AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur KOMD
Bonne st valentin à tous !
L'animation débute ici, que le meilleur gagne !
Pas encore inscrit à l'animation ? Viens vite nous rejoindre ici
Une soirée CB est prévue le 20 février à 20h45 !

Partagez | 
 

 /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: /! Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 28 Avr - 14:10

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill n'avait absolument pas prévu qu'il allait bosser le soir même, ce genre d'opération en général on monte ça des jours avant mais là ce soir Will était en planque dans une chambre d'hotel avec sa collègue. Il n'était vraiment pas enchanté par cette mission mais étant nouveau, se voyait mal la refuser. Seulement avec toutes ses nuits passées dehors il savait d'avance qu'il n'aurait jamais la force de veiller toute la nuit et même s'il avait bu des litres de cafés il était persuadé qu'il n'y arriverait pas. Pourtant il n'avait rien laissé paraître et avait rejoint la planque de la manière prévu, c'est à dire habillé en civil avec un sac comme s'il allait rejoindre sa petite amie ou copine ou on ne sait pas trop qui en fait, qui était déjà là dans la planque. Le matériel d'écoute était déjà installé et Peyton n'attendait plus que son collègue pour commencer réellement la planque. Will frappa deux fois comme convenu et ouvrit la porte qu'il referma ensuite derrière lui. "- Salut!" puis il déposa son sac sur le lit et s'approcha de la bouilloire. Il n'aurait droit qu'à du café lyophilisé ce soir mais ça ferait l'affaire. S'il était venu avec son café à emporter ça aurait fait suspect. "- Alors ?" Il ne savait pas trop exactement depuis quand elle était là mais il espérait bien qu'elle l'éclairerait un peu sur l'avancée de l'affaire.
Ils étaient là pour pouvoir écouter en toute tranquillité le mec qui se trouvait dans la chambre d'à côté. Il était soupçonné de trafic d'armes et de prostitution alors il fallait des preuves et ils étaient là pour ça justement. Will mis trois sachet de café en poudre dans son verre pour être sur qu'il serait assez fort et l'aiderait à tenir un petite partie de la nuit et quand il porta la tasse à ses lèvres il eut un rictus de dégoût. C'était vraiment dégoutant ce café en poudre, rien à voir avec du vrai café. "- T'en veux un ?"


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 28 Avr - 16:17

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Franchement, j’aurais pu choisir, je serais bien loin de cette chambre d’hôtel où j’allais devoir passer la nuit avec Will, à chercher des preuves contre un possible trafiquant de drogue qui faisait également dans la prostitution. Il se trouvait dans la chambre adjacente à celle où j’allais passer la nuit à l’écouter avec mon partenaire. Je regardais par la fenêtre pour voir si ce dernier allait arriver. J’étais arrivé depuis une dizaine de minute maintenant et je n’avais rien entendu de particulier si ce n’est que l’autre trafiquant avait surement dû faire appel à une de ses filles… Et ils s’en donnaient à cœur joie depuis cinq minutes quand j’aperçus enfin Will dans la rue. Je m’installais devant le matériel d’écoute mais ne passais pas le casque. Ce qu’il se passait dans la pièce d’à côté me rendait légèrement nauséeuse et je n’avais aucune envie d’entendre les ébats d’une prostituée et d’un trafiquant. Déjà parce que cela ne me regardait pas même si j’étais censé écouter le possible trafiquant et puis, franchement, écouter un homme s’envoyer en l’air… C’était répugnant. Je regardais le matériel d’un œil dégouté quand on frappa deux fois à la porte. Je tournais la tête pour voir Will entrer dans la pièce. Je le saluais d’un signe de tête avant de poser un des écouteurs du casque sur mon oreille. Le trafiquant était toujours en pleine affaire et je reposais donc le casque.

« Pour l’instant rien… Monsieur le possible trafiquant est occupé à prendre son pied… »

Je me tournais vers Will pour le regarder se servir une tasse de café. J’en avais pris une en l’attendant et franchement, il était répugnant… En même temps, le café en poudre n’était pas réellement du café si vous voulez mon avis. Mais bon, s’il allait falloir ça pour tenir la nuit complète, je ne disais pas non. J’espérais juste que mon café allait tenir le coup avec un tel traitement. Will me demanda si j’en voulais un et je hochais la tête alors que je repassais une oreille dans le casque. Je reposais le casque avant de soupirer.

« La nuit va être longue s’il ne fait que ça… »

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 28 Avr - 16:50

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill n'avait pas spécialement fait attention à ce qu'elle lui avait dit en rentrant, il avait juste compris qu'il n'y avait rien d'intéressant. Si ça avait été le cas elle l'aurait reçu avec le casque sur les oreilles et là elle était loin d'être super intéressé par ce qui se passait. Will, lui était bien plus occupé et intéressé à se faire un café parce qu'il en avait besoin et se voyait mal avouer à Peyton que ce soir il avait prévu de dormir parce qu'il était allé au bout de ce que son mentale pouvait endurer sans une vraie nuit de sommeil. En même temps il était le seul responsable, personne ne le forçait à dormir deux heures par nuit et à rester dehors des heures durant au lieu d'être chez lui à dormir. D'ailleurs, il avait la chance d'avoir un propriétaire sympa parce qu'il n'avait jamais rien demander ni fait de remarque à ce propos. Il en avait le droit et pourtant rien.

"- Que quoi ?" Will fut un peu long avant de tilter. "- Ah ça ! Ben ça va pas durer bien longtemps c'est qu'un homme après tout sauf s'il a pris un truc, là personne ne saurait dire combien temps ça pourrait durer."

D'ailleurs bêtement comme tous les mecs en général quoi, Will était curieux et forcément et bien il s'approcha de Peyton, attrapa le casque qu'il porta à son oreille durant quelques secondes. Il fallait qu'il entende par lui même ce qui se passait à côté. Et lorsqu'il reposa le casque il fit à son tour une grimace de dégoût.

"- Pauvre fille..."

Son regard croisa celui de Peyton et visiblement ils pensaient la même chose. Will avait toujours de la peine pour ce genre de filles, pour lui elles ne faisaient jamais ce métier par choix, d'ailleurs ce n'était pas un métier, la plupart finissaient dans les hôpitaux ou bien totalement anéantit par une vie de débauche et de maltraitance.
Il alla ensuite s'asseoir sur le lit, déposant sa tasse de café sur le chevet puis il s'allongea de tout son long sur le lit, passant ses bras derrière sa tête et se frottant un peu le crâne.

"- Alors, vous faites quoi habituellement quand ce genre de planque ?"

Will voulait parler, fallait mieux d'ailleurs sinon c'est clair qu'il finirait par s'endormir. Encore que se mettant dans une telle position il n'allait pas tenir longtemps, sans doute pour ça qu'il se releva ensuite. Là, il faisait mine de vérifier si les matelas de l'hôtel étaient de bonne qualité. Il voulait savoir comment les planques se passaient, histoire de voir si c'était pareil ici qu'à Chicago.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 28 Avr - 19:03

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Will mit un certain temps à se rendre compte de quoi je parlais. En même temps, il venait tout juste d’arriver et il ne pouvait donc pas savoir ce qu’il se passait dans la chambre d’à côté. J’étais donc indulgente. Je ne pus retenir un petit rire face à sa deuxième phrase. J’espérais juste qu’il n’avait rien pris parce que sinon… On allait passer la nuit à entendre des bruits écœurants et cela ne m’enchantais guère. Surtout qu’il était censé recevoir un autre homme pour parler affaire. Qui sait, peut-être était-il occupé à tester une nouvelle fille pour son réseau de prostitution… Rien que d’y penser, j’avais envie de vomir. Will se saisit du casque qu’il porta à ses oreilles avant de rapidement le reposer avec une grimace de dégout, certainement la même que j’avais dû avoir à un moment. J’acquiesçais quand mon partenaire plaignit la jeune femme qui se trouvait dans la chambre d’à côté. Je n’aurais pas aimé être à sa place ne serais ce qu’une seconde. J’étais persuadé qu’elle n’avait pas demandé à se retrouver dans cette chambre, à subir les assauts d’un porc. Car, pour moi, l’homme était un porc. La femme ne devait pas être traité comme un vulgaire bout de viande et je ne disais pas cela parce que j’en étais une… Ou peut-être que oui. En tout cas, je soupirais et secouant la tête. Je finis cependant par retourner mon attention sur Will quand il reprit la parole. Je tournais ma chaise pour lui faire face. Il était allongé de tout son long sur le lit. J’eus un petit sourire en pensant qu’il ne devait pas trop dormir la nuit avec son enquête.

« Tout dépend de comment cela se passe. Si ça bouge, on reste éveillés toute la nuit à écouter… Et s’il n’y a rien… On fait des gardes quand même au cas où. Croises les doigts, tu pourras peut être dormir. »

J’eus un sourire en le regardant se relever. Je n’aurais pas non plus aimé être à la place de Will. J’ai toujours eu besoin d’un certain temps de sommeil et passer mes nuits à arpenter les rues de Belle Fleur ne m’aurais pas réussi. Il finit par se relever et je reportais mon attention sur le casque. Je n’avais aucune envie d’écouter les bruits qu’il y avait dedans mais je devais le faire. Je passais le casque et exprimais mon soulagement.

« C’est fini, pas trop tôt. »

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 28 Avr - 20:12

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill prit sur lui pour ne pas rester allongé sur ce lit qui avait un très bon matelas d'ailleurs. Ca aurait été agréable d'y dormir s'il avait pu. Peyton le surveillait et Will se doutait bien qu'elle devait se rendre compte qu'il n'avait pas son compte de sommeil justement. Et faire cette planque n'était sans doute pas la meilleure solution. Bon, à ce qu'elle lui répondit ça marchait pareil ici qu'à Chicago. Sauf que lui ne connaissait pas ce type et Peyton en avait sans doute déjà entendu parler avant. Etant nouveau, y'a pas mal de choses que Will devait encore assimiler et ce n'était pas franchement le soir pour. Il avait un peu trop abusé de ses sorties de nuit et il s'en rendait compte. Par chance il était seul avec Peyton mais si ça jamais un jour il devait faire équipe avec d'autres personnes ça pourrait jouer contre lui.

"- Voudrait mieux pas, il parait que je ronfle."

On lui avait déjà fait le remarque quelques fois mais c'était dans des circonstances particulières, soirées arrosées, grosse bringues, lits de fortunes. Donc il ne devait sans doute pas ronfler en temps normal, mais là avec tout son sommeil en retard il était fort possible que ça lui arrive.
Pour ça qu'il se remit debout et marcha un peu histoire d'occuper son esprit. Et puis Peyton était tout près du matos d'écoute alors c'était normal que ce soit elle qui s'en occupe, mais si écouter l'autre prendre son pied lui posait problème à elle, il prendrait sa place sans trop ronchonner.
Et quand il l'entendit dire que c'était terminé il s'approcha de la fenêtre après avoir éteint la lumière qui s'y trouvait, ne laissant que celle de la table de nuit et du bureau allumée pour aller jeter un oeil à l'extérieur à travers le rideau.

"- Pas de voiture en vue, le client ne doit pas arriver tout de suite, j'espère qu'il n'a pas une autre fille à voir. A moins que le client vienne pour la fille."

Will n'était sur de rien, mais ce genre de type franchement ça craignait et les filles c'étaient vraiment que des bouts de viandes à leurs yeux. Il ne serait pas étonné que la fille reparte avec le mec un peu plus tard.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 28 Avr - 21:43

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
J’étais persuadé que Will voulait être partout sauf dans cette chambre d’hôtel minable. Et je mettrais ma main au feu qu’il ne désirait qu’une chose: être au chaud sous sa couette et dormir toute la nuit. Je lui avais à demi-mot proposé de dormir le temps que les choses bougent dans la chambre d’à côté mais il avait argumenté son choix de ne pas dormir par le fait qu’il ronflait. Je ne pus retenir un éclat de rire face à cette réponse. J’avais du mal à imaginer Will en train de ronfler tout en dormant. Dans certaines situations, pourquoi pas. En même temps, là, il avait vraiment l’air fatigué donc cela ne m’étonnerais pas qu’il vienne à ronfler. J’observais Will marcher le long de la pièce avant de réécouter ce qu’il se passait dans la chambre d’à côté. Ils avaient terminé et j’en informais Will qui s’approcha de la fenêtre pour observer les allées et venues dans la rue. Rien ne bougeait. Je reposais le casque avant de me lever pour m’étirer.

« J’espère pas… Pauvre gamine. J’étais dans le hall quand je l’ai vu entrer avec la gamine… Elle a l’air d’être à peine majeur. Ce genre de comportement me donne envie de flinguer le porc de la chambre d’à côté. »

Je finis par rejoindre Will devant la fenêtre et glissais ma tête par-dessus son épaule pour regarder dehors. La nuit allait être très longue. Parce que non, il n’y avait aucun signe de vie dans la rue devant l’hôtel. Je soupirais avant de tapoter l’épaule de Will et de me réinstaller à la table où se trouvait le matériel d’écoute. Je fis glisser mes doigts sur le bois de la table en glissant mon menton dans la paume de mon autre main. Je ne savais pas trop quoi dire pour faire passer le temps. Et puis, je n’étais pas une bavarde, je préférais de loin m’occuper que de parler. Attrapant mon sac à main qui était posé sur un coin de la table, je pris le jeu de carte que je gardais toujours avec moi en cas de planque. Je le montrais à Will.

« Tu sais jouer aux cartes? »

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 28 Avr - 23:02

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill tourna le regard dans sa direction quand elle posa sa main sur son épaule, enfin qu'elle prit appuis pour voir par dessus son épaule. Il l'observa un petit moment tandis qu'elle regardait dehors. Elle avait quand même un sacré regard, le genre de regard qui vous transperce et vous fait vous sentir mal à l'aise mais pas seulement. Elle était mignonne et Will ne savait toujours pas qui lui avait envoyé ces fleurs l'autre fois. Il avait de plus en plus envie de savoir si elle avait quelqu'un dans sa vie. Une femme comme elle ne pouvait pas être célibataire, sinon son frère aurait tenté sa chance, ça il en était persuadé. Lui, ça ne lui posait pas de problème de dépasser cette limite qu'on peu s'imposer avec les collègues. Will, lui, n'en avait jamais vraiment eu l'occasion alors il n'y avait jamais pensé en fait.

"- On pourrait l'arrêter si on était sur qu'elle soit mineur, enfin, dans d'autres circonstances puisque là c'est pas ce qu'on recherche."

Mais Will serait pas contre de l'enfermer pendant une nuit afin qu'il se rende compte de ce qu'il faisait de mal. Mais Will savait bien que ça servait à rien, un mec comme ça s'en fiche pas mal et a toujours un avocat prêt à le faire sortir en deux heures top chrono.

Il la regarda ensuite s'éloigner, s'installer à nouveau à la table d'écoute et tapoter nerveusement sur le bureau. Puis elle lui demande s'il savait jouer aux cartes. Il haussa les épaules.

"- C'est pas mon jeu préféré et j'ai pas du y jouer depuis la fac et c'était plutôt style strip poker tu vois, ce qu'on fait dans les soirées quand on a déjà pas mal bu ou qu'on cherche à s'amuser."

Oui, Will n'était pas spécialement doué pour les cartes, lui c'était plutôt le sport son point fort. Et quand il jouait dans ce genre de soirée s'était surtout pour finir à poil et s'éclater avec les potes, parce que s'était fun quand on avait un peu beaucoup d'alcool dans le sang.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mer 29 Avr - 10:10

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
J’aurais aimé sortir de cette chambre pour entrer dans l’autre et sortir cette jeune fille des griffes d’un pervers. Mais cela m’étais impossible. Ce n’était pas notre mission et je ne pouvais donc pas agir même si ce n’était pas l’envie qui me manquait. Mais agir signifierait bousiller notre planque et se faire passer un savon par le chef, ce que je ne voulais pas. J’appréciais le chef et lui appréciait mon travail mais je ne voulais pas non plus qu’il me passe le pire savon de ma vie parce que j’avais fait foiré une enquête sur un potentiel trafic d’armes. Je pouvais le comprendre mais pas l’accepter. Préférant penser à autre chose, je m’installais à la table avant de sortir mon jeu de carte et d’en proposer une partie à Will. Sa réponse me fit sourire et je le regardais différemment.

« Du strip poker, hein? Je ne te voyais pas comme ça. Je te pensais plus élève studieux à réviser le soir… Pas le genre d’étudiant à faire des soirées en terminant à moitié saoul et complètement à poil. »

Oh mais c’était intéressant à savoir ça. N’allez pas croire que je me moquais de lui, je faisais juste état de ce que j’avais d’abord pensé de Will avant de réellement le connaître. Mais il était vrai que je ne l’avais pas vu comme un étudiant qui aimait faire des soirées. Il était tellement sérieux que je m’étais plutôt imaginé l’étudiant sérieux qui ne sortait quasiment jamais et surtout qui ne faisait pas de strip poker. Mais je devais avouer que jouer à ce genre de jeu avec Will pouvait être intéressant. Je ne l’avais jamais vu sans son t-shirt et je ne savais donc pas comment il était fait dessous et cette question me hantait, si je pouvais le dire ainsi. J’eus un sourire en le regardant de haut en bas.

« Will avec juste ses sous-vêtements… Je me demande bien ce que cela peut donner. »

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mer 29 Avr - 14:59

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill avait besoin de parler, de bouger et de café, alors jouer aux cartes avec Peyton n'était sans doute pas une bonne idée. Mais cela n'empêcha pas qu'il réponde sincèrement à sa question. Oui, Will était de ce genre d'étudiant là puisqu'il détestait l'école. Il y allait parce qu'il fallait y aller pour pouvoir obtenir ses diplômes mais il aimait par dessus tout les week end et les soirées à thème. Il était travailleur et savait bosser quand il le fallait mais il savait aussi comment se détendre et profiter un max de la vie, enfin du moins à l'école, parce que jamais il n'avait franchit de ligne quelle qu'elle soit.

"- Je dirais plutôt complètement saoul et à moitié à poil les soirs de fêtes. Mais le reste du temps j'étais un très bon élève oui."

Will prit un air assez fier en fait, parce qu'en y repensant il c'était quand même vachement bien débrouillé. N'importe qui à sa place n'aurait gardé que les soirées et aurait arrêté de bosser, mais comme il avait son frère pour le motivé il arrivait à reprendre pieds. Ensemble, ils s'en sortaient très bien et se remotivait l'un l'autre, chose qu'il ne pourrait plus faire maintenant. Il évita d'y penser parce qu'il savait qu'il serait triste sinon et il n'avait pas besoin de ça ce soir.

"- J'ai toujours pris soin de mon corps tu sais.. faudrait demander aux demoiselles qui ont eu la chance de me voir dans cette tenue pour savoir ce qu'elles en pensent..."

Will eut un léger sourire amusé rien qu'à cette idée, aux souvenirs qui refaisaient surface rien que d'en parler. Lui, bourré avec juste son caleçon et ses chaussettes c'était plus pathétique que sexy pour être franc.

"- Et toi, tu faisais pas ce genre de truc ?"

Ici à Belle Fleur les ados devaient bien s'amuser un peu dans le genre que Will à Chicago, après tout un étudiant ou un adolescent fait le même genre d'apprentissage peu importe l'endroit.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Jeu 30 Avr - 14:11

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
J’étais assez impressionnée par Will et ce qu’il m’avait dit. Il avait réussi à lier ses soirées avec sa scolarité et il avait parfaitement réussi car il était devenu lieutenant. Il pouvait être fier, en effet. Moi-même, je ne savais pas si j’aurais pu réussir à lier les deux. C’était pour cela que je m’étais concentré sur mes études. Enfin, une partie des choses qui faisaient que je m’étais concentrée sur mes études. Préférant changer de sujet, je m’étais demandé à voix haute ce que cela pouvait donner Will en sous-vêtements. Je ne doutais pas du fait qu’il prenait soin de son corps mais j’aurais bien aimé vérifier. Mais il me proposa juste d’aller demander aux filles qui l’avaient déjà vu dans cette tenue. Mais la plus part de ces filles devaient être à Chicago ou bien ailleurs, loin de Belle Fleur. J’avais autre chose à faire que de chercher des filles pour leur demander si mon partenaire était musclé comme je me l’imaginais. Will me demanda si je faisais ce genre de chose et mon visage se ferma directement, sans que je puisse le contrôler. J’aurais pu faire cela, avant. Mais maintenant, non, je ne pourrais pas faire de soirées avec des amis, soirée que je passerais à boire et à me déshabiller. Je détournais la tête pour regarder le casque avant de me lever de ma chaise pour rejoindre une des fenêtres de la chambre pour regarder dehors, histoire de voir si jamais l’homme que notre suspect attendait. Mais toujours rien. Je soupirais avant de m’adosser à cette dite fenêtre pour regarder Will.

« Je n’ai fait qu’une seule soirée avec des amis à un ami à moi… Et j’ai préféré ne pas en refaire depuis. Alors j’étais plutôt le genre d’étudiante à travailler tous les soirs sans se laisser le temps de réfléchir à ce qu’elle pourrait faire en dehors. »

Bon, maintenant, je me faisais bien des soirées alcool mais j’étais seule. Certes, j’en faisais parfois dans des bars mais je buvais surtout seule chez moi. D’ailleurs, j’aurais bien pris un verre mais je n’avais pas pris d’alcool avec moi. Boire au travail ne me dérangeait pas tant que je ne devenais pas totalement ivre mais là, j’étais en planque et pas seule qui plus est. Je passais mes mains sur mon visage avant de secouer la tête pour essayer d’enlever les images que la question de Will m’avait mis dans la tête. Mon ex c’était bien amusé avec ses amis le soir où ils avaient trop bu pour se retenir de me violer. Je retournais m’installer à la table d’écoute, incapable de trouver quoi dire de plus. Je tournais une nouvelle fois les yeux vers Will, plus pour fixer mon regard sur quelque chose que pour réellement l'observer.

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 10:57

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill s'était un peu dévoilé à elle, confié en lui racontant ce qu'il faisait à la fac et franchement, y'avait pas de quoi être fier surtout pendant les soirées bien arrosées. Alors, il avait imaginé qu'elle ferait pareil mais elle semblait s'éloigner toujours un peu plus Peyton quand il faisait un pas vers elle. Enfin, bon, il faisait aussi la même chose avec elle, comme l'autre fois, chez elle où il l'avait presque rejeté en ne tenant pas vraiment compte de ce qu'elle lui avait dit sur le fait de pouvoir compter sur elle pendant ses enquêtes nocturnes. Lui, ne voulait pas lui causer des ennuis mais elle semblait vraiment vouloir le fuir, ne pas se rapprocher de lui. C'était sans doute en grande partie parce qu'il était son coéquipier et qu'elle avait perdu le sien peu de temps auparavant, ils étaient amis qu'elle lui avait dit. Ouais ça devait être ça, mais rire un peu ça n'a rien de bien extraordinaire et ça ne va pas forcément les rapprocher plus que ça.
Il fut donc un peu déçu de ce qu'elle lui dit, s'attendant à autre chose de sa part. Mais il ne pu faire autrement que lui faire savoir ce qu'il en pensait, sans réellement être au courant de ce qu'elle avait vécu.

"- En fait t'as toujours été coincé quoi."

Ce n'était pas méchant, il ne connaissait pas son passé, mais au vu de ce qu'il venait d'entendre il ne pouvait pas penser autre chose. Elle ne faisait pas la fête, se débridait que rarement, c'était vraiment le genre de femme coincée et visiblement ça n'avait pas changé.
Il la regarda remettre le casque sur ses oreilles et attendit un peu avant de lui demander.

"- Alors ?"

Aucun voiture n'était arrivée mais le client aurait très bien pu venir à pied et donc se faire plus discret encore que prévu.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 11:24

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Attendez, j’avais bien entendu ou il avait osé dire que j’avais toujours été coincé? Je n’étais pas en plein rêve vu que je ne dormais alors il avait réellement dit que j’étais coincé. Je n’avais pas toujours été ainsi, j’étais même du genre joyeuse avant mes dix-neuf ans. Mais un homme c’était permis de me prendre cette partie de mon caractère et l’avait jeté aux oubliettes. Will n’en savait peut être rien mais avant de juger, on cherche toujours à savoir ce qu’il s’est passé. J’avais juste envie de lui balancer le casque à la figure. Mais je me contentais de le glisser sur mes oreilles pour écouter ce qu’il se passait dans la chambre d’à côté. Il n’y avait rien, toujours rien. A croire que le client n’allait pas venir ce soir et qu’on aurait planqué dans cette chambre d’hôtel pour rien. Je reposais le casque sur la table au moment où Will me demandait ce qu’il se passait à côté. Je lui jetais un regard sans expression, comme je savais si bien le faire, avant de soupirer.

« Rien. A croire que le client ne va pas venir… »

Et je me serais fait insulté de coincé pour rien du tout. Et ça, je l’avais en travers de la gorge. Je me levais donc de la table d’écoute pour aller dans un coin de la pièce, m’adosser au mur, perdu dans mes pensées. Je repensais aux moments insouciants que la jeunesse peut vous offrir et dont on ne profite pas en ne sachant pas que cette dite jeunesse pourrait être détruite en seulement une nuit. Je soupirais, incapable de penser à autre chose. Cela faisait neuf ans que mon ex et ses amis étaient en prison mais je n’arrivais toujours pas à passer au-dessus, à me focaliser sur mon futur. J’étais coincé dans le passé…

« Tu sais, je n’ai pas toujours été coincé comme tu le dis… J’étais même du genre à faire souvent la fête. Mais quand on te brise en mille morceaux, tu te refermes sur toi-même… Mais pourquoi je te raconte ça alors que tu ne peux pas comprendre… »

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 12:00

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
E
lle n'avait même pas répondu à ce qu'il venait de dire, alors forcément il devait avoir raison. Elle n'avait jamais su profiter de la vie et c'était bien dommage surtout quand on est étudiant. Après on regrette souvent et au moins  son frère et lui n'avaient jamais eu de regrets à ce niveau là.

"- La nuit est loin d'être terminée..."

Et franchement ça ne l'arrangeait pas du tout cette histoire. Lui, aurait vraiment voulu pouvoir aller dormir, faire une nuit complète au moins ce soir, parce que le lendemain il devait retourner sur le terrain, un informateur, du moins ce qui y ressemblait avait des choses à lui montrer.

Elle était pas marrante Peyton, elle tirait toujours la gueule ou bien se mettait dans son coin, comme elle était en train de le faire là et franchement Will il trouvait ça chiant. Si prenait des distances parce qu'il était le sosie de son frère et qu'elle refusait de devenir son ami ou d'être un peu plus proche, comme des collègues quoi, ça risquait vraiment d'être super chiant de bosser avec elle. Il pouvait pas rire, ou la taquiner sans qu'elle ne se renferme encore plus dans sa coquille. En plus, il ne l'avait absolument pas insulter. Alors, quand elle se mit à parler, il fronça les sourcils, ne comprenant pas vraiment ce qu'elle voulait dire, ce qu'elle sous entendait, mais ne demandait qu'à comprendre. Déjà que les femmes étaient pas faciles à cerner mais elle c'était top du top des chiantes.

"- Ah ouais ! et dit moi pourquoi je pourrais pas comprendre ? je sais que tu n'as pas une très haute opinion de moi mais quand même..."

Will était vexé là, mais alors vexé et ça se voyait sur son visage, et dans son attitude, la manière dont il se tenait. Il était diviser entre deux sentiments, la déception et l'incompréhension. C'était un homme, mais il avait des sentiments, il n'était pas complètement insensible et pouvait très bien comprendre certaines choses à condition qu'on les lui explique. Alors, cette façon qu'elle avait de le juger inapte à comprendre c'était vraiment vexant oui. D'ailleurs, il attrapa sa veste et lui lança simplement.

"- Je vais me chercher un vrai café."

Il avait besoin d'un véritable café et devait y avoir une boutique pas très loin s'il se rappelait bien, qu'il était passé devant avant de venir.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 12:30

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Will pouvait penser ce qu’il voulait, je m’en fichais. Je savais que je n’étais pas toujours la plus souriante ni même la plus drôle des agents de police du commissariat de Belle Fleur mais il allait devoir faire avec. La plus part des hommes ne valaient même pas la peine que je leur adresse la parole alors Will était dans les privilégiés… Parce qu’il était mon partenaire? Possible. Parce que je l’aimais bien malgré tout? Aussi oui. Mais il était hors de question que je le lui dise, j’étais bien trop orgueilleuse. Mais il arrivait parfois que je rabatte mon orgueil. Parce qu’il y avait des moments où je n’avais plus la force de me battre et où j’avais juste envie d’être humaine, pas le glaçon que j’étais habituellement. Mais allez comprendre, j’avais beau apprécier Will, je n’arrivais pas à faire tomber les barrières comme j’avais pu le faire avec Shane. Ils étaient tellement différents et tellement semblables que je n’y arrivais pas. Je rouvris les yeux fasse aux mots de Will. Il voulait réellement me mettre en colère ou quoi? Parce que c’était ce qu’il avait réussi à faire. Non, il ne pouvait pas comprendre, même si je prenais la peine de lui expliquer. Je soupirais plus de colère qu’autre chose avant de m’approcher vivement de lui.

« Non, tu ne peux pas comprendre. Tu ne sais pas ce que ça fait d’avoir été brisé en mille morceaux par ton petit ami, tu ne sais pas l’effet que ça fait d’être trainé dans la boue par celui pour qui tu aurais pu donner ta vie. On n’a jamais levé la main sur toi, on n’a jamais abusé de toi comme on a abusé de moi. Tu ne sais pas l’effet que ça fait d’être violé par ton petit ami et par cinq de ses amis. Tu ne sais pas non plus l’effet que ça fait de lire la pitié dans le regard des gens que tu croise dans la rue quand leurs yeux se posent sur toi. Ça fait neuf ans que je vis avec cet effet-là alors crois-moi, tu ne peux pas comprendre. »

Mon orgueil venait de voler en éclats alors que des larmes commençaient à rouler sur mes joues. Je venais tout simplement de tout lui balancer à la figure. Il allait enfin pouvoir comprendre comment la joyeuse Peyton était devenue cette Peyton froide qui ne laisse jamais un homme se frayer un chemin jusqu’à la vraie Peyton, pourquoi je portais continuellement un masque de froideur qui venait tout simplement de tomber. Will pouvait partir se chercher un vrai café comme il disait, je m’en fichais. J’avais juste envie d’être seule pour pleurer dans mon coin. Je fis d’ailleurs demi-tour pour m’asseoir sur le lit et glisser ma tête dans mes mains.

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 12:46

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
E
lle avait réussit à énerver Will, tout comme lui l'avait énervé avec sa réaction. Mais il faut quand même essayer de se mettre à sa place, à chaque fois qu'il essayait d'être sympa avec elle, de partager quelque chose, d'échanger comme des collègues de travail, parler de banalité mais parler, elle l'envoyait plus ou moins chier à sa façon. Elle l'ignorait aussi, c'était pas la plus bavarde des femmes du coin. Et puis Will connaissait rien à sa situation, il ignorait tout d'elle, il n'avait pas fait d'enquête pour connaître le passé de sa partenaire et ce n'était pas sa faute si on l'avait assigné avec elle. Sans doute qu'elle devait la détester pour ça, se retrouver avec le parfait sosie de son ex coéquipier avec qui on était ami, un étranger qui avait les traits exacts de son ami, ça ne devait pas être simple à gérer, mais il n'y était pour rien lui. Mais fallait aussi se mettre à la place de Will, avec tous les gens qui le regardaient bizarrement parce qu'il était le jumeau d'un mec mort, c'était pas évident à gérer non plus, surtout que lui les connaissait pas.

Quand elle commença à parler alors qu'il avait déjà avancé jusqu'à la porte il fut totalement stoppé dans sa marche. Plus elle parlait plus il fronçait les sourcils. Effectivement il ne pouvait pas se mettre à sa place mais il pouvait comprendre, comprendre que tout ce qu'elle était en train de lui dire était la raison pour laquelle elle était si distante, si coincé, si particulière. Will eut beaucoup de peine en l'entendant s'exprimer, surtout qu'il ressentit sa douleur dans sa manière d'être. Il vit aussi les larmes qui brillaient dans ses yeux. Il resta ainsi interdit pendant quelques longues secondes voir peu être minutes et la regarda s'asseoir sur le lit et se renfermer encore sur elle même. Il ne pouvait pas la laisser comme ça, il n'était pas sans coeur contrairement à ce qu'elle pouvait penser.

Il vint s'asseoir à côté d'elle et lui dit simplement. "- Hé" avant de poser délicatement une main sur son épaule et d'ajouter "- viens là.." la forçant sans trop le faire à venir se blottir contre lui, si elle le voulait bien entendu. De toute façon il ne savait pas vraiment ce qu'il pouvait répondre à ce qu'elle venait de lui raconter, elle s'était enfin ouvert à lui et il ne pouvait faire autrement que vouloir la consoler, peu être que ça l'énerverait encore plus.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 15:42

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Qui avait dit que j’étais une fille avec un orgueil gros comme ça? Ah oui, c’était moi… Bah, pour le coup, mon orgueil était parti en fumée à l’instant même où les mots avaient commencé à sortir de ma bouche. Et je n’avais pas pu m’arrêter de parler avant d’avoir tout dit à Will. Au moins, maintenant, il savait le pourquoi du comment. Mais je ne savais pas si j’avais fait une bonne chose et si cela allait empirer notre relation. J’étais assise sur le lit, indifférente à ce que pouvait faire Will. Il pouvait très bien décider d’aller chercher son café, je ne lui en tiendrais pas rigueur. Je n’entendis pas les pas de Will se rapprocher du lit mais je sentis bien sa présence quand il s’assit à mes côtés. Mais je n’osais pas regarder le jeune homme, j’avais trop honte. Honte d’avoir agi comme j’avais agi avec Will pendant le temps de notre partenariat mais également honte de moi-même. Ca faisait longtemps que je n’avais pas ressenti un tel sentiment envers moi-même. Lorsque la main de Will se posa sur mon épaule, je ne fis rien pour l’enlever et je découvris même mon visage de mes mains. Les larmes coulaient certes toujours mais ce n’était plus le torrent comme cela avait été quelques secondes plus tôt. J’étais bien contente qu’il ait décidé de rester près de moi plutôt que d’aller chercher son café quand même. Il appuya légèrement sur mon épaule et je me retrouvais blotti contre Will sans même comprendre comment j’étais arrivé là. Mais ce n’était pas désagréable d’être ainsi dans les bras de Will. Ma tête était posée sur son épaule et cela m’aida à calmer mes larmes qui se tarirent rapidement.

« Désolé de t’avoir vexé tout à l’heure… »

J’avais bien senti que ma remarque n’avait pas plu à Will et j’en étais désolé. Après tout, on était partenaire et donc nous n’étions censés nous crier après. Je redressais la tête et souris à Will. C’était la première fois que je me retrouvais dans les bras d’un homme autre que mon frère ou mon père depuis des années. Je n’étais pas mal à l’aise mais je me sentais un peu bizarre quand même. C’était peut-être la proximité qui me faisait ressentir cela. J’eus le malheur de croiser le regard de Will et je rougis d’un coup, prenant une belle couleur rosée sur les joues. Je n’arrivais plus à aligner une pensée cohérente à la suite de l’autre et quand je retrouvais enfin ma faculté de penser, mes lèvres étaient plaquées contre celle de Will. Je m’écartais d’un coup, incapable d’aligner deux mots sans bégayer.

« Euh… Tu avais… Parler d’un café… J’en prendrais bien un aussi… Je… Je vais aller le chercher… »

Je m’écartais donc de Will et bondit du lit comme un diable sort de sa boite. Je me dirigeais vers la chaise que j’avais occupé et récupérais ma veste, encore sous le choc de ce que j’avais fait.

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 16:37

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill n'avait pas voulu lui faire de mal en lui disant qu'elle était coincée, c'était juste la sensation qu'il avait avec elle avec son attitude, rien de plus. Elle avait donc fini par se confier à lui, enfin, plutôt par tout lui déballer d'une traite, si bien qu'il était un peu paumé quant à la manière de réagir. Alors, il ne fit que ce qu'il était capable de faire, inutile d'essayer d'être un autre, après tout même si elle ne l'aimait pas plus que ça il était comme il était et puis c'est tout. Il s'était donc montré hésitant et avait fini par prendre place à ses côtés sur le lit pour essayer de la réconforter à sa manière, sans brutalité, sans même la forcer à quoi que ce soit. Et il fut content de voir qu'elle ne refusait pas son geste, qu'au contraire elle se laissa faire. Il resta silencieux respectueux de ce qu'elle pouvait ressentir et surtout de cette peine qu'elle ne cachait pas. Est-ce qu'elle avait fait la même chose avec son frère ? il avait envie de savoir, plutôt besoin en fait mais il ne lui demanderait pas ce serait trop déplacé, mais c'est vrai que ça emmenait pas mal de questions tout ça.

"- C'est rien..."

Oui, c'est vrai c'était rien, au moins maintenant il savait ce qu'il en était et puis bon, elle avait le droit d'être en colère après les hommes non, vu ce qui lui était arrivé. Sans doute que maintenant il la comprendrait mieux. D'ailleurs il avait terminé en y ajoutant un léger début de sourire, histoire de montrer qu'il n'était pas rancunier, du moins pour ça, parce qu'il pourrait l'être pour d'autres choses. Il ne pu s'empêcher d'être attendri quand il la vit rougir légèrement, lui offrant un sourire nettement plus franc, croisant son regard il y resta un instant. Et puis sans vraiment comprendre pourquoi, ni ce qui se passait exactement Peyton se rapprocha de lui mais au début il ne comprit pas vraiment ce n'est que lorsque leurs lèvres se touchèrent pour finir par se coller qu'il réalisa. Toujours interdit par se passait avec Peyton, il avait du mal à comprendre mais il faut dire qu'il ne trouva pas cela désagréable du tout, juste qu'il ne comprenait pas et qu'il ne savait pas ce qu'il devait faire. Il ne voulait pas qu'elle lui hurle dessus ensuite ou qu'elle s'enferme à nouveau dans sa coquille parce qu'il avait fait une connerie, en plus c'était même pas sa faute là, il n'avait rien provoqué du tout là.

Will n'eut aucun réaction verbale, pratiquement aucune réaction physique non plus, se contentant juste de la regarder sans comprendre, de froncer les sourcils espérant une explication... un signe.. mais rien.

"- o..Ok..."

C'est tout ce qu'il arriva à faire sortir de sa bouche là. Il n'y comprenait vraiment plus rien et leva même la main dans sa direction mais celle-ci retomba aussitôt ne cherchant pas plus loin pour le moment. Le mieux étant sans doute de la laisser prendre l'air. Il n'aurait pas du la laisser partir de cette façon mais il était trop déboussolé pour réagir normalement là.
Après qu'elle ait passé la porte Will eut un long soupire, se dirigea vers la fenêtre jeta un oeil et vit qu'elle était déjà partit. Il avait été si long à réagir qu'il en avait perdu le fils du temps. Il passa sa main dans ses cheveux tout en s'agitant nerveusement cherchant à occuper son esprit d'une autre manière là. Il finit par s'approcher de la table et poser le casque sur ses oreilles histoire de voir ce qu'il avait peu être raté avec tout ça. Et il ne pu s'empêcher de passer son doigt sur ses lèvres, sentant encore les lèvres de Peyton contre les siennes. Il faudrait sans doute qu'ils discutent, qu'ils en parlent, qu'ils évitent d'ignorer ce qui venait de se passer, les non dit c'est jamais bon quand on fait équipe, mais sans doute qu'elle serait à nouveau dans sa coquille ou qu'elle lui dirait tout simplement d'oublier. Mais le hic c'est qu'il n'avait peu être pas vraiment envie d'oublier, de faire comme si. Il verrait à son retour, il avait encore le temps pour y penser.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 17:05

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Je n’arrivais pas à comprendre ce qu’il c’était passé quelques instants plus tôt, alors que je venais tout simplement d’embrasser Will. C’était mon partenaire, je n’avais pas le droit. Certes, cela avait été agréable mais je n’avais tout simplement pas le droit. Si cela venait à se savoir, je pourrais perdre mon job et Will aussi. Mais étrangement, malgré l’état de confusion dans lequel j’étais, j’avais follement envie de recommencer. C’était à cela que je pensais alors que je venais juste de quitter la pièce où mon partenaire se trouvait toujours. Je quittais rapidement l’hôtel pour aller jusqu’à un vendeur de café au coin de la rue. Je lui commandais deux cafés et le temps qu’il me les fasse, je me remis à penser aux évènements. Mes doigts glissèrent lentement sur mes lèvres alors qu’un sourire venait naitre sur mes lèvres. Le marchand me tendit les cafés et je pus rejoindre l’hôtel. Je ne savais pas comment expliquer cet acte à Will parce que je n’arrivais déjà pas à me l’expliquer moi-même. Mais il était hors de question d’oublier ce qu’il venait de se passer. Parce que cela avait été trop agréable pour que cela soit possible déjà. Et puis, cela pourrait créer des tensions avec Will alors que je venais enfin de m’ouvrir à lui. Ce serait trop bête de retourner en arrière pour un baiser. Alors que j’allais rentrer dans l’hôtel, une voiture s’arrêta devant ce dernier. Je fis semblant de faire tomber les clés pour ouvrir les portes et je pus regarder la personne qui en sortait. Il s’agissait d’un homme, peut-être le client que nous attendions ici. Je récupérais mes clés et ouvris la porte, la lui tenant pour le laisser entrer. Il me suivit pendant tout le trajet qui me séparait de la chambre où Will m’attendait. Et bingo. Il entra dans la pièce où la police avait posé les micros. Je me dépêchais de retourner dans la chambre d’à côté. Une fois dans la pièce, je posais les cafés sur la table tout en me débarrassant de ma veste d’un coup d’épaule.

« Le client est arrivé. »

Je glissais le casque sur mes oreilles avant de tourner les yeux vers Will. J’aurais bien aimé savoir ce qu’il pensait du fait que je l’ai embrassé quelques minutes plus tôt. Mais je n’étais pas dans sa tête et ce n’était pas le moment de penser à lui demander, on avait du boulot. Mais je n’arrivais pas à oublier le goût des lèvres de mon partenaire sur les miennes et rien que ce souvenir me fit rougir à nouveau. Je me concentrais donc sur le matériel d’écoute, espérant retrouver une couleur normale. Sans même le vouloir, je glissais ma langue sur mes lèvres, comme pour ne pas oublier ce qu’il c’était passé.

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 17:32

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill avait beau se concentré sur les bruits du casque, vu qu'il ne se passait rien, il n'y arrivait pas. Alors bien entendu il ne cessait de penser à ce baiser qu'elle lui avait donné ? il n'en était même plus sur et puis bon pourquoi elle avait fait ça, après ce qu'elle venait de lui dire ? c'était vraiment très déstabilisant comme situation et comment faire comme si après un tel geste ? Trop de questions pour un seul homme alors il retira le casque et se leva, passa dans la salle de bain et se passa de l'eau sur le visage. Ca l'aiderait à se fixer parce que là il était en train de perdre le fil, ce n'était pas bon. L'eau froide lui fit un bien fou et il réussit l'espace de quelques minutes à oublier tout ça, se recentrant à nouveau sur l'affaire. Toujours personne en vue alors il chercha un truc à faire, sortant son arme de son étuis il entreprit de vérifier qu'elle était bien en état de fonctionnement sans pour autant pousser l'expertise. Après ça, il eu à peine le temps de remettre son arme dans son étuis qu'elle passa la porte en trombe, jeta sa veste après avoir déposé les cafés et lui parla.
Will se leva comprenant que les choses sérieuses reprenaient et qu'ils ne pourraient pas parler de ce qui c'était passé avant un bon moment, peu être même jamais, c'était sans doute un signe qu'il ne fallait pas chercher plus.

"- Ok."

Il laissa donc Peyton écouter puisqu'elle s'était déjà installé et il attrapa un premier café qu'il lui tendit et pris le second qu'il porta immédiatement à ses lèvres.

"- Oublie pas d'enregistrer."

En toute logique elle était assez grande pour y penser mais valait mieux lui rappeler au cas où.
Will était nerveux et ce n'était pas qu'à cause des doses excessives de café qu'il pouvait boire en une journée. La situation le rendait nerveux et il aurait bien eu besoin de s'aérer un peu parce que s'il fallait vraiment rester là à écouter et attendre toute la nuit, il aurait du mal à tenir. Il avait envie, non plutôt besoin de parler avec elle de tout à l'heure, ça n'arrêtait pas de revenir à son esprit malgré tous les efforts qu'il faisait pour le mettre de côté.

"- Alors ?"

Une fois encore il posa la même question, comme un peu plus tôt dans la soirée. Il avait besoin de savoir si le type était le bon, s'ils étaient là pour quelque chose ou non.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 18:33

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Je m’étais retrouvé face au client que notre trafiquant de drogue devait rencontrer. Je ne l’avais jamais vu et j’espérais que lui non plus ne m’avait jamais vu sinon on était grillé et notre planque avec. Une fois dans la chambre, je me mis rapidement devant la machine d’écoute et posais le casque sur mes oreilles. Will comprit tout de suite que notre nuit de travail commençait et il s’approche, me tendant une tasse de café que je pris en le remerciant. J’enclenchais l’enregistrement au moment même où Will m’en parla et je ne pus retenir un petit rire. On était sur la même longueur d’onde quand il s’agissait de bosser, c’était déjà pas mal. Je restais silencieuse le temps que les hommes se saluent et commencent à parler affaire. Mais ils mirent un certain temps à parler de ce qui nous intéressait, Will et moi. J’allais poser le casque quand le client demanda quand aurait lieu la prochaine livraison. Je sortis un calepin de ma poche arrière ainsi qu’un stylo pour noter une adresse ainsi qu’une date et une heure sur le calepin. Je déchirais la feuille et la tendis à Will, libérant une oreille pour l’entendre quand il me demanda ce qu’il se passait dans la pièce d’à côté.

« Prochaine livraison dans deux jours, à l’ouest de la ville, près du Mississippi. C’est la cabane désaffectée d’un pécheur. Le client et le trafiquant doivent s’y retrouver l’un avec la drogue, l’autre avec l’argent, aux alentours de vingt heures. »

On les tenait enfin. Enfin, on tenait le trafiquant et le possible dealer mais nous n’avions pas encore tout le réseau sous la main. Cela ne saurait tarder cependant avec l’info que nous venions d’avoir sans que les deux hommes ne s’en rendent compte. Je posais mon style, un grand sourire aux lèvres. J’étais bien contente d’avoir cette info. La drogue était un fléau qui pourrissait Belle Fleur de l’intérieur et si on pouvait arrêter un des dealers de la ville ainsi que son fournisseur, cela aiderait peut être à purifier la ville. Je gardais un des côtés du casque sur les oreilles mais rien de bien intéressant ne semblait vouloir être à nouveau dit. Après tout, nous avions ce que nous voulions: l’adresse, l’heure et la date de la prochaine livraison. Mais je continuais à écouter, dès fois que l’on puisse coincer les deux hommes pour prostitution. Mais ils ne parlaient pas de la fille qui les accompagnait, trop occupé à parler arrangement. J’aurais juste voulus avoir le nom de la drogue qui allait être acheté. Je tablais sur de l’héroïne au vue du montant de la transaction mais je voulais en être sûr.

« Maintenant, ils parlent arrangements et surtout le montant de la vente. Citez nous au moins le nom de la drogue, qu’on sache ce qu’on cherche, sérieux… »

J’avais surtout dit cette dernière phrase pour les trafiquants plus que pour Will. Le montant définitif fut ajouté au petit bout de papier et je le rendis à Will pour qu’il me donne son avis sur la possible drogue qui serait échangée.

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 18:56

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill n'avait pas vraiment envie de coincer des trafiquants de drogue, en fait ce qu'il aurait voulu lui, c'est rester éveiller pour coincer le type qui avait tué son frère. Mais il essayait de ne pas trop y penser non plus, afin que cela ne devienne pas une obsession, une unique raison de vivre. Il n'oubliait pas non plus le baiser qu'elle lui avait donné, enfin le semblant de baiser, parce qu'il n'avait pas vraiment répondu, disons, qu'il n'avait rien fait ni pour l'empêcher ni pour y mettre fin.
Fallait se concentrer sur le travail et donc faire le vide dans son esprit, pas évident. Heureusement pour eux qu'ils étaient juste ne planque parce que sinon ça aurait pu porter préjudice à tout le monde cette histoire, un manque de concentration ça peu vous coûter la vie.

Quand elle répondit enfin à sa question il jeta un coup d'oeil au papier qu'elle lui tendit tout en l'écoutant.

"- Y'en a beaucoup des cabanes désaffectées au bord du Mississippi ?"

Will était quand même nouveau dans le coin, alors il ne connaissait pas tous les endroits qui pouvaient servir aux trafiquants et autres vilains. Cette piste pourrait aussi être utile vis à vis du meurtrier de son frère, sait t'on jamais.
Will haussa les épaules pour la suite, ne sachant pas vraiment lui même.

"- Sans doute de l'héro, à moins qu'ils aient trouvé mieux."

Ce qui n'était pas négligeable et tout à fait possible, le marcher de la drogue avance tellement vite ces derniers temps.

"- Quand le mec sera parti je pense qu'on aura fini notre planque non ? à moins qu'il ait convoqué plusieurs acheteurs ..."

Will fit une légère grimace sur la fin de sa phrase, espérant se tromper parce qu'il avait vraiment envie d'aller se coucher lui. D'ailleurs il avait terminé son café depuis longtemps.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 21:19

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Will me demanda s’il y avait beaucoup de cabanes abandonnées sur les bords du Mississippi. Je pris le temps de réfléchir. D’après l’adresse et donc le coin, je me souvenais qu’il y en avait deux maximums dont celle qui allait être le lieu de l’échange. Mais il y avait plus que cela sur les bords du Mississippi si on prenait toute la longueur du fleuve qui se trouvait non loin de Belle Fleur. Je fis part de mes réflexions à Will. J’étais loin de me douter qu’en plus de nous aider pour notre enquête sur le trafic de drogue, cela pourrait l’aider dans son enquête sur le tueur de Shane. Je reportais mon attention sur la conversation de la chambre d’à côté mais il n’y avait plus rien d’intéressant. Je laissais quand même l’enregistreur en marche au cas où. Je finis par reposer le casque en m’étirant le dos. Les chaises étaient loin d’être confortables. En même temps, fallait éviter de s’endormir alors les chaises ne pouvaient pas être super confortable.

« Je penche aussi pour l’héroïne… J’espère juste que ce n’est pas une de ses saloperies de nouvelles drogues de synthèses… »

C’était d’ailleurs de la vraie saloperie et les jeunes aimaient ce genre de truc. Je terminais mon café désormais froid en pensant aux possibilités que cela soit une nouvelle drogue. Ce qui n’était pas à exclure vu le prix et le fait que le marché des drogues étaient sans cesse en augmentation pour ce qui était des nouvelles substances. Je hochais la tête quand Will me demanda si la planque était bientôt finie. Il devait sérieusement avoir envie d’aller se coucher et je pouvais le comprendre, j’étais moi-même fatiguée.

« Normalement, y a pas d’autres clients potentiels. En tout cas, on a juste eu l’info d’un seul client. Je pense donc que se sera bientôt fini. »

Et je ne me trompais pas. Environ vingt minutes après, le client quitta la pièce et laissa le trafiquant avec la jeune prostituée. Il n’y avait rien eu de bien intéressant après l’information qui nous avait intéressé. Je ôtais le casque de mes oreilles et me levais. J’en avais assez d’être assise sur cette satanée chaise qui me donnait mal au dos et aux fesses. Je pensais que j’allais rester dans la chambre pour dormir cette nuit. Après tout, elle avait été louée pour la nuit alors autant qu’elle serve à quelque chose. J’étouffais un bâillement en me tournant vers mon partenaire.

« Et voilà, fini. »

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Lun 4 Mai - 22:33

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill écouta tout ce qu'elle pouvait lui dire sur les cabanes des pêcheurs qui se trouvaient au bord du fleuve. Il y avait bien été la dernière fois mais n'avait pas vu de cabanes, donc n'avait pas du aller assez loin pour ça ou alors il n'était tout simplement pas au bon endroit. Il était encore nouveau ici et ne connaissait pas tous les moindres recoins, c'est d'ailleurs pour ça que les flics bossent toujours en équipe, parce qu'il est impossible de connaitre la ville et ses alentours dans les moindre recoins. Même Peyton ne devait pas tout connaître. Mais au moins il en savait un peu plus maintenant.
Ils parlèrent ensuite du genre de merde que le dealer comptait revendre, faisant pas mal de suppositions et espérant vraiment qu'ils pourraient l'arrêter avant que tout ça ne finisse sur le marcher.
Il fut heureux de l'entendre lui dire qu'en toute logique c'était le seul client qui devait passer ce soir, cela laissait penser que tout ceci serait bientôt terminé et qu'il pourrait sans doute terminer sa nuit dans son propre lit. Il était loin d'être chez lui puisqu'il louait une chambre chez un particulier en attendant mieux, mais il ne comptait pas vraiment s'installer à Belle Fleur. Will restait donc là-bas sans chercher autre chose car au fond de lui il espérait boucler rapidement le meurtre de son frère et rentrer dans sa ville natale. Il avait finit par s'installer sur une chaise face au lit et avait aussi posé ses pieds sur celui-ci afin de s'étendre un peu tout en essayant d'être à l'aise sans pour autant finir par s'endormir. Le temps passa lentement malgré tout et c'est Peyton qui le rappela à l'ordre en lui adressant à nouveau la parole. Will se leva, s'étirant à son tour avant de lui faire face à nouveau et de lui demander, ne sachant pas comment ils faisaient exactement ici.

"- Comment on fait pour le matos, on le met dans l'une des voitures, on le rapporte au poste demain ou quelqu'un vient le rechercher ici ?"

Will savait que tout le monde ne fonctionnait pas de la même manière et il se pouvait que quelqu'un d'autre vienne récupérer le matériel au petit matin pour que leur départ soit plus discret et qu'ils reviennent eux même le lendemain. Will n'avait plus qu'une envie en finir au plus vite pour retrouver son lit.
Quoi que, en regardant Peyton quelques souvenirs lui revinrent à l'esprit et l'envie d'en parler aussi.

"- Et... pour tout à l'heure.. euh..."

Will prit un air interrogatif sans être vraiment explicite non plus, ne sachant pas du tout comment mettre ça sur le tapis.


GleekOut!
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 5 Mai - 10:00

Y'a des nuits où l'on préférerait dormir.
fiche © Ekkinox & Irys - images © chicagopd tumblr
Will & Peyton
Will avait raison, je ne connaissais pas totalement les alentours de la ville. Mais étant donné que je n’avais quitté Belle Fleur que pendant deux ans, le temps de faire mon école de police et d’être mutée ici, c’était comme si je n’en étais jamais parti. Les alentours du Mississippi et son bayou n’avait quasiment aucun secret pour moi. Je disais bien quasiment. Parce qu’on ne sait jamais sur quoi on peut tomber dans les bayous. Rapidement, le client quitta la chambre et je pus ôter le casque de mes oreilles. Will me demanda ce que l’on faisait pour le matos. A vraie dire, je n’en savais pas grand-chose. Le plus simple aurait été de le laisser dans la chambre toute la nuit pour que la personne qui l’avait installé puisse venir le récupérer. Cela serait le plus simple. Je haussais tout simplement les épaules, incapable de savoir quoi faire du matériel d’écoute et d’enregistrement que nous avions en notre possession. Mais après tout, on pouvait le laisser là cette nuit, j’allais dormir sur place, il y aurait donc quelqu’un pour le surveiller. En tout cas, j’espérais que Will allait bientôt partir. Non pas que sa compagnie me dérangeait, loin de là. Mais j’étais très fatiguée et je n’avais qu’une envie: tester le lit pour voir s’il était comme je les aimais. Il fallait qu’il ne soit pas trop dur ni trop mou sinon j’avais supra mal au dos le lendemain. Mais rapidement, je compris que le départ de Will n’était pas pour tout de suite quand il me parla de toute à l’heure. Pas besoin qu’il me fasse un dessin, j’avais parfaitement compris qu’il parlait du moment où je l’avais embrassé. Je me mordis légèrement la lèvre inférieure, non sachant pas du tout comment expliquer ce qu’il c’était passé à Will.

« Pour toute à l’heure… Franchement, tu veux que je te dise? Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Une chose est sûr, c’est que cela c’est passé. Après, désolé si tu n’as pas trouvé ça agréable, je peux tout à fait comprendre. Et sache aussi que cela ne se reproduira pas. »

J’avais juste envie de dire dommage. Parce que j’avais bien apprécié l’embrasser. Mais nous étions partenaires ce qui faisait que cela ne pourrait pas recommencer même si notre partenariat était pour une durée déterminée. Je ne me faisais pas d’illusion. Will coincerait le meurtrier de son frère et repartirait à Chicago, il n’avait aucune attache à Belle Fleur. Je pouvais facilement le comprendre. Comment supporter de vivre dans la ville où notre jumeau était mort… Impossible.

« Ah et pour le matos, je m’en occuperais demain matin. J’ai trop la flemme de rentrer chez moi et cette chambre est louée pour la nuit, autant que j’en profite un peu. »

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   Mar 5 Mai - 10:30

     

Will ♦ Peyton

Je voulais juste dormir
W
ill pouvait donc rentrer chez lui pour aller se reposer, la nuit serait courte mais ce serait toujours mieux que rien. Visiblement Peyton ne savait pas plus que lui ce qu'il fallait faire du matériel alors autant tout laisser là et laisser la personne qui l'avait placé venir le récupérer. Encore que, peu être qu'il fallait quand même récupérer les enregistrements au cas où, on ne sait jamais un accident est si vite arrivé. Mais vu que Peyton était d'ici, et qu'elle connaissait mieux les habitudes de la brigade il préféra la laisser décider.
Donc quand il lui demanda, du moins qu'il essaya de relancer le sujet sur ce qui s'était passé plus tôt, le baiser qu'elle lui avait donné alors qu'il essayait de la réconforter, il se sentit légèrement con quand elle lui donna sa réponse. Son point de vue, plus qu'une réponse en faite. Non, même pas, en fait elle lui faisait tout simplement comprendre que c'était rien et que cela n'avait aucune importante. Qu'est ce qu'il pouvait répondre à ça de toute façon, elle avait déjà pris sa décision, c'était fait sa propre opinion sur le sujet et il semblait difficile d'en discuter. Donc il ne pu répondre que.

"- Oh... d'accord..."

Il semblait ennuyé quand même parce qu'elle restait expéditive dans sa manière d'appréhender la chose. Il aurait aimé en discuter vraiment lui, échanger les opinion essayer de comprendre comment ils en étaient arrivés là. Mais ce n'était pas son cas à elle alors autant le respecter. Ca ne se reproduirait plus, elle venait d'être clair là dessus. En plus elle semblait savoir ce qu'il en avait pensé et c'était ça qui le blessait le plus dans l'histoire. Dire qu'il n'avait pas trouvé ça agréable c'était vraiment méchant.
Bref, Peyton était Peyton et visiblement il n'arriverait jamais à la comprendre. Elle resterait froide et distante, faudrait qu'il s'y fasse.

Il prit sa veste alors et écouta sa dernière réplique.

"- Bonne nuit dans ce cas."

Qu'est ce qu'il pouvait faire d'autre ? elle était trop compliqué cette femme. Il pouvait comprendre qu'elle ait du mal avec les hommes vu ce qu'elle avait vécu, qu'elle vivait mal le regard des gens sur elle, qu'elle ait besoin de prendre des distances, mais il n'arrivait pas à comprendre pourquoi elle avait réagit comme ça avec lui pour lui clouer le bec ensuite.
Puis il passa la porte de la chambre sans se retourner. Le mieux pour lui s'était d'aller se coucher sauf qu'avec tout ce qu'il avait bu de café il n'y arriverait pas.


GleekOut!
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: /!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton   

 

/!\ Y'a des nuits où l'on préférerait dormir - Peyton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RP] Les Nuits agitées de Pontarlier
» 51e vente des Hospices de Nuits-Saint-Georges
» Nuits Clandestines [ A lire uniquement ]
» Domaine de l'Arlot à Nuits Saint Georges / Premeaux : 2008 et 2007
» [Résolu][Sims 3]Vêtements Perses/Arabes/1001 nuits.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knocking on Mémé's door ::  :: — Les recettes de Grand Ma' :: Version 1.0 :: Archives des RPs :: Belle Fleur Centre-