficile. , d'ailleurs mon coeur est : libre , je suis : célibataire Je réside au : quartier sud, dans un immeuble miteux. et j'occupe mes journées en tant que : revendeuse de weed et livreuse de pizza. ▸ Sur le net on me prénomme : ©smmg , mais mon vrai prénom est : Marie La célébrité sur mon avatar n'est autre que : Selena Gomez, duh ! , je remercie par la même occasion : ©smmg Je suis sur le forum depuis le : 10/03/2015 et j'ai posté(e) un tas de messages : : 409 Mes points scrabble : : 405

Champs Libre :

ABOUT LUX

"when all fades away my home will still be the same."

caractère de merde:
 


Lux est actuellement livreuse de pizza, après s'être faite virée de plusieurs petits boulots. Elle revend de l'herbe, ce qui lui permet d'arrondir ses fins de mois et de payer son loyer. Elle loue un appartement ridicule, dans le quartier Sud de Belle Fleur, dans lequel elle n'a que très peu de meuble. Elle dort d'ailleurs sur le vieux canapé qu'elle a récupéré dans une friperie. Elle consomme principalement du cannabis et du tabac. Elle ne touche pas aux drogues dures et si vous lui demandez pourquoi elle vous dira que c'est simplement parce que c'est trop cher. Son téléphone est un vieux nokia, sur lequel elle joue à snake pendant ses heures de pause. Elle conduit un vieux vespa beige qu'elle a depuis ses 16 ans. Elle se nourrit principalement de nouilles instantanées et est une grande consommatrice de thé. Le seul objet de valeur chez elle est sa télévision, qui est pourtant loin d'être de qualité, sur laquelle elle regarde ses séries préférés ainsi que bon nombre d'émissions de télé-réalités. Elle a un frère aîné, une demi-sœur, plus jeune qu'elle de quelques années, et deux demi-frère cadets qui son jumeaux. Sa mère et son beau père l'on foutu à la porte l'année de ses 21 ans. Ses parents sont d’origine mexicaine et parlaient très souvent en espagnol à la maison. Elle le parle donc couramment. Elle a gardé contacte avec ses amies de lycée et fait régulièrement la fête avec eux. Il lui arrive de voler dans les magasins (principalement de la nourriture et des produits de beauté). Elle c'est d'ailleurs faite prendre à deux reprise.



LUX ET LES GENS

TEDDY la voisine et collègue qu'elle martyrise. + MIRABELLE le plan cul régulier. + NINA la grande sœur de cœur qui la sauve de ses embrouilles. + KERRIE la jalouse. + MAKSIM le flic à qui elle fait les yeux doux pour se sortir de la merde. + KLAUS le drogué qui va lui attirer des ennuies.+ NANA la meuf qui la stalk.



Spoiler:
 



RP TIME

TEDDY + La folle course aux pizzas.
KLAUS + La lune est le soleil des statues.
NINA + A défaut de ne pas avoir d'enfant j'ai tout d'une mère.
NANA + grocery shopping.

.




MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Dim 26 Avr - 17:32

 « c'est une longue histoire... » Répondis-je simplement. En faite, ce n'était pas si long que ça et ce n'était certainement pas des raisons suffisantes pour la détester. Mais je ne pouvais tout de même pas me la voir. Dès que je croisais son regard je revoyais mon frère pleurer à l'idée de devoir avouer son homosexualité à nos parents, je le revoyais déprimé, forcé de parler de quelque chose qu'il n'était pas encore près à partager. Tout ça à cause d'elle. Et puis voir l'engouement que cette vieille suscitait en ville me donnait envie de vomir. Qu'avait-elle fait pour mériter toute cette attention ? S'il fallait s'habiller comme un sac et cuisiner de la viande en sauce: je pouvais le faire aussi !
Le regard du beau brun se perdit quelques instants sur le foule avant de se reposer sur moi. Et alors que je le détaillais du regard, remarquant combien il était séduisant, il lâcha la bombe. Et d'un coup : il était beaucoup moins séduisant. ''Un enfant de dix ans'' ... Je ne l'avais pas vu venir celle là. Je détachais mes yeux bleu de sa jolie barbe de trois jours, avant de suivre son regard. Bordel ce n'était pas une blague, il avait vraiment un enfant et il était entrain de draguer une rouquine. Je déglutis. Moi qui m'imaginais presque passer la nuit avec ce fleuriste, cette annonce avait suffi à me refroidir. Il plaisanta, affirmant que son bégaiement était une couverture. J'esquissais un sourire, décrochant enfin mes yeux du gamin qui rendait son père presque repoussant. « Merci. » Dis-je simplement lorsqu'il complimenta mon prénom. A croire qu'il essayait de  changer de sujet. Un court silence s'installa et mon regard se porta sur son verre. « J'ai besoin d'un verre, je reviens. » Dis-je, un sourire limite hypocrite sur les lèvres, avant de m’éclipser vers un petit buffet installé dans un coin de la salle. Le maire avait pensé à tout et contrairement aux soirées qu'organisait Grand Ma : il y avait de l'alcool. Je me servis un verre de vin, que je bu discrètement cul-sec, avant de remplir de nouveau mon verre et de rejoindre le fleuriste.
De retour près du beau brun, je continuais de l'observer. Il était vraiment canon, peut-être un peu mal dans sa peau, mais bizarrement ça lui donnait du charme. Son seul défaut était un petit être, bruyant, dragueur de rouquine et qui ne parlait visiblement pas anglais ! Je l'écoutais s'adresser à son père en... Italien ? Portugais ? En faite je n'en savais rien, j'étais peut-être trop conne pour faire la différence. Ettore lui répondit et soudain, mon cœur manqua un battement. Portugais ou italien, en faite ça m'importait peu. C'était terriblement sexy et ça me faisait presque oublié qu'il avait un enfant. « Vous avez l'explication de mon prénom étrange. Ma mère est italienne » Avoua t-il enfin. C'était donc de l'italien. Jamais je n'aurais pensé qu'un homme qui parlait italien pouvait être l'un de mes fantasmes... Il ne manquait plus qu'il sache faire la pizza et je l'épousais sur le champs ! « Vous savez faire la pizza ? » Lâchais-je. Ça m'avait échappé, mais j'essayais de garder cet air détaché. Riant un peu, comme pour sous entendre une plaisanterie, alors qu'au fond, ma question était assez sérieuse et me faisait passer pour une idiote. A croire que le vin ne me réussissait pas.


_________________
Me and my girls
Nobody knows when we fake it,
you like to watch when we shake it
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Lun 27 Avr - 18:44


nadie&ettore ◮ et la foudre creva les ténèbres.
« Oh » fait Ettore à la réponse pour le moins évasive de la jeune femme. La discussion s'enchaîne tandis que sur l'estrade, le maire continue son speech tout en faisant les yeux doux à la commère en chef, assise sur son fauteuil comme un coq en pâte. S'il pouvait lui faire bouffer son immonde sac à main, Ettore n'hésiterait pas une seconde. Après la mention de Celio, l'atmosphère entre les deux jeunes gens semble se refroidir. Ettore regarde Nadie s'éloigner chercher un verre et se mord la lèvre. Tout en se traitant de tous les noms d'oiseau, l'Italien cherche ce qu'il a bien pu faire de travers. Et son regard se pose sur Celio. Si c'est son fils qui la gêne, autant qu'il arrête tout de suite sa sérénade. Celio est ce qu'il a de plus important au monde et jamais il ne niera être son père.

Nadie finit par revenir, un verre à la main. Et Celio s'approche. Ettore et lui échangent en italien et le père ne manque pas de remarquer que Nadie ne rate pas un mot. Elle ne semble pas comprendre l'échange, mais le fleuriste voit bien que sa langue maternelle ne laisse pas la jeune femme de marbre. Après tout, les roulements de l'italien en ont fait fondre plus d'une. Soudain, Nadie pose une question et Ettore manque de s'étouffer avec sa salive. Il ouvre de grands yeux le temps d'intégrer la question de la jeune femme, puis éclate de rire, s'attirant le regard et les « chuuut » outrés du dernier rang. « Plutôt bien, oui. Quand j'étais étudiant, j'ai travaillé dans une pizzeria » lui répond-t-il. Ce n'est pas un mensonge, mais la réalité n'est pas exactement celle-là : il a certes travaillé dans une pizzeria, mais comme plongeur et personne ne sait que chez lui, le soir, il a reproduit des centaines de fois les mouvements des pizzaiolo. Ettore inspire profondément et se lance. « Ça vous dirait d'en manger une avec moi, un de ces soirs ? » Si elle lui dit non, le bois à l'extérieur de Belle Fleur semble être un excellent endroit pour cuver son désespoir...
©clever love, avatar candids.
avatar
Grand ma'
t'as dans le viseur !

http://komd.forumactif.org/t798-lux-stares-at-selfies-until-they-turn-ugly-i-knew-it http://komd.forumactif.org/t810-lux-i-dont-get-texts-of-good-morning-beautiful-but-i-do-have-a-friend-who-spams-me-snapchats-of-her-dog-to-wake-up-to-so-whos-the-real-winner-here
▸ Moi c'est : Lux mais les plus proches m'appellent : Billy, Rosenbach ou Xul , ils disent que je suis quelqu'un de : chiant, une gamine insupportable, qui passe son temps à emmerder son monde. Sachez que j'ai : 23 ans et que je suis : pas difficile. , d'ailleurs mon coeur est : libre , je suis : célibataire Je réside au : quartier sud, dans un immeuble miteux. et j'occupe mes journées en tant que : revendeuse de weed et livreuse de pizza. ▸ Sur le net on me prénomme : ©smmg , mais mon vrai prénom est : Marie La célébrité sur mon avatar n'est autre que : Selena Gomez, duh ! , je remercie par la même occasion : ©smmg Je suis sur le forum depuis le : 10/03/2015 et j'ai posté(e) un tas de messages : : 409 Mes points scrabble : : 405

Champs Libre :

ABOUT LUX

"when all fades away my home will still be the same."

caractère de merde:
 


Lux est actuellement livreuse de pizza, après s'être faite virée de plusieurs petits boulots. Elle revend de l'herbe, ce qui lui permet d'arrondir ses fins de mois et de payer son loyer. Elle loue un appartement ridicule, dans le quartier Sud de Belle Fleur, dans lequel elle n'a que très peu de meuble. Elle dort d'ailleurs sur le vieux canapé qu'elle a récupéré dans une friperie. Elle consomme principalement du cannabis et du tabac. Elle ne touche pas aux drogues dures et si vous lui demandez pourquoi elle vous dira que c'est simplement parce que c'est trop cher. Son téléphone est un vieux nokia, sur lequel elle joue à snake pendant ses heures de pause. Elle conduit un vieux vespa beige qu'elle a depuis ses 16 ans. Elle se nourrit principalement de nouilles instantanées et est une grande consommatrice de thé. Le seul objet de valeur chez elle est sa télévision, qui est pourtant loin d'être de qualité, sur laquelle elle regarde ses séries préférés ainsi que bon nombre d'émissions de télé-réalités. Elle a un frère aîné, une demi-sœur, plus jeune qu'elle de quelques années, et deux demi-frère cadets qui son jumeaux. Sa mère et son beau père l'on foutu à la porte l'année de ses 21 ans. Ses parents sont d’origine mexicaine et parlaient très souvent en espagnol à la maison. Elle le parle donc couramment. Elle a gardé contacte avec ses amies de lycée et fait régulièrement la fête avec eux. Il lui arrive de voler dans les magasins (principalement de la nourriture et des produits de beauté). Elle c'est d'ailleurs faite prendre à deux reprise.



LUX ET LES GENS

TEDDY la voisine et collègue qu'elle martyrise. + MIRABELLE le plan cul régulier. + NINA la grande sœur de cœur qui la sauve de ses embrouilles. + KERRIE la jalouse. + MAKSIM le flic à qui elle fait les yeux doux pour se sortir de la merde. + KLAUS le drogué qui va lui attirer des ennuies.+ NANA la meuf qui la stalk.



Spoiler:
 



RP TIME

TEDDY + La folle course aux pizzas.
KLAUS + La lune est le soleil des statues.
NINA + A défaut de ne pas avoir d'enfant j'ai tout d'une mère.
NANA + grocery shopping.

.




MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Mar 28 Avr - 12:09

Le nez dans mon verre j'esquissais un sourire alors que  Ettore se tordait de rire. Ma question sur les pizza l'avait visiblement surpris et amusé. Difficile de dire s'il riait de ma connerie, ou s'il avait vraiment prit ça comme une blague... Une chose est sûr: il était vraiment mignon quand il souriait ! Je l'observais pouffer de rire, ne pouvant m'empêcher de sourire bêtement, alors que les vieux du dernier rang se retournaient pour réclamer le silence. Dès qu'il eu reprit ses esprits il m'avoua être un assez bon pizzaiolo. Je portais presque immédiatement mon verre à mes lèvres, comme pour m'empêcher d'échapper un : ''vous voulez bien m'épouser ? Ma mère serait ravis !''. J'avais déjà échappé ma question débile sur la pizza, il fallait que j'évite d'en rajouter, histoire de ne pas passer pour une idiote. Je pris une gorgée de vin, réfléchissant à comment lui demander, subtilement, de venir faire le pizzaiolo chez moi (et plus si affinité), lorsqu'il me demanda si je voulais manger une pizza avec lui un de ces soirs. Surprise, je manquais de m'étouffer avec ma boisson. A croire qu'il lisait dans mes pensés.« J'étais sur le point de sortir le grand jeu, pour que vous me le demandiez... » Admettais-je en riant, m'arrêtant aussitôt lorsque qu'une vieille du dernier rang se retourna pour me fusiller du regard. « Oh ça va, prend un verre mamie ! » Râlais-je suffisamment fort pour qu'elle m'entende, en levant les yeux au ciel. « Ce soir c'est possible ? Ça nous donnera une excuse pour partir d'ici.... » Dis-je en balayant la pièce du regard; avant de reposer mes yeux bleu sur le beau brun. A quoi bon rester: on écoutait rien de ce que racontait le maire, le vin était mauvais et les vieux du dernier rang étaient aigris.


_________________
Me and my girls
Nobody knows when we fake it,
you like to watch when we shake it
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Mer 29 Avr - 21:35


nadie&ettore ◮ et la foudre creva les ténèbres.
Un essaim d'abeilles bourdonne dans sa tête, l'empêchant presque d'entendre la réponse de Nadie. Soudain, le silence se fait dans son esprit et un sourire discret s'étire sur ses lèvres. Elle a dit oui et visiblement, elle avait dans l'idée de l'inviter aussi. J'ai peut-être toutes mes chances d'être autre chose que le fleuriste bégayant, se dit-il. « Va pas te faire un œdème pour deux jeunes qu'écoutent pas les bondieuseries de ta copine » lâche-t-il avec froideur en relevant légèrement le menton vers la duchesse O'Malley qui, ravie, vient de prendre le micro pour susurrer quelques paroles mielleuses à cette assemblée de décérébrés.

Ettore reporte son attention sur sa charmante compagne, sans faire attention aux murmures choqués qu'échangent les vieux du dernier rang, profondément outrés qu'on ait osé leur parler sur ce ton. Ça fait du bien de se défouler, il faut l'avouer. À la proposition de la belle brune, Ettore se mord la lèvre et arque un sourcil. Il voudrait terriblement la suivre, ne pas se préoccuper du reste de la soirée et suivre le vent quand il tourne. Mais c'est impossible, à cause d'une tignasse brune, là dehors. « Ça aurait été avec grand plaisir, Nadie, mais ce soir je ne peux pas. Vendredi de la semaine prochaine, ça vous dit ? Je suis libre tout le weekend, si vous préférez samedi » précise-t-il pour lui assurer qu'il n'est pas en train de refuser de la voir tout court. Il lui aurait bien proposé ce vendredi, mais Grand Ma' fait une sauterie à laquelle Celio veut le traîner. « La pizzeria du centre est délicieuse. Ou bien je peux vous faire la démonstration de tous ces savoirs acquis pendent mes années de restauration » propose-t-il avec un sourire presque gêné. Il sait que c'est un peu tôt pour l'inviter chez lui, mais il n'a rien à perdre. Non, plus rien.
©clever love, avatar candids.
avatar
Grand ma'
t'as dans le viseur !

http://komd.forumactif.org/t798-lux-stares-at-selfies-until-they-turn-ugly-i-knew-it http://komd.forumactif.org/t810-lux-i-dont-get-texts-of-good-morning-beautiful-but-i-do-have-a-friend-who-spams-me-snapchats-of-her-dog-to-wake-up-to-so-whos-the-real-winner-here
▸ Moi c'est : Lux mais les plus proches m'appellent : Billy, Rosenbach ou Xul , ils disent que je suis quelqu'un de : chiant, une gamine insupportable, qui passe son temps à emmerder son monde. Sachez que j'ai : 23 ans et que je suis : pas difficile. , d'ailleurs mon coeur est : libre , je suis : célibataire Je réside au : quartier sud, dans un immeuble miteux. et j'occupe mes journées en tant que : revendeuse de weed et livreuse de pizza. ▸ Sur le net on me prénomme : ©smmg , mais mon vrai prénom est : Marie La célébrité sur mon avatar n'est autre que : Selena Gomez, duh ! , je remercie par la même occasion : ©smmg Je suis sur le forum depuis le : 10/03/2015 et j'ai posté(e) un tas de messages : : 409 Mes points scrabble : : 405

Champs Libre :

ABOUT LUX

"when all fades away my home will still be the same."

caractère de merde:
 


Lux est actuellement livreuse de pizza, après s'être faite virée de plusieurs petits boulots. Elle revend de l'herbe, ce qui lui permet d'arrondir ses fins de mois et de payer son loyer. Elle loue un appartement ridicule, dans le quartier Sud de Belle Fleur, dans lequel elle n'a que très peu de meuble. Elle dort d'ailleurs sur le vieux canapé qu'elle a récupéré dans une friperie. Elle consomme principalement du cannabis et du tabac. Elle ne touche pas aux drogues dures et si vous lui demandez pourquoi elle vous dira que c'est simplement parce que c'est trop cher. Son téléphone est un vieux nokia, sur lequel elle joue à snake pendant ses heures de pause. Elle conduit un vieux vespa beige qu'elle a depuis ses 16 ans. Elle se nourrit principalement de nouilles instantanées et est une grande consommatrice de thé. Le seul objet de valeur chez elle est sa télévision, qui est pourtant loin d'être de qualité, sur laquelle elle regarde ses séries préférés ainsi que bon nombre d'émissions de télé-réalités. Elle a un frère aîné, une demi-sœur, plus jeune qu'elle de quelques années, et deux demi-frère cadets qui son jumeaux. Sa mère et son beau père l'on foutu à la porte l'année de ses 21 ans. Ses parents sont d’origine mexicaine et parlaient très souvent en espagnol à la maison. Elle le parle donc couramment. Elle a gardé contacte avec ses amies de lycée et fait régulièrement la fête avec eux. Il lui arrive de voler dans les magasins (principalement de la nourriture et des produits de beauté). Elle c'est d'ailleurs faite prendre à deux reprise.



LUX ET LES GENS

TEDDY la voisine et collègue qu'elle martyrise. + MIRABELLE le plan cul régulier. + NINA la grande sœur de cœur qui la sauve de ses embrouilles. + KERRIE la jalouse. + MAKSIM le flic à qui elle fait les yeux doux pour se sortir de la merde. + KLAUS le drogué qui va lui attirer des ennuies.+ NANA la meuf qui la stalk.



Spoiler:
 



RP TIME

TEDDY + La folle course aux pizzas.
KLAUS + La lune est le soleil des statues.
NINA + A défaut de ne pas avoir d'enfant j'ai tout d'une mère.
NANA + grocery shopping.

.




MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   Ven 1 Mai - 17:56

« Va pas te faire un œdème pour deux jeunes qu'écoutent pas les bondieuseries de ta copine » Un vrai prince charmant. Honnêtement, si je n'étais pas aussi réticente en amour, je pense que je me verrais déjà marié avec lui, vivant sur les hauteurs de Belle Fleur dans une superbe maison avec un grand jardin. Il reporta son attention sur moi, alors que je venais de prendre les devants, lui proposant de partager une pizza ce soir. J'avoue qu'en proposant ça, j'étais persuadée qu'il allait accepter. Pourtant sa réponse fut tout autre. Je venais de me prendre un râteau. C'était rare, ça me foutait un sacrés coup dans mon ego de diva et ça faisait redescendre le bel italien dans mon estime. Trop occupée à noyer ma déception dans mon verre de vin, je n'avais presque pas entendu, qu'il me proposait de reporter notre soirée pizza à la semaine prochaine. « Je n'sais pas si je serais libre la semaine prochaine... » Dis-je, après un court silence, sans même le regarder. Oui, j'étais une vraie gamine. Il m'avait froissé, je l'avais mauvaise, alors je me la jouais inaccessible... c'était comme ça. Je finis mon verre cul-sec avant de reporter mon attention sur lui. « Alors, samedi soir, chez vous. Mais ça a intérêt à être bon. » Dis-je. À croire que ma déception n'avait pas fait long feu face à ses beaux yeux vert et sa pizza. J'esquissais un sourire :  « Je vous attendrais devant votre magasin, à 19 heure 30. » Dis-je en lui donnant mon gobelet vide. « Puis on se tutoiera, parce que bon.... le vouvoiement, ça va 30 secondes. » Ajoutais-je un sourire taquin sur les lèvres avant de déposer un rapide baiser sur la joue de l'italien.  « À samedi. » Dit-je enfin, avant de me faufiler discrètement hors de la pièce.

_________________
Me and my girls
Nobody knows when we fake it,
you like to watch when we shake it
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.   

 

Et la foudre creva les ténèbres ● Nadie W.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Blog] Le Messager des Ténèbres: Prologue.
» Je recherche Vampire L'âge des ténèbres
» [Blog] Le Messager des Ténèbres: Chapter I
» [Didacticiel] Comment faire de la foudre
» Sort de Bouclier de Foudre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knocking on Mémé's door ::  :: — Les recettes de Grand Ma' :: Version 1.0 :: Archives des RPs :: Belle Fleur Centre-