AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur KOMD
Bonne st valentin à tous !
L'animation débute ici, que le meilleur gagne !
Pas encore inscrit à l'animation ? Viens vite nous rejoindre ici
Une soirée CB est prévue le 20 février à 20h45 !

Partagez | 
 

 (grace) you're the missing piece

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: (grace) you're the missing piece   Sam 23 Mai - 16:14


Après une matinée qui sembla interminable, Gabe eut enfin un peu de temps pour lui. Sa mère lui avait proposé de passer à la maison, et d'habitude, il aurait refusé, sachant très bien ce qui l'attendait. Seulement, là, il avait baissé sa garde, et puis, son père avait prétexté une quelconque réparation que lui-même n'arrivait pas à effectuer. Gabe ne pouvait décemment pas refuser. Donc, il y était allé, et comme prévu, alors qu'il se mettait au travail, on lui présenta une nouvelle femme. Belle, incontestablement belle. Mais pas Grace, qu'il ne réussissait pas à effacer de sa mémoire, à chasser de son cœur. Et alors que sa mère faisait les présentations, Gabe avait trouvé le moyen de fuir. De se retrouver ici, pour prendre un thé, se réconforter à sa manière. Son air abattu trahissait fortement son humeur. Alors que la semaine passait, le jeune homme s'était empêché de penser à elle. Et ça avait un peu fonctionné, il se montrait un peu moins bourru, sortait un peu moins négligé. Une amélioration pour retomber plus bas, apparemment, Gabe se sentait plus perdu que jamais. Comme une coquille vide, comme si Grace s'en était allée avec une partie de lui. La meilleure évidemment. Son thé refroidissait déjà. Grace, il la voyait tout le temps, partout. Comme en ce moment, la fille en face. Sauf que ses cheveux coupés courts ne pouvaient pas appartenir à Grace. Il n'osait pas la regarder en face. Par peur de la déception, c'était arrivé tellement de fois qu'il confonde le doux visage d'une inconnue avec celui de Grace et ça le rendait malade à chaque fois.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: (grace) you're the missing piece   Sam 23 Mai - 19:08

  • Cela ne faisait pas longtemps que j'étais de retour ici : à vrai dire, les jours se comptaient encore sur les doigts d'une main. Je n'étais pas encore de taille à affronter les regards, alors d'une certaine manière je me sentais soulagée. Aujourd'hui, je n'étais pas dans un de mes meilleurs jours : je n'avais pas besoin de ma bouteille d'oxygène, mais je me fatiguais très vite. C'est donc avec un soulagement certain que j'ai pris place dans ce petit café spécialisé dans les thés, après quelques kilomètres de marche : j'ai alors commandé un thé à la menthe, et me suis mise à regarder autour de moi, la verdure s'installant plus que de mesure dans ce lieu. Ici, on avait laissé la nature reprendre ses droits, et c'était juste magnifique : en plus de la lumière éblouissante, il y régnait un calme qui me fit du bien. Beaucoup de bien. "Merci" J'ai souris au serveur, et j'ai pris ma tasse de thé : j'ai regardé brièvement par la fenêtre de la véranda pour observer la vue que m'offrait ce coin paradisiaque. En retournant la tête, j'ai aperçu Gabe, et je me suis étouffée avec mon thé : j'ai vite retourné la tête pour ne pas qu'il m'aperçoit. Qu'est-ce que je devais faire ? Qu'est-ce que j'allais lui dire ? Oh non : j'étais tout sauf prête à le voir. J'ai prié pour que ça ne soit qu'un songe.. Et j'ai retourné la tête, doucement, en prenant cette fois-ci le temps d'observer ses traits : il avait l'air fatigué, comme moi, quoi qu'un peu moins... Et la culpabilité m'envahissant, et je n'ai pas effectué un geste : je n'étais pas prêtes, pas maintenant. J'ai posé ma tasse, et je me suis décidée à partir : levant mes fesses, mon cancer me revint en pleine face, et je me suis retrouvée à trébucher, bien trop faible pour marcher de nouveau après mon marathon de ce matin. J'ai cessé de respirer pendant quelques secondes.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: (grace) you're the missing piece   Sam 23 Mai - 19:16

Le jeune homme remua son thé plusieurs fois, y ajoutant encore du sucre. Une mauvaise habitude qu'il prenait en ce moment, que de trop sucrer ses boissons. Mais personne n'était vraiment assez présent dans son quotidien pour le lui reprocher, alors aucun problème. Gabe remarqua que la femme, qu'il avait remarquée quelques minutes plutôt s'en allait. Aussi, inconsciemment, il la suivit du regard, jusqu'à la table suivante. Quelque chose n'allait pas. Tout à coup, la jolie fille n'avait plus l'air si bien, elle avança difficilement, comme si elle tanguait. Alors, Gabe se leva, légèrement alarmé. Autour d'eux, la vie continuait, personne d'autre ne semblait l'avoir vue. Le brun se dirigea vers elle d'un pas pressé et la rattrapa en peu de temps. Gabe avança sa main, prudemment, comme par peur de la briser, et la posa délicatement sur son épaule. - Est-ce que tout va bien, Grace ? Il ne voyait que ses cheveux, le prénom était sorti de lui-même. - P-pardon. Alors même que tout à l'heure, il s'insultait mentalement pour encore oser la comparer à d'autres. Une simple erreur, qu'il pensait. Oh, et comme il se trompait. Gabe le découvrit un peu plus tard, quand il se posa devant elle. Pour s'assurer qu'effectivement, tout allait bien. - Grace ? C'est vraiment toi ? La voix vacillante, les yeux brillants, Gabe se sentit lui-même défaillir. Il devait encore rêver, il allait se réveiller, ça n'était pas possible. Gabe ne s'en remettrait pas, s'il se trompait encore. Le brun revint peu à peu à la réalité, et ce sentiment étrange revint : quelque chose n'allait pas.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: (grace) you're the missing piece   Sam 23 Mai - 19:30

  • Je me suis figée sur place : j'ai eu du mal à reprendre mes esprits. J'ai eu du mal tout court : en l'espace de quelques secondes, j'étais passée de la femme forte, à la fille faible. Et moi qui ne voulait pas être remarquée, je savais pertinemment que son côté bon reprendrait le dessus : et en moins de temps qu'il n'aurait été possible, il était déjà à mes côtés, et je restais figée. Déjà, parce que la douleur prenait toute la place et que je n'arrivais pas à respirer correctement, mais en plus parce qu'il m'avait démasqué : n'avait-il pas vu mon visage qu'il savait que c'était moi... Et j'ai repris une longue bouffée d'air quand il s'excusa : j'avais encore un échappatoire à cette recontre. Je devais partir, immédiatement, tout de suite : et alors que j'essayais d'avancer, mon cerveau se contenta de rien. Et alors que je l'engueulais intérieurement, j'ai vu Gabe se rapprocher de mon visage : et inévitablement, nos regards se sont croisés. J'ai redressé la tête, difficilement, et j'ai souris amèrement : d'abord, j'ai cru qu'il ne me reconnaîtrait pas. Après tout, mes cheveux étaient plus courts, mon corps plus frêle et mes joues plus creusées. Mais j'ai dû me rendre à l'évidence, et ni une ni deux, j'ai murmuré. "Surprise." J'ai fermé les yeux et je me suis appuyée sur la chaise à côté de moi : si je ne m'asseyais pas, j'allais finir par tomber par terre de fatigue. Je me suis déplacée avec difficulté, mais j'ai fini par poser mes fesses sur cette assise. "Je ne voulais pas que ça se passe comme ça" que j'ai murmuré. Et pas de doute, il m'a entendu. J'ai pris ma tête entre mes mains, j'ai soufflé un bon coup, j'ai repris une respiration à peu près normale, et j'ai relevé la tête vers Gabe qui me fixait : il avait l'air tellement perdu le pauvre. Et j'avais tellement envie d'être dans ses bras que ... j'ai tendu une main. J'ai finis par la laisser en suspens, et naturellement elle a fini par retomber. J'ai mis quelques secondes avant de reprendre la parole, et sachant pertinemment que ça ne menait à rien, et je lui ai dis. "Je ne suis pas un rêve."
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: (grace) you're the missing piece   Sam 23 Mai - 20:33

Encore quelques instant, Gabe resta hagard devant Grace. Pendant son absence, il s'était imaginé mille scénarios, pour quand elle reviendrait. Dans le premier, alors que l'incompréhension dominait, Gabe avait rêvé de baisers fougueux et de mots doux. Quand la colère le surplombait, le tranchant de ses mots aurait blessé Grace comme lui souffrait. Cette phase n'avait pas duré. Dans ses dernières pensées, Gabe suppliait juste sa bien-aimée de revenir à la maison. Aucun son ne sortait plus de sa bouche, à présent. Que dire, que faire, après tant de temps passés loin de l'autre ? Les émotions se bousculaient en lui, sans qu'il sache vraiment laquelle primait. - Et tu voulais que ça se passe comment, exactement ? Gabe n'ajouta rien, mais la culpabilité fit son entrée, à cause de son ton plus cassant qu'il ne l'aurait souhaité. Il ne voulait pas être celui qui accablait Grace, alors qu'elle semblait si mal en point. - Je peux faire quelque chose..? Tout occupé qu'il était à s'inquiéter, le jeune homme ne remarqua pas la main tendue. Gabe la rattrapa un peu trop brusquement. Comme un alcoolique qu'on avait privé de sa bouteille trop longtemps. Est-ce que c'était sain, d'être accroché à quelqu'un à ce point ? Au moins, si auparavant Gabe doutait encore de la réalité de la situation, ce n'était plus le cas. La main de Grace ne pouvait être que vraie, dans la sienne. Son cœur fit un bond dans sa poitrine. Alors, Gabe s'agenouilla près de Grace, comme lors de sa demande en mariage. - Ne pars pas. Sur le moment, la belle en avait l'air incapable. Ses sourcils se froncèrent. Maintenant, il le voyait. Elle avait perdu du poids, et ses grands yeux tristes qui le dévisageaient le mettaient presque mal à l'aise.  
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: (grace) you're the missing piece   Sam 23 Mai - 21:04

  • Je me suis sentie aussi bête que lui, peut-être un peu coupable, et très mal : mal physiquement, mais aussi mentalement. Parce que Gabe était remplis d'émotions diverses et variées, et surtout ... Il m'avait mal parlé. Je n'avais jamais eu le droit à ce Gabe-là : le méchant, le mauvais. Et son ton froid me fit frissonner. J'ai baissé la tête, honteuse, sans répartie : d'un coup, j'ai perdu tous les arguments que j'avais préparer pour cette rencontre. Et pendant ces trois mois-là, j'avais tout imaginé : la colère, la stupeur, les pleurs etc... Mais cette rencontre-là, jamais. Après tout, qui aurait prévu que je tombe littéralement à ces pieds, montrant à quel point j'étais faible. Un simple "désolée" sortit de mes lèvres qui demeuraient jusque là, fermer. J'ai inspiré, doucement, reprenant un semblant de respiration. Ma main retombant, je n'ai pu m'empêcher de grimacer quand Gabe s'est jeté sur celle-ci : j'ai redressé la tête, fuyant son regard, et sentir sa peau contre la mienne m'a fait sourire. J'ai regardé nos deux mains, et j'ai fermé les yeux à sa question. Les larmes ont coulées d'elles-mêmes, et je n'ai pu m'empêcher de me crier dessus mentalement : NON NON TU NE PEUX RIEN FAIRE GABE, ET C'EST POUR CA QUE JE SUIS PARTIE. Mais ma tête a simplement hoché négativement, et j'ai remercié mon cerveau d'avoir garder mes lèvres fermées. J'ai chassé rageusement les larmes, et j'ai levé les yeux au ciel : puis quand il a posé ses genoux à terre, je n'ai pu m'empêcher de penser à ce soir-là, à sa demande, à nous. Et ce fut comme un énorme coup de poing dans l'estomac. Et j'ai ris à sa demande avant de poser une main sur ma bouche et de le regarder tendrement. "Je ne partirai pas. Je n'en ai pas envie. Et quand bien même ce serait le contraire, je ne pourrais pas me lever." Je lui ai souris, et j'ai levé ma main prise pour aller caresser sa joue.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: (grace) you're the missing piece   Lun 25 Mai - 18:29

Gabe voulait juste la voir sourire, comme elle seule savait le faire. Ce sourire, qui l'avait fait craquer alors même qu'il n'était qu'un adolescent esseulé au lycée. Là, Grace avait l'air prête à s'effondrer, toute fragile, à même à s'envoler au moindre coup de vent, à même à fléchir sous le moindre de ses mots. Il n'y avait qu'à voir sa tête, quand il serra sa main. - Pardon. De t'avoir parlé comme ça. Et aussi de t'avoir écrasé la main, je ferai plus attention. Enfin, les lèvres de sa belle s'étiraient. Les siennes suivirent le mouvement, avant de se rabaisser. Il regarda les larmes couler sur le visage de Grace. - Eh. Non, non, non, ne pleure pas. Il tapota maladroitement son épaule, toujours aussi mal à l'aise avec la peine des autres. Encore plus avec la sienne. Un jour, Grace avait pleuré devant lui. Encore plus stupidement que maintenant, Gabe lui avait répondu qu'elle gâchait son maquillage. Il se sentait tellement impuissant, il en avait oublié l'idée même d'en vouloir à son ancienne fiancée. Peut-être plus "ancienne" pour longtemps, avec un peu d'espoir. Mais quelque chose avait changé, dans son regard, sans qu'il ne puisse trop savoir d'où venait cette espèce de résignation. Le soulagement l'envahit, un peu plus tard. Elle ne partirait plus. Gabe l'aurait fait valsé pour exprimer sa joie, lui qui détestait danser plus que tout. Sauf qu'elle n'en avait pas la force, elle-même le disait. - Il n'est pas trop tard pour aller consulter un médecin, hm. Quand la main de Grace rencontra sa joue, il se sentit enfin chez lui. Enfin moins vide. - Tu m'as terriblement manqué.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: (grace) you're the missing piece   Lun 25 Mai - 20:19

  • Je ne savais trop comment réagir : devais-je faire comme si de rien était ? Devais-je lui dire la vérité ? Devais-je partir ? La première ne me sembla pas juste, la deuxième un peu trop brute, et la troisième ne me donnait pas du tout envie. Lorsqu'il s'excusa, je penchais la tête sur le côté en la secouant : il m'avait toujours fait craqué. Quand il souriait, quand il était concentré, quand il fermait les yeux une fois ma main dans ses cheveux ; et même quand il était triste, en colère, doux ou épuisé, il restait mon bel homme, mon bel ange. Mais son regard restait de loin la seule chose que j'avais vu au départ : et une des choses pour lesquelles j'avais craqué peu de temps après. Et quand les larmes ont coulés (de fatigue? de joie? de tristesse? de fatalité? je l'ignore), et que je l'ai vu se débattre pour essayer de me calmer, j'ai légèrement ris : oh Gabe, tu n'as jamais été douer pour ça, alors pourquoi essayes-tu maintenant ? J'ai secoué la tête en retirant les larmes de mes joues. "Ce n'est rien d'accord ? Rien du tout. C'est fini." J'ai souris, tendrement, doucement, presque imperceptiblement. Assez pour qu'il ne le voit. J'ai inspiré, ma respiration désormais normale (enfin, un raté sur deux quoi, comme d'habitude), mais en entendant sa phrase concernant le médecin, j'ai tilté : non. Il ne devait pas le savoir maintenant, pas de suite. J'ai caressé sa joue d'un geste avant de reposer mon bras sur mes jambes. "Tu m'as .. Manqué, aussi, beaucoup trop." J'aurais aimé rester je te le jure. Mais ma phrase resta indemne, et j'ai simplement souris à cet homme, mon homme. "Je.. Prendrais bien quelque chose. Assieds-toi." Je me suis un peu décalée pour être face à la table, et j'ai attendu qu'il prenne place pour poser mes mains sur les siennes, par-dessus la table. "Je suis désolée d'être partie comme ça Gabe, tu le sais hein ? Tu sais que je t'aime par-dessus tout ?" Je pense que c'était un bon commencement. "Petit soleil."
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (grace) you're the missing piece   

 

(grace) you're the missing piece

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (grace) you're the missing piece
» One Piece Sprites
» [Recherche] Piece lego pour cou
» Trop choux (One Piece Chibi Videos)
» MMORPG One Piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knocking on Mémé's door ::  :: — Les recettes de Grand Ma' :: Version 1.0 :: Archives des RPs :: Belle Fleur Centre-