AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur KOMD
Bonne st valentin à tous !
L'animation débute ici, que le meilleur gagne !
Pas encore inscrit à l'animation ? Viens vite nous rejoindre ici
Une soirée CB est prévue le 20 février à 20h45 !

Partagez | 
 

 C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Mar 21 Avr - 16:49



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


La nuit avait été longue, fortement animée, j'avais été foutu à la porte de pratiquement tout les bars de la ville … inutile de préciser que je me retrouvais dans un état second. Le jour s'était levé depuis un bon moment déjà et les gens commençaient à s'agiter afin de vaquer à leurs diverses occupation. N'étant pas dans un état pour me rendre au boulot je pris mon portable afin de me déclarer malade mais de toute évidence ma secrétaire me fit remarquer avec sa retenue légendaire que j'avais encore abusé de la bouteille. Quelle salope celle là un de ces quatre j'allais devoir la virer.

D'un pas quelque peu chancelant je finis par arriver dans mon quartier. Rue des Muguets … t'es arrivé crétin. Me dis-je d'un ton aussi faiblard que aimable. Continuant ma balade je m'arrêtai devant une résidence et j'entrai sans même utiliser ma clé. Putain je ne me souvenais pas d'avoir laissé la porte déverrouillée. Roulant les yeux et haussant les épaules j'entrai sans trop me douter que je n'étais pas chez moi . L'alcool, par moment ça nous fait faire de bien jolies choses. Retirant ma chemise et la balançant sur le plancher je m'approchai du frigo. Euh depuis quand j'ai des trucs des One PD sur mon frigo? Ouvrant la porte je m'emparai d'une bière. Toi viens voir tonton Carter. Bouteille à la main je m'installai sur le sofa allumant la télévision cherchant la chaîne diffusant de la porno. Euh ils ont modifié mon abonnement ou quoi? Là j'étais énervé, non mais c'était quoi le délire.

par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Mer 22 Avr - 17:19



Carter&Brooklyn ? C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?

Après la longue journée d'hier, je m'étais promis de passer celle d'aujourd'hui en toute tranquillité en faisant des courses et allant nager vu que c'était mon jour de congés. J'avais profité d'une grasse matinée me levant à 9 heures 30 pour déguster un bon petit déjeuner avec tartines, chocolat chaud et jus d'orange devant la chaîne musicale. J'éteignais la télé partant à la salle de bains, me prenant une bonne douche en musique et m'habillant avec une tenue sexy et décontractée. Avant de penser à mon programme, je devais m'occuper de l'appartement. Pour cela, je laissais la porte déverrouillée car j'allais revenir, sortant les poubelles et prenant le courrier à la boite aux lettres. Une voisine m'arrêtait pour discuter et elle était plutôt bavarde que je n'arrivais pas à placer un mot. J'avais une ouverture que j'inventerais un faux prétexte pour stopper la conversation en étant gentille.

Excusez-moi, je ne peux rester car j'ai un rendez-vous important.

Cela fonctionnait qu'elle s'éloignait et je rentrais chez moi. A ma grande stupéfaction, je voyais un homme torse nue sur mon sofa avec une bière à la main regardant la télé. Je sursautais poussant un cri et faisant un bond en arrière.

Vous ne manquez pas d'air, qu'est-ce que vous foutez chez moi ? Il y avait de quoi être en colère vu la situation. Qui êtes-vous d'abord ? Pour pouvoir agir en conséquence, je devais savoir qui était cet homme.

En l'observant avec la bière, j'avais trouvé le moyen d'obtenir son attention et d'avoir mes réponses en la piquant. Quand je l'aurais, je serais arrangeante en prétextant que le mieux était de discuter rapidement évitant ainsi les problèmes pour l'amadouer. Je l'inciterais à me répondre en le mettant face à un choix et le guidant pour le déstabiliser qu'il sera piégé. Je m'approchais jouant de mes hanches pour le troubler qu'il ne se doutera pas de ma manœuvre. Même s'il sentait l'alcool, j'étais décidée à aller jusqu'au bout. Je me plongeais dans son regard, d'ailleurs de beau gosse, effleurant délicatement sa joue pour l'ensorceler. Avec l'autre main, je subtilisais furtivement les objets. Ainsi, la partie pouvait commencer.

C'est à Maman d'abord, compris ? Je souriais victorieuse, remuant la bière légèrement et faisant un clin d'oeil pour le provoquer. Je serais conciliante pour l'apaiser. Mieux vaut discuter tranquillement et ainsi, nous éviterons des désagréments. Je le mettrais face à un choix pour savoir ce qu'il faisait ici en usant de bons mots. Alors vous me répondez et vous récupérez ceci sans avoir de soucis sinon on devra s'expliquer ailleurs avec les conséquences qui en découlent. Je faisais une moue pour l'influencer. Vous ne désirez pas que la deuxième solution arrive n'est-ce pas ?

En mêlant délicatesse et détermination, je connaîtrais ses intentions.  
   
©clever love.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Mar 28 Avr - 3:21



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


D'entrée de jeu , je me dois en toute honnêteté de l'admettre, j'avais quelque peu forcé sur la dose … mes bons vieux potes Johnny Walker et Jack Daniels étant de bien vilains tentateurs.  Persuadé d'être chez moi j'avais poussé la porte, il faut dire que toutes les maisons semblaient vouloir se ressembler dans cet immonde trou à rats ou j'avais eu le malheur d'échouer. C'est donc dépourvu de la moindre inhibition que j'avais fini par prendre possession des lieux persuadé que j'étais au sein de mon logis. Le retour à la réalité ne pouvait que s'avérer brutal et croyez-moi la chute allait s'avérer plus que mémorable.

Je commençais à me prélasser , torse nu, sur le sofa mais ce moment de détente s'avéra des plus éphémère.  Non je n'en manque pas, les réserves d'oxygènes ne sont pas totalement épuisées. J'affichais cet air narquois et arrogant qui ne pouvait que l'agacer. Le service de pute à domicile c'est d'enfer.  Je me doutais bien qu'elle n'allait pas apprécier mais elle n'avait qu'à pas venir me faire chier.  Chez vous? Faut cesser de consommer du crack poupée ici c'est chez moi. Du moins j'en étais persuadé. Qui suis-je? Docteur Poppeur le défonceur … pour te servir chérie. Non mais je n'allais tout de même pas lui divulguer comme ça mon identité, j'étais peut être bourré mais je n'en étais pas pour autant la moitié d'un con.

J'avais une imagination plutôt débordante et je m'attendais à peu près à tout mais la voir s'emparer de cette bière que je tenais en main dépassait l'entendement … j'étais sur le cul. Une femme qui boit de la bière c'est vulgaire. Je la regardai avec mépris et dédain.  J'aime les désagréments, les emmerdes c'est dans ma nature.  Je n'aimais pas le chantage et de toute évidence c'était la carte qu'elle tentait de jouer.  M'en fout. Tu me donnes la bière, je la vide cul sec et ensuite tu appelles les putains de flics qu'on en finisse. J'étais remonté contre elle et la voir tenter de jouer de ses beaux yeux afin de me faire perdre mes moyens ne pouvait que me mettre hors de moi. N'y penses même pas, les jolis regards et les moues coquines ne fonctionnent pas avec moi.  Non mais elle se prenait pour qui cette pouffe?


par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Mer 29 Avr - 17:12



Carter&Brooklyn ? C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?

La surprise chez moi avait bouleversé ma journée. Sentant ce bellâtre hostile, je changerais ma stratégie en le charmant pour obtenir mes réponses qu'après, j'agirais. Subtilement, je ruserais en étant entreprenante et arrangeante pour le piéger qu'il sera coincé. Je ferais preuve d'ironie pour le déstabiliser. Je serais vexée faisant ensuite preuve de répartie pour le provoquer que j'attirerais son attention. Je ferais preuve d'autodérision usant de sous-entendus pour l'hypnotiser. Afin de démontrer son erreur, je montrerais les lettres en jouant les conciliantes pour l'apaiser qu'il se confiera à moi. Je ferais preuve d'humour pour l'envoûter. Je serais compréhensive jouant la confidente pour le troubler. Je serais gentille, le flattant et jouant à celle m'intéressant à lui pour l'amadouer. Je le laisserais face à un choix pour l'ébranler. Je jouerais l'innocente et la coquine pour l'intriguer.

Il était culotté mais je l'étais davantage. Il avait du répondant que je jouerais d'ironie pour le désorienter.

Monsieur désire autre chose ? Son regard m'agaçait mais cela lui donnait un côté craquant que je m'y plongeais dedans pour l'ensorceler. Il était grossier que je le giflais laissant ma sensibilité parler. Je n'en suis pas une ! Je jouais la tristesse pour l'émouvoir qu'il viendra vers moi. Je ferais preuve de répartie pour le titiller. En vous voyant torse-nu, c'est un beau gosse que l'on m'a envoyé à domicile. Il avait du répondant que je ferais preuve d'autodérision usant d'allusions pour le troubler. J'aurais dit c'est de la bonne si c'était le cas et il se serait passé autre chose. Je lui faisais un clin d'oeil. Il s'était trompé d'appartement qu'avec les lettres, je lui montrerais son erreur jouant les bienveillantes pour l'amadouer. Je m'approchais malicieusement, les lui donnant et effleurant son épaule pour le captiver. Je comprends l'erreur vu la ressemblance des résidences mais vous voyez, c'est chez moi. Il avait de l'humour que je souriais comptant faire pareil pour le séduire. Enchantée, moi c'est Miss Seins Nus.

Je le sentais surpris mais je mènerais quand même le jeu. Je le sentais me juger que je serais compréhensive jouant la confidente pour l'attendrir.

Absolument, mais, ca permet d'oublier les crasses infligées par des enfoirés. Croisant son regard, je jouais la gênée cherchant sa main pour le faire fondre que j'éveillerais son côté protecteur. Il était attirant que je serais gentille le complimentant et jouant à celle m'intéressant à lui pour le charmer. Qu'aime un homme intéressant comme toi dans les désagréments ? Voyant sa colère, j'avais échoué que je le défierais pour le désarçonner. Si je dis non, tu feras quoi ? Je mordillais subtilement mon index effleurant son bras pour l'enflammer. Voyant sa réaction, j'avais échoué que je ferais l'innocente jouant la coquine en effleurant furtivement sa joue jusqu'au coin de ses lèvres pour l'apâter. Qui te dit que j'ai pensé à quelque chose ? J'étais proche que mon souffle agissait sur son cou effleurant sa main pour le tenter. Qu'est-ce qui fonctionne alors ?

En le déstabilisant, j'aurai mes réponses.
 
   
©clever love.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Jeu 30 Avr - 1:15



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Putain ce qu'elle pouvait me donner l'impression d'être bonne, c'était trop mon genre de chaudasse … sur l'échelle de baisabilité selon Carter c'était sans contredit un 9.5.  Une poitrine mais je crains que celle que je désire ne soit pas sur le menu. Bien entendu je ne faisais que déconner et profiter de la situation, j'étais d'humeur à jouer mais je ne pensais pas le moindre mot de ce que je pouvais déblatérer comme connerie. La gifle qu'elle me balança était, somme toute, bien méritée. Aie. Bien entendu c'était d'avantage l'effet de surprise que la douleur qui se manifestait. Dommage je t'aurais bien filer un euro . De toute évidence la belle blonde n'avait pas froid aux yeux, d'ailleurs elle semblait ne pas en manquer une … niveau sens de la répartie j'avais tombé sur mon égal féminin. On peut regarder, on peut baver, mais pas touche.

Laissant l'humour, ainsi que le caractère grivois de notre discussion, de côté – du moins momentanément – la discussion devint subitement plus sérieuse. La belle n'hésitant pas à me mettre sous le nez certaines lettres qu'elle avait reçue afin de me faire comprendre que je ne me trouvais pas chez moi. Regardant l'adresse sur la lettre, ainsi que celle sur mon permis de conduire, je ne pouvais que réaliser l'ampleur de ma méprise. Oh my god! Quel con. J'allais lui présenter mes excuses mais le ton qu'elle utilisait à mon endroit eu tôt fait de me faire changer d'avis. Justement j'allais t'en faire la remarque. T'as de sacrés t*tons la sorcière.


Étant un as de la provoque je ne comptais pas m'arrêter en si bon chemin et puis elle venait de m'ouvrir la porte, je comptais bien en profiter. Dans ce genre de cas ça prend quelque chose de plus fort. T'as jamais pensé essayer la ciguë? À ce que l'on raconte l'effet est d'enfer. Par contre un truc m'échappait, j'avais m'efforcer à la repousser en me montrant le plus désagréable possible beauté blonde semblait vouloir se montrer gentille et adorable à mon égard. Était-ce une façon de se jouer de moi ou de simplement m'amadouer? Peut-être après tout. Et bien faut croire que j'aime les emmerdes. N'étant plus le type de mecs qui fond à la vue de la première minette prête à écarter les cuisses je lui avais fait comprendre que son petit manège ne la mènerait nul part. Je pourrais tout simplement me servir. Je la regardai un instant. Tout simplement en faisant ça. Lui arrachant la bière des mains je la vidai d'un trait sous son regard ébahi. Satisfaite Barbie?

La belle blonde ne semblait pas avoir dit son dernier mot, il suffisait de la voir jouer de son index afin de me tenter pour s'en persuader. Personne n'agit sans être motivé par quelque chose, tu n'es pas différentes des autres personnes. Son souffle chaud contre mon cou ne pouvait que titiller mes sens, la douceur de sa main effleurant ma peau ne pouvait que me rendre totalement fou mais il fallait néanmoins que je me ressaisisse … le risque de souffrir étant trop grand. À toi de le découvrir. Je n'allais tout de même pas lui filer le mode d'emploi. Récupérant ma chemise je l'enfilai, alors que je m'étais distancé de la belle. Mademoiselle considérez vous comme saluée. Docteur Poppeur just left the building. Je m'apprêtais à m'en aller lorsque soudain une main attrapa fermement mon poignet et que la belle me demanda si je croyais réellement m'en tirer aussi facilement.


par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Sam 2 Mai - 0:06



Carter&Brooklyn ? C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?

Sentant ce bellâtre joueur, je le ferai mien pour avoir mes réponses. Subtilement, je ruserai en étant joueuse et conciliante pour y arriver. Je le défierai pour le déstabiliser. Je serai prévenante m'excusant pour le dérouter. Je ferai preuve d'autodérisions usant d'attentions subtiles pour le captiver. Je jouerai la tentatrice usant de répartie pour le désarçonner. Je serai rassurante pour l'apaiser. Je serai joueuse feignant d'être gênée pour le provoquer. Je ferai preuve d'ironie jouant la confidente pour l'ébranler. Je serai bienveillante le valorisant et jouant celle m'intéressant à lui pour le séduire. Je résisterai pour le déboussoler. Je jouerai la déçue feignant de perdre pour l'émouvoir. Je jouerai la coquine en l'allumant pour le provoquer. Je serai gentille pour l'amadouer. J'userai d'attentions enivrantes pour le faire frémir. J'userai de répartie me montrant dominatrice pour le rendre fou.

Il était joueur que je le défierai effleurant ma poitrine pour le désarçonner.

Une inoubliable pour monsieur. Je lui faisais un clin d'oeil. La gifle faisait effet que je m'excuserai pour le troubler. Pardonnez-moi. Il était provocateur que je ferais preuve d'autodérisions me valorisant et effleurant son oreille jusqu'à son menton pour le titiller. Je vaux plus. Il était taquin que je jouerai la tentatrice effleurant son torse et usant de répartie pour le désorienter. Je touche quand je veux trésor.

Admirant sa réaction après la comparaison des papiers, j'avais réussi que je serai rassurante pour l'amadouer.

Ne vous en voulez pas. Il me cherchait que je serai joueuse feignant de rougir et caressant le haut de mon corps pour le tenter. Ils sont faits pour t'ensorceler.

Il me titillait que j'userai d'ironie en jouant la confidente pour l'émouvoir.

Je sais planer autrement que jamais je n'utiliserai cette chose. J'effleurais ses doigts pour le faire fondre. Je serai complaisante le flattant et jouant celle m'intéressant à lui pour le charmer. Je te comprends et qu'aime sinon le canon ? J'avais échoué que je résisterai pour le dérouter. N'essaye pas. Il était surprenant en me piquant la bière et la buvant. Il me narguait que je jouerai la déçue feignant de perdre pour le toucher. Non, j'ai perdu. Je jouerai la coquine effleurant ses lèvres avec mon index pour le chauffer. Je sui  s loin d'être Barbie.

Il était réaliste que je serai complaisante pour l'apaiser.

Absolument, mais je ne te désire aucun mal. Je pleurais légèrement pour attiser son côté protecteur. Le sentant frémir, j'embrassais malicieusement sa joue puis le coin de ses lèvres effleurant son bras pour l'enflammer. Il me tentait que je cédèrai effleurant le haut de sa jambe gauche pour exalter du désir. Compte sur moi. Je l'admirais se rhabiller. Il partait que je l'en empêcherai usant de répartie et jouant la dominatrice pour le rendre dingue. Etant déterminée et le tenant, j'effleurais sa cuisse l'amenant sur le sofa pour le coincer. Tu es mien. Je m'asseyais sur lui arrachant sa chemise et mordillant son cou pour l'allumer qu'il me réclamera. Stay with Miss Seins Nus.

En l'allumant, je l'aurai.
 
   
©clever love.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Ven 8 Mai - 17:31



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Il s'agissait d'une expérience désagréable, je n'aimais pas trop savoir que je m'étais couvert de ridicule en me croyant chez moi – alors que je n'y étais pas – et j'appréciais encore moins le fait de m'être fait dragué par la belle blonde. Pourquoi une telle réaction me demanderez-vous? Croyez moi j'aime les femmes, c'est indéniable, c'est tout simplement que pour le moment je n'arrive pas à passer à autre chose et à aller de l'avant … l'éclatement de mon couple, l'annulation de mon mariage, le sentiment de double trahison qui en avait découlé, tout ça avait été de nature à me mettre sur mes gardes.

Cette façon qu'elle avait de me regarder, de me parler et de me caresser n'était pas étranger à ce fort désir qui ne demandait qu'à prendre le contrôle de mon être mais je me refusais d'y céder. Me dirigeant vers la porte, après avoir pris congé de la belle, je sentis sa main se poser sur ma cuisse. Qu'avait-elle en tête? Je n'allais pas tarder à le découvrir. Sa main contre ma cuisse, alors qu'elle m'avait attrapé par la taille, se voulait d'une douceur plus que déconcertante … il était évident qu'elle comptait déployer l'artillerie lourde pour me garder dans son antre. Ne parvenant plus à lui résister, ni à me défaire de son emprise, je me retrouvai vite fait sur le sofa alors qu'elle me regardait d'une façon qui ne pouvait que s'avérer le parfait reflet de ses intentions me concernant. Pourquoi t'acharnes-tu de la sorte? Je suis loin d'être un mec adéquat pour une fille bien comme toi. Bien entendu je ne connaissais rien d'elle, si ça se prouvait cette femme pouvait être le mal en personne. La voyant faire une petite danse sexy avant de prendre place sur moi elle prit une bière qu'elle m'agita sous le nez … un peu comme si elle tentait de me corrompre et de se servir de mes vices contre moi. La belle m'arrachant la chemise et me caressant le torse, tout en m'embrassant le creux du cou je pris la bière afin de la porter à mes lèvres sans trop me douter que le piège se refermait. La bière était droguée. Euhhhhhhh. Soudain, alors que je m'apprêtais à lui répondre, je sentis que mes forces m'abandonnais et – au moment ou j'échappai la bouteille qui éclata contre le plancher – je tombai inconscient … la drogue avait fait son œuvre.


par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Sam 9 Mai - 16:49



Carter&Brooklyn ? C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?

Avec ce bellâtre, la journée était bien excitante. Sentant le beau brun résister, je passerai à la vitesse supérieure en le faisant mien avec l'aide d'une drogue en le mettant dans la bière qu'il aimait tout particulièrement. Subtilement, je ruserai en l'allumant qu'ainsi je pourrai agir sans difficulté et discrètement. Quand il se réveillera, je me retrouverai sur lui procurant des sensations divines qu'il sera piégé. Il avait ce regard si attirant que je n'avais jamais vu chez un autre homme que j'étais prête à tout. C'était pour mieux me protéger face aux illusions et aux souffrances du passé. J'userai d'attentions enivrantes pour le faire bouillir de désir qu'il me réclamera. Je jouerai la confidente  pour l'émouvoir qu'il viendra vers moi. Je serai joueuse me montrant dominatrice pour le rendre dingue qu'il fera tout pour moi. Ainsi, j'arriverai à passer un moment divin avec lui.

Le sentant frémir, je m'approchais dangereusement de son intimité laissant mon souffle agir sur son cou et procurant une douceur à son oreille pour le rendre dingue qu'il ne me résistera pas. L'amenant sur le sofa, il était convaincant mais pas assez pour me faire changer d'avis que je plaçais mon index sur ses lèvres embrassant et léchant subtilement sa joue pour l'enflammer. Je jouerai la confidente pour l'attendrir que j'attiserai son côté protecteur.

Se sentir bien dans les bras de quelqu'un, passer un moment agréable et oublier toutes les crasses de tous ses enfoirés qui préfèrent faire souffrir les gens biens, c'est ce que je désire et toi trésor ? Je jouais de tristesse laissant une larme couler sur ma joue et effleurant la sienne du bout des doigts pour l'attendrir. Je serai joueuse laissant la dominatrice en moi parler pour l'allumer. L'ayant à portée, je glissais ma main légèrement sous sa chemise griffant coquinement sa peau et lui faisant un clin d'oeil pour le provoquer. Je préfère voir par moi-même comment tu es chéri alors ne te pose pas de questions car tu te trouves avec Miss Seins Nus et tu le resteras pour savourer cet instant mémorable.

Je profitais de ma danse sexy en caressant coquinement ma poitrine et mimant ce que je lui réserverai pour détourner son attention. J'avais pris de la drogue que j'avais dans le tiroir. Ensuite, je la mettais dedans discrètement. L'ayant agité et voyant sa réaction, j'avais réussi qu'il me suffisait d'attendre. Etant sur lui, je griffais malicieusement le haut de son torse le mordillant pour le titiller. Entendant le bruit de la bouteille et le voyant insconscient, je pouvais agir. J'enlevais son pantalon et son boxer procurant des douceurs inoubliables sur ce que je désirais avec mes mains. Ensuite, je m'en occupais malicieusement qu'il sera à point. J'enlevais mes vêtements, m'empalant diaboliquement sur ce que je désirais et commençant à bouger perversement dessus. Je mordillais son oreille lui murmurant de se réveiller et de me faire vibrer de suite. Je rajoutais un dernier élément approchant sa tête de ma poitrine pour le tenter. Il était mien.

 
   
©clever love.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Mer 13 Mai - 4:57



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Je trouvais plus sage de filer, mon petit doigt me disait que cette fille ne pouvait que m'emmener des ennuis et habituellement mon intuition ne me trompait jamais. De toute évidence la belle blonde était encore pire que ce que pouvais m'être fait comme idée à son sujet il suffisait de voir comment elle s'y était prise afin de m'empêcher de quitter sa tanière pour s'en convaincre.

Sa main parcourant le devant de ma cuisse, faisant même une incursion vers cette zone plus qu'intime, tout comme cette folle sensation que pouvait me procurer son souffle chaud contre mon cou avait été de nature à avoir raison – à tout le moins momentanément – de mes tentatives, plus que vaine, de lui résister. Ce regard qu'elle posait sur moi se voulait des plus éloquent et pour l'instant tout ce qu'il me semblait vouloir dire était que toute résistance se voulait vaine et futile. D'ailleurs son approche, alors qu'elle jouait de son index contre mes lèvres, n'avait pus que me troubler et me sidérer.

M'étant laissé faire lorsqu'elle m'entraîna en direction du sofa, afin de m'y installer, je n'hésitai pas à lui faire comprendre que j'étais loin d'être un mec pour elle mais de toute évidence elle n'en avait que faire de mes mises en garde. On a tous nos histoires … moi tout ce que je désire c'est qu'on me laisse tranquille. Ses douces caresses contre mon torse n'étaient pas de nature à me laisser indifférent … la belle blonde était si torride qu'elle aurait pu faire fondre un iceberg. Et si je n'ai pas envie de rester? Je ne comptais pas m'éterniser en ces lieux mais c'était avant qu'elle ne m'agite cette fameuse bière. Son numéro de charme, sa poitrine dénudée, je m'en foutais pas mal … mais la bière c'était trop me tenter. Les caresses de la belle contre mon torse se voulaient des plus enivrantes mais j'étais trop occupé à boire pour m'intéresser à elle et à son petit manège. Rapidement je ressentis un ardent malaise et échappant la bouteille je finis par perdre contact avec la réalité.

Revenant lentement à la réalité j'entendais sa voix suave me murmurer que j'étais à elle et que rien ni personne n'allait pouvoir venir me sauver … elle avait tout planifiée dans les moindres détails pour me piéger. Bien entendu je tentais de lui résister mais c'était sans compter la puissance de cette merde qu'elle m'avait fait ingérer. La belle me dominant, jouant de son bassin afin de faire monter en moi le désir, m'avait immobiliser par les poignets alors qu'elle les serrait fermement … les marques que son emprise laissaient contre ceux ci se voulant plus qu'éloquentes. Captif de la belle, j'étais fait comme un rat, je n'avais donc d'autre choix que de me montrer coopératif.


par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Jeu 14 Mai - 17:23



Carter&Brooklyn ? C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?

C'était impossible de refuser un apollon servi sur un plateau. Sentant le bellâtre piéger, je devais être une allumeuse en usant d'attentions perverses pour le posséder. Subtilement, je ruserai en l'allumant pour l'attraper. J'userai d'attentions coquines pour le chauffer qu'il rêvera de plaisirs charnels. Je serai philosophe et joueuse en faisant une confidence pour le provoquer. Je ferai preuve de répartie en étant dominatrice pour le rendre fou qu'il satisfera mes volontés. Je feignerai d'être raisonnable lui faisant croire que s'il me comblait, il sera libre sinon il restera mon prisonnier alors qu'en réalité je le mettrai devant le fait accompli pour le dérouter. Le moment sera mémorable.

Le sentant succomber, je prenais ce que je désirais à pleine main le malaxant diaboliquement et léchant subtilement son cou en le mordillant pour le faire bouillir de désir qu'il me réclamera. Admirant son regard, je m'y plongeais mordillant légèrement son index pour l'enflammer. Le sentant troubler, je posais mon front contre le sien effleurant coquinement son menton et son nez avec mon index puis lui faisant un clin d'oeil coquin pour le provoquer.

Etant sur le sofa, il était convaincant mais ce n'était pas assez pour m'amadouer que je serai sage et joueuse faisant une fausse confidence, effleurant malicieusement son épaule puis son dos et pinçant perversement ses fesses pour le titiller.

C'est vrai mais pour avancer, je sais que la solitude n'est pas la solution mais tout son contraire nous rendant prisonnier du passé. Je baissais mon regard jouant sur la tristesse pour l'attendrir qu'il viendra vers moi. Oublie ta requête chéri car tu restes avec une belle créature qui va te procurer des sensations tellement inoubliables que tu en redemanderas encore. Le sentant frémir, je relevais sa chemise procurant une douceur inoubliable sur son nombril pour le désarçonner. Je le sentais déterminé que j'userai de répartie me montrant telle une dominatrice pour le désorienter. Oh, je vais te convaincre beau gosse du contraire que ce sera toi qui me demandera de rester dans tes bras. En l'admirant boire, le coup de la bière fonctionnait qu'en attendant son effet, j'effleurais le haut de son dos le griffant malicieusement et effleurant sa jambe pour le faire fondre qu'il fera tout pour moi.

Le voyant reprendre conscience, il essayait de résister mais avec cette drogue, j'avais l'avantage. Coinçant ses poignets, je kidnappais sa taille avec ma jambe, mordillant son torse au sang, le léchant vigoureusement et accélérant mes mouvements pour le torturer. Je ferai mine d'être raisonnable avec une proposition pour le troubler.

Fais-moi crier de plaisir bébé et tu seras libre, sinon tu resteras à jamais mon prisonnier. Je mordillais son cou le léchant frénétiquement, descendant à son torse pour le rendre dingue.

L'ayant à ma merci, je l'embrassais sauvagement titillant sa langue avec la mienne, griffant bestialement son torse, emmenant ses mains sur ma poitrine afin de ressentir des attentions et rendant mes mouvements diaboliques pour attiser un tel désir qu'il ne se contrôlera plus. Je m'approchais de l'instant divin.  
 
   
©clever love.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Ven 22 Mai - 1:48



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


J'avais tout fait pour tenter de l'en dissuader et de lui faire entendre raison mais elle semblait ne vouloir qu'en faire à sa tête, j'avais beau avoir tenté vainement de lui expliquer ces quelques raisons qui m'incitaient à vouloir aller voir ailleurs si j'y étais elle se montrait tenace et de par le regard qu'elle me lançait, ainsi que la perversité de ses approches à mon égard, il devenait de plus en plus évident que la belle louve ne comptait pas me laisser sortir de sa tanière. N'hésitant pas à se servir de ma dépendance à l'alcool, pour mieux me piéger, elle me tendit une bière mais j'étais loin de me douter de ce qui pouvait bien s'être tramé dans la tête de la belle blonde.

Je ne saurais dire ce qu'elle pouvait bien avoir mis dans ma bière mais diantre ce que ce devait être puissant comme merde, du moins si je m'en fis au mal de tête qui était mien lorsque je finis par recouvrer mes esprits … ou du moins ce qui semblait en rester. Revenant à moi, allongé sur le sofa, je n'avais comme principale vue que la belle blonde et sa plastique de rêve. Immobilisé par les poignets j'étais captif de la belle et elle ne se cachait pas pour me le faire réaliser y allant même d'un chantage de son cru.

Le chantage c'est mal. Lui dis-je mais elle marquait un point je me devais d'être coopératif après tout c'était moi l'intrus et elle pouvait faire de moi exactement ce dont elle désirait. Frémissant de désir au gré de son approche je finis par me mordiller la lèvre inférieure, tout en fermant les yeux, histoire de savourer ce qu'elle me fit avec tant d'entrain.

Ce baiser , tout aussi tendre et sensuel qu'endiablé et pervers, je m'y abandonnai sans retenue le prolongeant avec fougue et passion tout en me laissant guider par la belle alors qu'elle prit mes mains afin de m'emmener à explorer ses courbes infernales. Devant une telle tentation que je ne pus que m'abandonner aux caprices de la belle blonde dont le regard, plus qu'hypnotique, eu tôt fait d'avoir raison de ma volonté.

Ce n'est que plus tard, beaucoup plus tard, que je finis par revenir à moi. Bordel ma tête. Dis-je en réalisant que je me retrouvais dans un lit qui n'était pas le mien. Euh qu'est-ce que je fais ici? Aussi con que cela puisse paraître je n'avais pas le moindre souvenir de ce qui pouvait bien m'avoir emmené en ces lieux.


par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Sam 23 Mai - 4:38



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Même si cet apollon essayait de me faire changer d'avis, je resterai sur mon objectif. J'avais faim du bellâtre. Sentant le beau gosse troubler, je devais être provocante et pensant à son bien-être pour l'attraper. Subtilement, je ruserai en le chauffant pour le piéger. J'userai d'attentions perverses pour l'allumer qu'il me fera vivre un instant torride. Je serai joueuse usant de répartie et en étant une dominatrice pour le désarçonner. Je le tenterai usant de mots et d'attentions divines pour le dérouter. Je jouerai la femme fatale soignant mon entrée avec une tenue sexy pour le troubler. Je serai prévenante pensant à lui pour le désorienter. Je serai serviable pour le déstabiliser. Je jouerai la tristesse pour l'émouvoir. J'userai de sous-entendus pour le rendre dingue. Je jouerai celle m'intéressant à lui pour le charmer. Il m'appartiendra.

J'avais réussi que je pouvais profiter de cet apollon revenu à lui. Le sentant désarçonner, je mordillais perversement son cou pour le faire bouillir de désir. Il visait juste mais ce n'était pas suffisant pour m'arrêter que j'userai de répartie me montrant telle une dominatrice pour le dérouter.

Avec le chantage, je t'ai tout près de moi alors pourquoi je m'en priverai chéri ? Le sentant frémir et admirant sa réaction, je léchais bestialement son torse griffant son dos et rendant mes mouvements diaboliques pour l'exciter.

Notre baiser était enivrant que je le rendais torride mêlant ma langue à la sienne dans une danse endiablée, mordillant sa lèvre en sang, amenant ses mains sur mes cuisses et mes hanches jusqu'à l'inciter à titiller mon intimité pour le chauffer qu'il me réclamera. J'accélérais mes mouvements au point que c'était torride griffant vigoureusement ses genoux et procurant une douceur à son oreille pour le mettre au supplice. Je jouerai la tentatrice pour le troubler.

Tu en meurs d'envie bébé alors vivons l'instant le plus mémorable. On passait dans ma chambre où on vivait l'instant charnel. J'étais satisfaite de l'avoir possédé.  

Alors qu'il se reposait, j'allais à la salle de bains me mettant un joli déshabillé style femme fatale. Je revenais vers le lit, me couchant sur le côté effleurant sa joue et posant l'autre sur ma cuisse pour l'hypnotiser. Je le sentais mal que je serai apaisante me préoccupant de lui pour l'attendrir.

Ne t'inquiète pas, en restant coucher cela passera. J'effleurais doucement sa joue pour l'amadouer. Je serai serviable pour le désorienter. N'hésite pas si tu as besoin de quelque chose mon chou. Il était perdu que je jouerai la déçue en laissant une larme couler pour l'émouvoir. Tu ne te souviens pas ? J'userai de sous-entendus pour le rendre fou. Je peux t'aider à te rappeler de certaines choses avec des attentions particulières si tu vois ce que je veux dire. Je lui faisais un clin d'oeil l'embrassant sur le coin des lèvres pour le troubler. Je jouerai celle m'intéressant à lui pour le captiver. Quel est ton dernier souvenir ? J'effleurais sa jambe avec mon pied pour le faire frémir.

Ainsi, je l'aurai.


par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Dim 24 Mai - 21:58



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


De toute évidence cette femme, la belle blonde, était l'incarnation même du mal … il ne fallait pas se laisser berner par sa bouille des plus angélique, elle était capable du pire et c'est ce qu'elle fit sans le moindre remord alors qu'elle utilisa mon addiction pour l'alcool afin d'obtenir de moi que j'en vienne à combler le moindre de ses désirs. La séduction, la manipulation, semblait être ses armes de prédilection et la belle semblait me réserver plus qu'un subterfuge afin de continuer à obtenir de moi tout ce qu'elle pouvait désirer.

Troublé , et envoûté, par cette intrigante jeune femme je ne fus pas sans m'abandonner à son petit jeu et nous passâmes un moment des plus torrides ensemble mais vu l'état dans lequel je me trouvais je ne saurais vous en parler puisque je n'en ai plus le moindre souvenir.

Suite à ce moment de débauche c'est en éprouvant un mal de tête d'enfer que je finis par émerger. La voyant revenir avec un déshabillé des plus évocateurs je la vis prendre place près de moi sur le lit, me caressant la joue, tout en se montrant conciliante à mon égard. Absolument pas … je ne me souviens de rien. Si je me fiais à la teneur de ses malentendus nous avions eu énormément de plaisirs même qu'elle semblait vouloir remettre tout ça. Son baiser sur le coin de mes lèvres, et ses mains parcourant mon torse, se voulait d'une grande douceur mais néanmoins je n'avais pas le moindre souvenir qui semblait vouloir en émerger. Je me souviens d'avoir quitté un bar mais c'est tout je ne me souviens plus de rien d'autre. Lui souriant et l'embrassant sur la joue je finis par me lever afin d'enfiler mon jeans. Tu as été d'une grande gentillesse mais j'ai assez abusé de ta grandeur d'âme. De toute évidence j'ignorais totalement ce qu'elle m'avait fait pour m'emmener dans son lit. Je crois qu'il serait plus sage que je m'en aille.


par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Lun 25 Mai - 23:05



Carter&Brooklyn ? C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?

Ce n'était pas tous les jours qu'un tel apollon arrivait en cadeau chez moi. Le père Noël m'avait gâté en avance cette année avec un beau gosse et je comptais le garder à mes côtés. Sentant le bellâtre déstabiliser, je devais être prévenante et entreprenante pour le piéger. Subtilement, je ruserai en étant attentionnée et éveillant un désir pour l'attraper. Je jouerai la déçue pour l'attendrir que j'attiserai son côté protecteur. J'userai de douces attentions pour le faire frémir que je l'obsèderai. J'userai de sous-entendus jouant celle m'intéressant à lui pour le charmer. J'userai d'attentions enivrantes pour exalter du désir qu'il ne se passera plus de moi. Je serai prévenante le rassurant et avouant de faux sentiments pour le toucher. Je serai charmante en pensant à son bien-être afin de lui faire la proposition de rester que je profiterai de ce beau brun. Je serai serviable pour le déstabiliser. Ainsi, ma toile autour de lui sera tissé qu'il ne pourra pas s'en sortir.

On avait vécu un instant bien torride mais maintenant, je devais gérer la situation pour mieux le posséder. Admirant son regard envoûtant, je m'y plongeais me mordillant subtilement la lèvre et effleurant innocemment son bras pour l'envoûter. Je le sentais désorienter que je jouerai sur la tristesse laissant une larme couler pour l'émouvoir.

Oh. Le sentant troubler, j'effleurais délicatement ses lèvres, son cou et le haut de sa cuisse pour l'enflammer qu'il ne me résistera pas. Prenant conscience de la situation, je jouerai celle m'intéressant à lui en usant de bons mots pour le captiver. Avec ce genre d'attentions qui ne peut qu'éveiller les plus beaux instants, tu te souviens d'autre chose ? Je mordillais légèrement mon index pour le titiller. Admirant son sourire et savourant son attention exquise, je souriais légèrement effleurant délicatement ses cheveux, le lobe de son oreille et l'intérieur de sa main pour le dérouter. Le voyant se lever et enfiler son jeans, je l'admirais jouant à la femme fatale avec mes jambes les effleurant l'une contre l'autre pour attirer son attention. J'avais des yeux, c'était fait pour regarder tout de même. Je le sentais gentil et prévenant que je serai bienveillante le rassurant et jouant la fausse confidente pour l'amadouer. C'est normal et ne t'inquiète pas, ce n'est pas le cas car ce qui compte pour moi est que tu sois bien. A ses mots, je serai charmante en me préoccupant de lui, prenant sa main dans la mienne et effleurant finement le dessus de sa main afin de lui faire une proposition qu'il acceptera. Je comprends mais tu peux rester ici afin de te reposer car le plus important est que tu sois en forme tu ne crois pas ?  Je serai serviable pour le dérouter. As-tu besoin de quelque chose ? Je faisais une moue effleurant innocemment son front et donnant un baiser subtil et pervers sur sa joue pour l'émoustiller.

Ainsi, je le possèderai.
 
   
©clever love.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Ven 29 Mai - 0:48



C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?


CarterΔ Brooklynn


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


J'étais perdu et totalement désabusé par la situation. Bien que ce mal de tête qui m'affligeait ne pouvait qu'être de nature à me faire réaliser à quel point j'avais pu merder, d'autant plus que je m'étais réveillé dans un lit qui n'était pas le mien, je ne parvenais pas à assembler les pièces du puzzle. Ce genre d'amnésie partielle ne pouvait que m'agacer d'autant plus que la belle blonde semblait insinuer que nous avions pris notre pied. Bien que la belle semblait plus que déterminée à me permettre de retrouver la mémoire ses efforts ne furent pas couronné du succès qu'elle escomptait. Non malheureusement. La douceur de ses attentions à mon égard était de nature à me donner envie de rester mais j'étais d'avis qu'une telle idée était néanmoins inappropriée.

Je ne savais plus trop ce que je me devais d'en penser, elle était vraiment gentille, d'ailleurs ce genre d'attention ne pouvait que me laisser perplexe et me troubler d'avantage. Ce qu'elle me dit n'était pas faux, il était vrai que j'étais loin d'afficher la meilleure des formes, cependant j'étais persuadé qu'il valait mieux que je parte. C'est gentil à toi mais je vais tout de même y aller. Je continuai de boutonner ma chemise. Tu aurais l'amabilité de m'appeler un taxi? Je préférais le lui demander et puis si jamais elle refusait je n'aurai qu'à me rendre dans un café , y prendre un morceau, et ensuite m'en appeler un.




par humdrum sur ninetofive


Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   Sam 30 Mai - 0:06



Carter&Brooklyn ? C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un goût de crotte ?

Sentant le bellâtre perdu, je devais donner une bonne image de ma personne pour tisser ma toile autour de lui. Je comptais bien être auprès de cet apollon le plus longtemps possible ou au moins favoriser une belle réaction lors d'une prochaine rencontre.  Subtilement, je ruserai en étant prévenante et entreprenante pour le piéger. J'userai d'attentions délicieuses pour éveiller du désir qu'il en réclamera davantage. Je jouerai la déçue pour l'émouvoir qu'il s'occupera de moi. Je serai rassurante usant d'attentions enivrantes et jouant celle pensant à son bien-être pour l'amadouer. Je serai serviable jouant celle qui le soutenait pour le dérouter. Je serai conciliante pour le désorienter. J'userai d'attentions subtiles et enivrantes pour le troubler que je l'obsèderai. Ainsi, je tisserai ma toile autour de lui et ne le lâchant pas de sitôt.

Le sentant désorienter, j'effleurai délicatement sa joue puis le lobe de son oreille avec mes lèvres pour le troubler. J'échouai dans ma manoeuvre que je jouerai sur la tristesse baissant ma tête pour l'émouvoir.

Oh, j'en suis désolée. Je serai rassurante jouant celle se préoccupant de lui et effleurant le haut de son torse du bout des doigts pour le désarçonner. Ne t'inquiète pas, cela te reviendra plus tard en mémoire et qui sait, ce genre d'attentions t'éveillera quelque chose. J'effleurai furtivement le coin de ses lèvres pour l'hypnotiser. Il fut gentil que je serai serviable jouant celle qui l'aidait pour l'ébranler. Je comprends mais sache que la proposition tient toujours car tu mérites le meilleur. J'admirai le bellâtre s'habiller avec cette chemise. Il était tellement à croquer et, rien que de penser à cet instant torride que l'on avait partagé, il me fallait un futur second round et même plus. Il se montra gentil à mon égard que je serai prévenante effleurant furtivement son menton puis son épaule pour l’envoûter. Bien sûr. Je pris ainsi mon téléphone appelant un taxi et un chauffeur répondit. Oui, bonjour, Brooklyn Harlington, je souhaite avoir un taxi devant chez moi au 28 rue des Muguets, un charmant monsieur vous attendra et vous donnera sa destination. Le chauffeur prit la commande et ainsi, je raccrochai. Je revenai vers le bel apollon effleurant malicieusement son torse et le bas de sa jambe avec mon pied pour le faire frémir qu'il me réclamera. Le taxi va bientôt arriver alors je te dis à très bientôt beau brun et au plaisir de te revoir, tu as égayé ma journée. Je devais laisser une bonne impression.

Je donnai un baiser subtil et pervers sur sa joue étant près du coin de ses lèvres et l'effleurant avec mon pouce pour le faire frémir. Entendant le taxi, c'était l'occasion des au revoir et je le laissai partir. Une chose était certaine dans mon esprit : je comptais le posséder à jamais et en faire tout ce que je désirais.


Fin.
   
©clever love.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)   

 

C'est ton appart ? Tu sais que ta déco a un gout de crotte ? (Brooky the hottie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» L'appart de moi et mon chéri: Perfectrain
» Appart Officiel
» Hum je ne sais pas ce qui ce passe
» Mais je n'peux pas, je n'sais pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knocking on Mémé's door ::  :: — Les recettes de Grand Ma' :: Version 1.0 :: Archives des RPs :: Belle Fleur Centre-