AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur KOMD
Bonne st valentin à tous !
L'animation débute ici, que le meilleur gagne !
Pas encore inscrit à l'animation ? Viens vite nous rejoindre ici
Une soirée CB est prévue le 20 février à 20h45 !

Partagez | 
 

 Les délinquants du bac à sable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Les délinquants du bac à sable   Ven 17 Avr - 15:52

Contexte : alors que Wallace Hawkins et Ettore Dauclert font un match de basket, Rose Oswald passe en tirant un piano. Elle a trop regardé le clip de Bruno Mars et l'envie lui est venue de traîner un piano dans les rues de Belle Fleur. Le-dit piano étant très lourd, Wallace et Ettore, en parfaits gentlemen particulièrement canons dans leurs marcels blancs révélant leurs pectoraux saillants lui filent un coup de main. Alors qu'Ettore va récupérer le piano des mains de Rose, la sangle lui échappe – pas doué, l'Italien – et le piano prend la poudre d'escampette. Il descend la rue à toute vitesse – le salaud a des roues plus efficaces que celles d'une compétition de Roller Derby – et manque de percuter Aëlys et Jazzlyn Davenport, qui sortent alors de chez l'esthéticienne. Aëlys fait un bond en arrière pour l'éviter et se rattrape sur Shayna Vitorino qui renverse son café brûlant sur la chemise de l'officier de police en train de lui mettre une prune. Jazzlyn laisse tomber son sac à main et un voleur (avec des ailes de licornes, parce qu'il a décidé qu'aujourd'hui c'est Mardi Gras) passe et attrape le sac, suivant le piano dans sa course. Rose, Wallace et Ettore descendent toujours la rue en courant, bientôt rejoints par Aëlys qui bugle contre eux, Shayna qui beugle contre Aëlys, Jazzlyn qui bugle après le voleur et l'officier de police qui bugle après tout le monde. Un beau merdier. Le piano finit sa course dans la vitrine de l'office de tourisme, 400 mètres plus bas. Et tout le monde écope d'une journée de travaux d'intérêt général. Pas rancunière, la municipalité de Belle Fleur, si vous voulez mon avis.


dream team ◮ les délinquants du bac à sable.
« En raison des dégradations commises le 10 avril 2015, la municipalité de Belle Fleur requiert de votre part une journée de travaux d'intérêt général à effectuer ce 17 avril 2015, dès 8h30. Il vous est demandé de vous rendre à la lisière de la forêt, où de plus amples informations vous seront données quant aux travaux exigés. »

Ettore lève les yeux au ciel. C'est bien sa veine. Ça lui passera l'envie de vouloir rendre service à son prochain. L'avantage, c'est que pour quelqu'un qui a l'habitude de se lever à 6h, il peut dormir un peu plus longtemps. Mais l'inconvénient, c'est qu'il perd une journée de travail. Et ça, ça va littéralement lui coûter cher. Tout en lâchant tous les noms d'oiseaux qu'il connaît, il se traîne dans la cuisine et engloutit un bol de café bien noir. Le cappuccino de sa mère, il est incapable de le refaire alors il préfère du café hardcore à du jus de chaussette constipant.

Une fois réveillé – pas tout à fait – et habillé – là, tout à fait – Ettore prend la direction de la lisière de la forêt, un sac avec son déjeuner et une armada de paquets de cigarettes dedans. Et une bouteille d'eau parce que les travailleurs, ça s'hydrate. Quand tout le monde est arrivé, l'officier de police responsable de ce merdier fait son apparition. Il relève ses lunettes de soleil, toise tout le monde de son air méprisant et lâche d'une voix trop aiguë pour une telle stature de gaillard : « Vous devez nettoyer la forêt. Voilà des sacs poubelle et des gants. Bonne journée ». Il remonte dans sa voiture, lâche un petit hurlement de sirène et disparaît dans un nuage de poussière, laissant les cinq délinquants comme des poireaux. Ettore jette un regard blasé à son meilleur ami, enfile des gants et prend un sac. « Bon bah je crois qu'il faut y aller. Si on doit passer la journée à retirer les ordures des cons de ce patelin, autant qu'on s'appelle par nos petits noms. Moi c'est Ettore » dit-il avant de passer sous le couvert des arbres. La journée s'annonce bien longue...
©clever love, avatar candids.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Les délinquants du bac à sable   Ven 17 Avr - 16:09


Les délinquants du bac à sable
Wallace - Ettore - Jazzlyne - Aêlys - Rose et Shayna

"En raison des dégradations commises le 10 avril 2015, la municipalité de Belle Fleur requiert de votre part une journée de travaux d'intérêt général à effectuer ce 17 avril 2015, dès 8h30. Il vous est demandé de vous rendre à la lisière de la forêt, où de plus amples informations vous seront données quant aux travaux exigés."

Voilà le verdict qui été tombé et ça, je l'avais pas trop digéré. Une journée de boulot annulé. Bon, au moins, ça fera plaisir aux gamins ne pas avoir EPS. Et comme j'allais expliquer ça à mon fils ? Le connaissant, il ira raconter ça à tout ses copains d'école en mode : "Mon papa c'est un hors la loi, il a été punit." Bref... Le jour J, je me lève tranquillement et prépare le petit-déjeuner avant d'aller réveiller mon fils. Puis, je mange en sa compagnie, il me parle de l'école et de ses copains. Mais c'est que le temps passe vite. Lorsque je regarde ma montre, je me rend compte que je vais être en retard. C'est alors que je termine rapidement mon petit-déjeuner et que je prend soudainement mon fils dans mes bras et l'emmène à la douche. Pour gagné du temps, je prend ma douche en même temps que lui. Je me lave les cheveux et le corps et sort en me mettant une serviette autour de la taille. Je m'est ensuite une serviette sur les épaules de mon fils qui, lui, me dit en rigolant. "T'as une grosse bistouquette." Je le regarde en souriant puis, le laisse allé s'habiller. Moi aussi, je pars m'habiller à toute vitesse et prend un sac dans lequel je met un sandwich et une bouteille d'eau. Dès que mon fils me rejoins, je sors de chez moi et le met dans la voiture puis, je le conduis à l'école. Une fois arrivé, il descend rapidement et entre dans l'établissement. Puis, je roule ensuite vers de la lisière de la forêt. Je me gare une fois arrivé et prend mon sac à dos avant de sortir. Et finalement, j'arrive en même temps que mon meilleur ami, que je salue d'un mouvement de tête. Puis, je vois le flic de l'autre fois nous dire quoi faire et nous donner des gants et partir en voiture. En enfilant les gants, je regarde la tête blasé que Ettore me lance et en rigolant légèrement. Puis je prend un sac et pose mon regard sur lui quand je l'entend parler. Dès qui se présenta aux personnes qui sont à nos côtés, je fis de même. "Et moi, Wallace." Puis, je me mis à ramasser les ordures qui traînaient par terre. Chouette, je me suis reconvertis en éboueur...






Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Les délinquants du bac à sable   Ven 17 Avr - 16:46

les délinquants du bac à sable


« Salut tout le monde ! » lança joyeusement Aëlys tandis qu’elle s’emparait du sac qui traînait sur la banquette arrière et claquait vivement la portière de sa voiture pour rejoindre le petit groupe attroupé à la lisière de la forêt. Elle eut pour seule réponse d’incompréhensibles grognements qui dans un langage humainement compréhensible s’apparenteraient probablement à un semblant de bonjour. Cet accueil des plus enthousiastes traduisait clairement l’exaspération de ses camarades d’un jour, vraisemblablement ravis par les travaux d’intérêt général qui les attendaient. Mais ils allaient bien devoir se faire à l'idée puisque personne ne leur demandait leur avis.

Et en plus, ils étaient responsables de cette situation. Du moins les deux gus qui se prenaient pour des gros bras et l'innocente qui pensait vraiment pouvoir s'en sortir toute seule avec un piano qui faisait au moins cinq fois son poids. Pour une fois, Aëlys n'avait rien fait pour se retrouver dans cette situation ; on l'y avait traînée de force. Et sa soeur aussi par la même occasion. Ce qui était plutôt comique d’ailleurs. Réjouissant même. Imaginer Jazz œuvrer gratuitement pour la communauté plutôt que de se consacrer à son entreprise ne serait-ce qu’une journée avait enchanté Aëlys lorsqu'on lui avait annoncé qu'elles devraient effectuer des travaux d'intérêt général. La tâche originellement ingrate en devenait presque séduisante. Avec un peu de chance, sa soeur allait en profiter pour réfléchir et se remettre en question … Enfin ça, c'était en théorie. Dans l'imagination d'Aëlys. Parce qu'en réalité, Jazz était déjà sur place, le visage fermé, rependant autour d'elle une aura de mauvaise volonté. Cette vision fit sourire Aëlys qui s'empressa de profiter de l'arrivée de l'officier de police pour dissimuler son amusement, qui, il faut bien le dire, n'était pas le bienvenu en un pareil moment.

Nettoyer la forêt. Ben voilà une journée qui n’allait pas être perdue inutilement ! Il y en avait du boulot avec toutes les cochonneries que ces imbéciles de citadins balançaient dans la nature. Comme si la planète n’était pas assez polluée par toute notre activité ! il fallait qu’en plus, la conscience écologique des gens soit proche de 0 ! Et vas-y que ça jette un papier, que ça crache un chewing-gum et que ça balance un mégot de cigarette par terre … Faut croire que pour certains c'est trop dur de bouger son cul jusqu'à une poubelle !  

Aëlys enfila une paire de gants et s’empara d’un sac. « Moi c’est Aëlys » précisa-t-elle tandis qu'elle échangeait un sourire complice avec Shayna. Puis elle emboîta le pas à ses compagnons d’infortunes qui semblaient porter toute la misère du monde sur leur dos. Une attitude qui allait finir par la gonfler. Ca faisait déjà vingt minutes qu’elle se tapait leurs têtes d’enterrement ; elle tiendrait peut être une heure de plus, et encore … mais alors toute la journée, bonjour le cadeau ! « Allez … un petit sourire, ce n’est quand même pas si grave ! ». Et tandis qu’elle priait silencieusement pour que la bonne humeur vienne donner un bon coup de pied au cul au reste du groupe, elle se baissa pour ramasser un sac plastique éventré qui moisissait probablement là depuis un demi siècle.



Dernière édition par Aëlys Davenport le Sam 18 Avr - 18:50, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Les délinquants du bac à sable   Sam 18 Avr - 0:10



Les délinquants du bac à sable

Avec les autres gus


S'il y a bien une chose qu'on pouvait dire à propos de Rose ce matin-là, c'est qu'elle était loin d'être ravie à l'initiative de passer sa journée à ramasser des déchets radioactifs dans les bois. Tout ça à cause de ce foutu piano, qu'elle avait voulu ramener devant chez elle seule juste pour embêter son père, qui ne voulait pas qu'elle touche à un instrument de musique car c'était trop "bohème" et son garde du corps. Ce dernier était au volant, il la conduisait au lieu de rendez-vous avec un grand sourire satisfait aux lèvres, chose qui énervait Rose encore plus que tout le reste. Elle ne lui avait pas adressé un mot de la matinée.
Une fois arrivés, Rose sortit de la voiture sans un mot, mais au moment où elle allait fermer la portière son garde du corps lui tendit un petit sac, contenant une bouteille d'eau et un sandwich, avant de partir. Elle resta un moment sans voix, ne voulant pas s'avouer que ce geste l'attendrissait, avant de se diriger vers les autres, qui étaient des visages connus depuis l'accident du piano, tellement épique qu'on écrirait des chansons dessus et que des blockbusters sortiraient à ce sujet. Un sourire amusé lui vint aux lèvres en songeant à cette histoire totalement ridicule qui leur avait fait écoper d'un jour d'intérêt général. Salut les criminels! Personne n'avait spécialement l'air ravi d'être là à part la seule autre fille du groupe, qui était souriante et leur reprocha de ne pas en faire de même. Pourquoi souriraient-ils? Peut-être que Rose s'était trompée, et qu'ils allaient en fait passer la journée à Disneyland. Elle garda son sarcasme pour elle, ne voulant pas paraître désagréable, et sourit à son tour. Moi c'est Rose, prêt pour une journée à essayer de ne pas se faire mordre par des ratons-laveurs radioactifs?

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Les délinquants du bac à sable   Mar 21 Avr - 16:34

Les délinquants du bac à sable×
«Oui c’est bon j’ai compris » et j’ai raccroché au nez de mon père. Il m’avait saoulé !!!!! D’une c’était pas ma faute et de deux un peu de compassion je vais devoir passer toute la journée à faire des travaux d’intérêts généraux !! Super !!! Je suis arrivée à la lisière de la forêt à 8h20 pour être précis… j’ai refermé ma portière en la claquant violement (pauvre portière elle n’a rien fait pourtant) et j’ai trainé des pieds jusqu’au point de rendez-vous… je fulminais de rage parce que je trouvais ma présence ici injustifiée !! Je n’avais rien fais et me voilà condamner à ça. Quand je suis arrivée je n’ai dit bonjour à personne, j’étais énervée, et j’avais pas envie de bosser. Sauf que voilà que ma sœur arrive avec son grand sourire… j’avais envie de l’étriper.

On a tous commencé à nettoyer en silence, personne ne parlait ( ou presque ) et je tirais une mine d’enterrement. Je trainais toujours des pieds, je mettais trois heures à ramasser une simple cannette, deux heures supplémentaires pour la mettre dans le sachet poubelle… On m’avait forcé à venir j’allais pas non plus y mettre de la joie et de la bonne humeur.  « Allez … un petit sourire, ce n’est quand même pas si grave ! ». C’était Aelys et sa bonne humeur… Je me suis retournée vers elle puis vers mes camarades d’infortunes et j’ai rigolé… Oui j’ai rigolé.. on aurai dit une folle je sais pas je ne pouvais plus m’arrêter de rire. Les gens me regardaient bizarrement mais j’étais morte de rire… J’étais sur les nerfs c’est tout, sauf que les autres ne pouvaient pas le savoir. «  Désolé !! C’est juste que… » Impossible de terminer ma phrase… La journée allait être longue. J'ai repris mon sérieux et j'ai essayé de faire comme si de rien n'était pas c'était trop tard. Tout le monde allait se dire que j'étais juste tarée.
 

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Les délinquants du bac à sable   Mar 5 Mai - 22:42


dream team ◮ les délinquants du bac à sable.

Ils arrivent tous, les uns après les autres. Et les voilà, comme des délinquants, à nettoyer cette stupide forêt. Tout en maugréant après ses instincts de gentleman et en se jurant silencieusement que plus jamais on ne l'y prendra à filer un coup de main à une femme, Ettore prend son sac et s'enfonce dans les sous-bois, suivi des autres avec plus ou moins d'entrain. Et en voilà une, avec un prénom qui sonne comme une fleur, qui assure que ce n'est pas si grave. Ettore arque un sourcil. Il s'en serait bien passé, de ces travaux généraux. De 1, il peut toujours courir pour essayer d'interdire quoi que ce soit à Celio pendant un petit instant et de 2, la boutique ne tourne pas toute seule et aujourd'hui, Aux Fleurs D'Eau Claire restera obstinément fermée. Et les caisses aussi vides que la veille.

Tout en ronchonnant après les personnes naturellement de bonne humeur, Ettore se penche pour enfourner une bouteille trouée dans son sac poubelle. Et voilà une deuxième rigolote, avec ses ratons-laveurs radioactifs. L'Italien lève les yeux au ciel et lâche un soupir. Une troisième minette éclate de rire, commence une phrase qu'elle laisse mourir dans l'air, s'attirant les regards étonnés des autres. « Parce qu'en plus on nous a refilé les meilleures de tout Belle Fleur » chuchote Ettore à Wallace en pointant du menton les trois nanas qu'il va devoir supporter toute la journée. Alors que l'Italien fait un pas de plus sur le sol boueux et pentu, une partie se dérobe sous ses pieds et voilà tout ce beau monde précipité dix mètres plus bas, le cul par terre et recouverts de boue.
©clever love, avatar candids.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les délinquants du bac à sable   

 

Les délinquants du bac à sable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les délinquants du bac à sable
» La rédemption du marchand de sable (Tom Piccirilli)
» une vague dans le sable
» Mod bac à sable invisible !
» Voyage d'un grain de sable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knocking on Mémé's door ::  :: — Les recettes de Grand Ma' :: Version 1.0 :: Archives des RPs :: Extérieur de la ville-