AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur KOMD
Bonne st valentin à tous !
L'animation débute ici, que le meilleur gagne !
Pas encore inscrit à l'animation ? Viens vite nous rejoindre ici
Une soirée CB est prévue le 20 février à 20h45 !

Partagez | 
 

 Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:15

Brooklyn Cassandra Harlington

Rien ne sert à être invisible quand on a toutes les cartes en main.


Harlington Brooklyn C. Brooky 28 ans 17/03/1987 New-York Célibataire Hétérosexuelle Moyenne   Avocate  protectrice, attentionnée, fidèle, loyale, intelligente, observatrice, généreuse, rêveuse, naïve mais ça s'atténue, mystérieuse, sensible, rusée, déterminée, colérique, rancunière, jalouse, possessive, légèrement séductrice et manipulatrice Alzheimer Laura Vandervoort

Quelle relation entretiens-tu avec Grand Ma', que penses-tu d'elle ?
J'ai débarqué il y a peu en ville alors me forger une opinion sur cette vieille dame sera impossible car d'un je ne la connais pas du tout et de deux, je ne l'ai jamais rencontré. Est-ce que vous vous ferez une opinion de quelqu'un ou donnait une quelconque pensée sur elle avec si peu de données ? Pour moi, c'est impossible. J'ai entendu parlé d'elle comme tout le monde en entendant des rumeurs la concernant mais je ne vais pas la juger. Je préférais mieux la voir en personne afin de savoir comme elle est et au final, je ferais ma propre opinion. Si ça se trouve, elle était gentille ou bien carrément mauvaise, mais je le verrais bien à l'occasion on ne sait jamais.

Quelle est ton expérience avec elle ?  
Comme je l'ai précisé au-dessus, je n'ai jamais rencontré cette vieille dame alors j'ignore totalement si elle a fait quelque chose pour mon bien ou si elle a décidé de me nuire. De toute façon, cela ne sert à rien de se poser la question, car la seule chose que cela peut provoquer c'est davantage de se poser de questions, bref un cercle vicieux. Si jamais une rencontre se faisait entre elle et moi, à ce moment-là j'aurais plus de choses à dire sur mon vécu avec elle.

Raconte nous les anecdotes importantes de ton personnage
.Quand j'étais petite, j'étais pour mes parents la fille parfaite sur qui on pouvait demander quoi que ce soit et que j'acceptais sans broncher alors que mon petit frère et ma petite sœur se la coulaient douce. Alors, étant incapable de leur tenir tête à cette époque, je me réfugiais dans mon lit avec ma petite peluche en forme de husky et un calepin.

.Dans ma jeunesse, j'avais de grandes chances de devenir une bonne nageuse et même de faire des compétitions pour gagner des médailles mais l'investissement était trop grand par rapport à mes études alors j'ai tout arrêté et j'ai une pointe de regret aujourd'hui mais cela ne m'empêche pas d'aller faire quelques longueurs de temps en temps.

.J'ai pris cette habitude quand la journée est tranquille de faire une bonne grasse matinée puis de prendre un petit déjeuner avec tartines à la confiture de gelée de coin, chocolat au lait et jus d'orange pour terminer devant la chaîne musicale. C'est que j'aime commencer la journée en musique. S'il y a bien quelque chose dont je raffole c'est la chantilly que j'ajoute souvent à des fraises ou à des crêpes que je savoure sans compter. Un peu de gourmandise, ça ne fait pas de mal après tout.

.Je suis une agoraphobe. Les araignées, ses petites bêtes vêlues avec leurs pattes, j'en ai horreur. J'en vois une, je pars en courant ou je me réfugie sur les tables. C'est qu'elles m'en font voir de toutes les couleurs.

.Avec le temps, je suis devenue quelqu'un de déterminée et particulièrement pour plaider la cause de  ceux qui me tiennent à cœur. C'est que quand on leur fait du mal, je deviens une véritable tigresse pour les défendre même si je dois passer par des chemins détournés pour obtenir justice.

.Côté amour, je suis une rêveuse, et je rêve de trouver mon âme sœur, celui qui me correspond. Quand je l'aurais trouvé, je lui montrerais ce dont je n'ai jamais montré à qui que ce soit mais attendez-vous vous n'êtes pas cette personne alors chut, c'est un secret. Sinon, je n'ai pas encore été face à cette perle rare. Plus jeune, j'étais naïve m'étant faite avoir par un garçon qui était le pire connard sur cette Terre. A la St Valentin, monsieur m'annonce que tous les mots qui m'avaient prononcés n'étaient que pure connerie rien que pour se foutre de ma gueule car il avait fait un pari avec ses potes pour sortir avec moi. J'étais blessée, mais le pire, c'était quand je suis rentrée chez moi, à la maison, trouvant cet homme avec ma petite sœur et au lit. C'était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. J'étais du genre réservée, même ayant une force tranquille en moi, mais j'ai explosé dégageant ma sœur du lit en l'insultant et lui flanquant la plus belle gifle de sa vie. Après, je lui ai fait payer, racontant tout plein de rumeurs à son sujet et l'humiliant lors des réunions familiales. Pour ce qui est du connard, il s'est vu affubler d'une réputation de femmelette, ayant un petit kiki, incapable de satisfaire une femme, perdant sa voiture. Bref, il ne fallait pas me faire chier. Incapable de rester dans cette maison, je me suis tout simplement enfuie en pleine nuit, me réfugiant chez une amie. Depuis ce jour, je me suis promis de prendre les devants quand j'étais devant un garçon afin d'éviter de perdre la face mais qui sait, en faisant ainsi, je trouverais celui qui me correspond que je me laisserais transporter par la magie. Je suis quelqu'un de très exigeante.

.Quand mes études étaient terminés, j'avais vu une offre d'emploi à Belle fleur. J'ai saisi ma chance venant directement dans le coin. Je voyais l'occasion de tout recommencer, de prendre à bras le corps le destin et de lui dire c'est moi qui commande d'abord.


Rising Pheonix

Arriba, Arriba

Pseudo + Rising PheonixPrénom + ici tu mets ta réponse. Région + Sud-Ouest. Age + 30 ans. Comment as-tu trouvé le forum + Par facebook Et t'en pense quoi + un forum original avec un excellent concept qu'il ira loin Le mot de la fin + aucun qui me vient de suite à l'esprit

Code:
 [color=#ff0033]LAURA VANDERVOORT +[/color]<a href="http://komd.forumactif.org/u39">brooklyn c. harlington</a>

Code:
 [color=#ff0033]#28 rue des Muguets + [/color]<a href="http://komd.forumactif.org/u39">pseudo habitant 1 en minuscule</a>, <a href="LIEN PROFIL HABITANT 2">pseudo habitant 2 en minuscule</a>
BOTTIN DES LOGEMENTS JUSTE ICI. FAIS Y UN TOUR
Exemple : 1 rue des lilas - belle fleur nord + pseudo 1, pseudo 2



Dernière édition par Brooklyn C. Harlington le Dim 19 Avr - 11:54, édité 15 fois
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:15

HISTOIRE


Personne ne devrait se laisser faire par la destinée mais au contraire prendre toutes les cartes en main pour que celle-ci soit en adéquation avec nos plus profonds désirs. Mes parents plutôt riches étaient décidés à fonder une famille non pas seulement pour consolider leur couple mais à transmettre un héritage. Le destin ne leur avait pas facilité la tâche avec plusieurs tentatives et de lourds disputes mais la cinquième tentative était la bonne. Lorsque ma mère l'apprenait, elle l'annonçait à mon père qui était heureux, espérant avoir un fils. Neuf mois plus tard, par une pluie battante et tôt dans la matinée, je venais au monde. Je faisais un effet différent à mes parents. Ma mère m'avait prise immédiatement dans ses bras me faisant un sourire que je souriais à mon tour jouant de mes petits doigts contre les siens. Elle avait décidé de m'appeler Brooklyn Cassandra en souvenir de sa mère et de sa tante. Elle avait pris les devants car mon père me regardait avec un air de pestiféré comme si j'étais fautive de ne pas être un garçon. Il ne me prenait même pas dans ses bras, mais je m'en fichais. Ce qui m'importait était le bonheur de ma mère et je comptais être cette fille dont elle a toujours rêvé.

Très jeune, je profitais de ses instants où j'étais comme une princesse. Ma mère m'admirait qu'elle me gâtait par de multiples cadeaux et des attentions splendides. Je ne demandais rien du tout en particulier mais elle ne résistait pas aux expressions d'un visage aussi angélique que le mien. J'appréciais tout particulièrement les instants où elle chantait. Cette voix était si douce et si belle que j'aurais aimé que jamais ses instants ne s'arrête. Je commençais doucement à apprendre avec elle les choses de la vie comme être une petite fille modèle portant de belles robes dans des soirées, commencer à nager ou même faire du vélo. Ma mère était bien présente que j'étais sur un nuage. Ce qui me plaisait le plus était la natation où j'avais l'impression de faire corps avec l'eau. J'étais dans mon élément et j'aurais pu y rester longuement. Ma spécialité était la brasse. Mon coach était fier de moi qu'il m'avait indiqué que je pourrais aller loin si je m'en donnais les capacités et que je deviendrais une nageuse professionnelle. En dehors de cela, ma mère m'avait acheté une petite peluche en forme de husky et un calepin qui me servent de refuge lors de mes instants de solitude.

Le tout se compliquait quand ma mère m'annonçait qu'elle était enceinte. Rien qu'à penser que j'aurais un frère ou une soeur, tout ce dont je pouvais profiter allait s'envoler comme un château de cartes. Dès lors, j'avais mon père qui prenait la relève, disant qu'en tant qu'ainée, je devais prendre des responsabilités. Cela commençait par mettre la table et cela augmentait. Lorsque ma mère accouchait de mon petit frère James Ethan, cela empirait. C'était des demandes comme du « tu m'aides dehors j'ai des choses à déplacer » .... Il y en avait beaucoup d'autres et cela s'intensifiait. Je n'avais pas eu le courage d'élever la voix. Je me réfugiais dès que j'avais fini souvent dans ma chambre avec mon petit husky et le calepin où j'inscrivais absolument toutes mes peines, mes angoisses. Bien entendu, je protègeais mon frère mais son arrivée avait été un chamboulement.

Quand je rentrais à l'école, je ressentais un sentiment d'insécurité. C'était rempli d'enfants friqués qui se montraient bien supérieurs. Je n'osais pas rentré dans leur monde, préférant me concentrer sur mes études et faisant la joie de mes professeurs qui voyaient en moi un grand potentiel. Bien sûr, les autres enfants que ce soit filles ou garçons en profitaient pour me donner des surnoms désagréables. Je n'étais pas habitué à ça que je m'isolais pour pleurer. Je pensais être en enfer mais c'était là où je rencontrais celle qui devenait par la suite mon amie et qui m'aidait à affronter les choses.

En grandissant, mes responsabilités étaient plus importantes car ma mère avait accouché de son troisième enfant : Serena. Avec cela et mes études, j'avais dû abandonner l'idée de devenir une éventuelle nageuse professionnelle à regret. Je n'arrêtais pas totalement la natation et je faisais quelques longueurs à l'occasion où je me libérais de ses chaînes qui m'emprisonnaient. Sinon, je restais toujours la fille intelligente et concentrée sur mes études. J'étais la risée de beaucoup de mondes. C'était à cet instant que je rencontrais un jeune homme qui m'observait attentivement. Je n'y prêtais pas attention, pensant que chaque jeune homme préférait se moquer de moi plutôt que de me voir comme une fille belle et attirante. Cette attention me plaisait réellement mais je ne préférais pas afficher ma grande satisfaction en public. Il m'abordait pour que je donne des cours particuliers en maths. Crédule, j'acceptais la proposition et j'attendais que les cours se terminent pour lui donner le cours nécessaire. On se voyait régulièrement, et une chose en venait par une autre, on se retrouvait chez lui. Dès lors, je remarquais vu l'environnement qu'il était issu d'une famille riche. J'enviais non pas son statut, mais l'apparence de liberté qu'il dégageait. Admirant son sourire, et la manière dont il posait sa main contre la mienne, je l'effleurais lentement remontant le long de son bras et son cou. Alors qu'il venait vers moi m'embrasser caressant ma joue puis mon cou, j'effleurais sa cuisse doucement et mordillant le lobe de son oreille pour le titiller et ça fonctionnait. Il semblait déstabiliser que j'effleurais sa joue, descendant lentement mon index sur son torse rougissant. Je me surprenais à agir ainsi, et ça lui plaisait vu les attentions qu'il donnait que l'on passait à l'acte.

Dès lors ma vie prenait une autre tournure, où je m'affichais heureuse, et ne faisant même plus attention à tout ce qui était raconté sur ma personne même si j'ignorais encore la triste vérité. Les filles osaient me regardaient avec cet air de jalousie, celles dont elles auraient aimé être à ma place. L'une d'elles s'approchait et je m'approchais d'elle, exprimant clairement près de son oreille que si elle continuait sa man?uvre, tout le monde saurait à quel point elle était une couche-toi là. La fille n'insistait pas et partait. Je savais que ce que je faisais était mal, mais quand j'avais quelque chose, je le gardais, et rien ne pouvait m'en défaire. Cette relation avait eu un impact sur mes notes, et si je ne voulais pas perdre l'occasion de faire des études supérieures de droit et ce sans que ma famille n'intervienne, je devais réagir. Remarquant que le fait de travailler dur ne suffira pas, il fallait utiliser une autre stratégie. Je décidais d'aller voir le professeur de droit qui risquait de me fermer les portes de l'université. J'avais pris mon portable pour filmer la conversation. Je m'étais habillée d'une manière sexy. Je n'étais pas très chaud à agir de cette manière sachant à quel point c'était immoral mais je voulais réaliser mon rêve et pour cela, je devais prendre mon courage à deux mains. J'allais dans la salle des professeurs plaçant mon portable dans un endroit discret et m'installant tranquillement sur l'un des sièges en l'attendant, jouant de mes jambes. Quand mon prof arrivait, il était subjugué par une vision de rêve qu'il s'approchait. Il m'observait de haut en bas alors que je me mordillais la lèvre. Il me proposait sans attendre qu'il monterait mes notes si je venais à coucher avec lui. Dès lors je lui souriais le faisant chanter en disant que toute cette discussion était enregistrée et que si jamais il ne faisait pas monter mes notes, je transmettrais l'enregistrement au proviseur pour le faire renvoyer car il serait accusé d'harcèlement et à sa femme pour lui montrer qu'il préférait les jeunes plutôt que des thons. Il était surpris de mon attitude, mais je ne fléchissais pas, laissant transparaître sur mon visage un aspect inflexible. Il se résignait acceptant mon offre. Je souriais partant avec le nécessaire et me rendant compte que j'avais un potentiel avec mon physique pour avoir ce que je désirais. Seulement, je n'avais pas confiance que je me rendais directement au proviseur, passant l'enregistrement et le manipulant en précisant que s'il voulait que son lycée ait toujours une réputation intacte, il devait faire remonter mes notes. J'obtenais gain de cause.

Ayant obtenu mon diplôme avec succès, j'avais la possibilité de choisir l'université de mon choix. J'avais décidé de prendre une université prestigieuse : Columbia. Je commençais à réfléchir à tout pour une vie future. Je préparais mes affaires pour le départ à la fac, mais c'était sans compter sur le coup que l'on allait me faire. Etant une grande rêveuse, j'attendais la St Valentin, me demandant ce que l'on allait m'offrir. Alors que je me retrouvais seule avec lui, il me balançait que tous les mots doux qu'il me prononçait étaient que pure connerie car il avait fait un pari avec ses copains pour sortir avec moi et ainsi se foutre de ma gueule. J'étais incapable de prononcer quoi que ce soit tellement j'étais choquée. Je le giflais prononçant énervée : connard. Je partais ensuite chez moi où je mettrais mes sentiments sur papier. Soudain, j'avais entendu du bruit dans la chambre de ma s?ur. Je me dirigeais vers celle-ci, appréhendant ce que je pouvais trouver et soudain, c'était l'horreur.  Je trouvais ma propre s?ur avec mon ex. Immédiatement, je sortais ma petite s?ur du lit, lui flanquant la plus belle gifle de sa vie et l'insultant de tous les noms en commençant par conne etc... Je dégageais ensuite le connard qui partait de la maison. Dès lors je commençais à me venger de ma s?ur, enfin ex-soeur car elle n'était plus rien pour moi, commençant avec les réunions familiales. Je la faisais passer pour une marie couche-toi là, quelqu'un qui n'avait pas de valeur et quelqu'un qui était incapable de satisfaire un homme. Bien sûr mes parents voulaient intervenir et c'était l'occasion pour moi d'exploser, leur disant ce que je pensais. Plus tard, éprise de vengeance, je venais toute timide vers un jeune homme demandant à ce qu'il séduise ma traitresse de s?ur. J'étais bien cachée, et je prenais des photos compromettantes pour étayer les rumeurs qui allaient circuler. C'était une sacrée humiliation pour elle, mais je n'en avais pas fini, car pire, je la faisais passer ensuite pour quelqu'un qui allait voir les demoiselles, avec une photo retouchée montrée à tout le monde. La voir anéantie était jouissif que je passais ensuite au traître. Je commençais par sa voiture détruisant ses pneus et l'intérieur avec des éléments bien dégueulasses. Ensuite, je faisais courir des rumeurs à son sujet comme quoi il était une femmelette incapable de satisfaire une femme. Je le piégeais en le faisant suivre, incitant une jeune femme à partir sous prétexte qu'il en avait une petite et là, j'aurais pris la photo. Réussissant, j'arrivais vers l'enfoiré le faisant chanter que s'il voulait garder sa réputation, il avait à me payer en conséquence une importante somme sinon je dévoilerais la photo comme quoi il avait un petit kiki et sa vie sera détruite. Se sentant pris au piège, il me payait mais je n'allais pas lui donner satisfaction. Alors qu'il me réclamait la photo, je souriais lui murmurant à l'oreille que tout le monde était au courant et je partais l'air victorieuse. Ils n'auraient pas dû me faire chier. Cet événement m'avait changé, voyant que la sagesse, la douceur ne menait nulle part. En étant déterminée et usant des armes à notre disposition, on arrivait à avoir ce que l'on désirait.  

Après cet événement, je m'enfuyais de la maison en pleine nuit avec ce que je possédais ne pouvant plus supporter de vivre auprès de faux-jetons et de traitres. Je me réfugiais chez mon amie qui acceptait de m'héberger alors que j'allais rentrer à la fac. J'étais encore choquée par ce qui était arrivé. J'étais perdue. Dès lors, mon amie voulait me changer les idées. Ainsi, on sortait de temps en temps. Je m'étais promis que je prendrais toujours les devants face à un homme, et qui sait, un jour la magie s’opérera, me permettant de trouver la perle rare. J'étais exigeante dans mes choix, et je revenais rarement avec une conquête. D'ailleurs, l'un d'entre eux était accompagné par une femme qui n'arrêtait pas de me regarder tellement elle était jalouse de me voir convoiter par les hommes autour de moi. C'était en étant libre et avec aucune attache que je voyais bien le pouvoir que j'avais sur eux. J'avais envie de lui donner une bonne leçon. Je m'approchais d'elle lui murmurant à l'oreille qu'elle n'était qu'une merde à mes yeux ne pouvant arriver à ma cheville puis je regardais son ami déposant un papier où il est inscrit rejoins-moi et lui faisant un clin d'oeil pour l'attirer à moi. C'était pour dire que ça fonctionnait qu'il était venu, laissant en plan sa copine. Seulement il était encore loin d'être le type que je pouvais garder près de moi que deux semaines plus tard, je le jetais comme une vieille chaussette. Mon amie elle, pendant ses sorties avait eu la chance de trouver son prince charmant. Les cours à la fac commençaient alors j'en profitais pour la laisser chez elle, prenant mes quartiers dans une chambre universitaire.

A Columbia, je prenais vite le cap pensant à la sortie au métier que j'exercerais : avocate. Je travaillais dur, même le soir allant peu souvent à ses soirées étudiantes organisées le jeudi soir. Quand j'y allais, c'était pour voir ses filles jalouses qui enviaient ma capacité de bosseuse. C'était plutôt amusant de voir leur jalousie. J'allais même jouer avec leurs nerfs en draguant leurs copains qui les larguaient. Ce qui était le plus important c'était mes études et le fait de devenir avocate. D'ailleurs mon professeur de droit général semblait me reconnaître. Quand j'entendis finalement son nom, je me rendais compte qu'il avait un lien de parenté avec le professeur que j'avais fait chanté au lycée. Il n'était pas question que ce que j'ai fait ne puisse me nuire. Je devais le ramener à ma cause, je n'avais pas le choix et pour cela, j'allais le séduire. J'attendais la fin des cours me retrouvant seule avec le professeur à l'auditorium. Je prenais soin à ce que les portes soient bien fermées. J'allais vers mon professeur me comportant en fille n'ayant pas compris certains points du cours et que j'avais besoin d'aide. D'abord méfiant, il acceptait de m'aider. Il avait commis une grossière erreur. Etant à ses côtés, il me donnait l'explication du principe de droit commun et je laissais lentement ma main caresser la sienne, remontant du bout des doigts jusqu'à son épaule, son cou et sa joue pour le titller. Il était plutôt charmé que je continuais lentement avec de baisers subtils sur la joue, titillant son menton avec mon index et effleurant malicieusement son torse pour l'enflammer qu'il ne pourra pas résister. Là, je le coinçais sur la chaise pour qu'il ne s'échappe pas et on passait à l'acte. Pour l'avoir totalement avec moi, je lui faisais promettre que notre relation devait rester secrète. Cela fonctionnait que je n'aurais pas à craindre que mon passé ne revienne à la surface. Le reste de mes études se passait sans encombre et j'aidais en même temps mon amie qui organisait son mariage. J'avais pris le soin de mener mon enquête sur son prétendant pour qu'elle ne se trouve pas en présence d'un connard sur pâte. Mon amie avait de la chance qu'elle se mariait en toute intimité et j'étais sa demoiselle d'honneur.

Mes études étaient terminées. Le plus difficile était de trouver un emploi en tant qu'avocate. Le rêve serait d'être à New York, mais je cherchais ailleurs. L'occasion se présentait dans la ville de Belle-Fleur. Je préparais mes affaires, partant pour la ville où là, je pourrais exercer mon métier et changer de vie. Finalement, le destin ne me dictait pas sa loi mais je prenais les armes pour construire ma vie telle que je le souhaitais. Cela allait-il fonctionner ? Telle était la question.




Dernière édition par Brooklyn C. Harlington le Dim 19 Avr - 13:51, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:17

Welcome et bonne chance pour ta fiche !! Et sympa l'avatar Surprised
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:19

Bienvenue à Belle Fleur, Brooklyn !
Bon courage pour ta fichette
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:19

Bienvenue
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:20

Bienvenue jolie fleur

Bon courage pour ta fiche.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:23

Bienvenue en Louisianne Cool
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:28

Merci à vous tous pour votre accueil.

Carter => Oh, quel beau gosse que je vois, un beau mâle comme on n'en fait plus que je te croquerais tout cru :D :D Réserve-moi un lien d'enfer beau brun, et je te ferais vivre un instant inoubliable.
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:29

Pour le lien on en discutera lorsque tu seras validée Cool
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:33

Bien entendu Cool Cool garde-le bien au chaud :D
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:39

    Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:48

CARTER IL FAIT LE MEC INSAISISSABLE XDDDD

BIENVENUUUUUUUUUUE et merci pour ton inscription ! Bon courage pour ta fiche, si tu as besoin nous sommes là !

OMG LE VAVA Qu'elle jolie demoiselle !
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:55

bienvenue sur le forum **
courage pour ta fiche^_^
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 15:57

Bienvenue sur KOMD ^^
Bonne chance pour ta fiche
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 17:15

Je sens que tout les mecs vont se mettre à genoux bientôt
Bienvenue rose pleine d'épines bon courage pour ta fiche ! Si tu as une question harcèle moi
avatar
Grand ma'
t'as dans le viseur !

http://komd.forumactif.org/t798-lux-stares-at-selfies-until-they-turn-ugly-i-knew-it http://komd.forumactif.org/t810-lux-i-dont-get-texts-of-good-morning-beautiful-but-i-do-have-a-friend-who-spams-me-snapchats-of-her-dog-to-wake-up-to-so-whos-the-real-winner-here
▸ Moi c'est : Lux mais les plus proches m'appellent : Billy, Rosenbach ou Xul , ils disent que je suis quelqu'un de : chiant, une gamine insupportable, qui passe son temps à emmerder son monde. Sachez que j'ai : 23 ans et que je suis : pas difficile. , d'ailleurs mon coeur est : libre , je suis : célibataire Je réside au : quartier sud, dans un immeuble miteux. et j'occupe mes journées en tant que : revendeuse de weed et livreuse de pizza. ▸ Sur le net on me prénomme : ©smmg , mais mon vrai prénom est : Marie La célébrité sur mon avatar n'est autre que : Selena Gomez, duh ! , je remercie par la même occasion : ©smmg Je suis sur le forum depuis le : 10/03/2015 et j'ai posté(e) un tas de messages : : 409 Mes points scrabble : : 405

Champs Libre :

ABOUT LUX

"when all fades away my home will still be the same."

caractère de merde:
 


Lux est actuellement livreuse de pizza, après s'être faite virée de plusieurs petits boulots. Elle revend de l'herbe, ce qui lui permet d'arrondir ses fins de mois et de payer son loyer. Elle loue un appartement ridicule, dans le quartier Sud de Belle Fleur, dans lequel elle n'a que très peu de meuble. Elle dort d'ailleurs sur le vieux canapé qu'elle a récupéré dans une friperie. Elle consomme principalement du cannabis et du tabac. Elle ne touche pas aux drogues dures et si vous lui demandez pourquoi elle vous dira que c'est simplement parce que c'est trop cher. Son téléphone est un vieux nokia, sur lequel elle joue à snake pendant ses heures de pause. Elle conduit un vieux vespa beige qu'elle a depuis ses 16 ans. Elle se nourrit principalement de nouilles instantanées et est une grande consommatrice de thé. Le seul objet de valeur chez elle est sa télévision, qui est pourtant loin d'être de qualité, sur laquelle elle regarde ses séries préférés ainsi que bon nombre d'émissions de télé-réalités. Elle a un frère aîné, une demi-sœur, plus jeune qu'elle de quelques années, et deux demi-frère cadets qui son jumeaux. Sa mère et son beau père l'on foutu à la porte l'année de ses 21 ans. Ses parents sont d’origine mexicaine et parlaient très souvent en espagnol à la maison. Elle le parle donc couramment. Elle a gardé contacte avec ses amies de lycée et fait régulièrement la fête avec eux. Il lui arrive de voler dans les magasins (principalement de la nourriture et des produits de beauté). Elle c'est d'ailleurs faite prendre à deux reprise.



LUX ET LES GENS

TEDDY la voisine et collègue qu'elle martyrise. + MIRABELLE le plan cul régulier. + NINA la grande sœur de cœur qui la sauve de ses embrouilles. + KERRIE la jalouse. + MAKSIM le flic à qui elle fait les yeux doux pour se sortir de la merde. + KLAUS le drogué qui va lui attirer des ennuies.+ NANA la meuf qui la stalk.



Spoiler:
 



RP TIME

TEDDY + La folle course aux pizzas.
KLAUS + La lune est le soleil des statues.
NINA + A défaut de ne pas avoir d'enfant j'ai tout d'une mère.
NANA + grocery shopping.

.




MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 17:38

Bienvenue ici
Si t'as des questions n'hésite pas bon courage pour ta fiche

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Me and my girls
Nobody knows when we fake it,
you like to watch when we shake it
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Ven 17 Avr - 18:15

Buenodias Bellissima ! (ça s'écrit bien comme ça ? ^^)
avatar
Grand ma'
t'as dans le viseur !

http://komd.forumactif.org/t798-lux-stares-at-selfies-until-they-turn-ugly-i-knew-it http://komd.forumactif.org/t810-lux-i-dont-get-texts-of-good-morning-beautiful-but-i-do-have-a-friend-who-spams-me-snapchats-of-her-dog-to-wake-up-to-so-whos-the-real-winner-here
▸ Moi c'est : Lux mais les plus proches m'appellent : Billy, Rosenbach ou Xul , ils disent que je suis quelqu'un de : chiant, une gamine insupportable, qui passe son temps à emmerder son monde. Sachez que j'ai : 23 ans et que je suis : pas difficile. , d'ailleurs mon coeur est : libre , je suis : célibataire Je réside au : quartier sud, dans un immeuble miteux. et j'occupe mes journées en tant que : revendeuse de weed et livreuse de pizza. ▸ Sur le net on me prénomme : ©smmg , mais mon vrai prénom est : Marie La célébrité sur mon avatar n'est autre que : Selena Gomez, duh ! , je remercie par la même occasion : ©smmg Je suis sur le forum depuis le : 10/03/2015 et j'ai posté(e) un tas de messages : : 409 Mes points scrabble : : 405

Champs Libre :

ABOUT LUX

"when all fades away my home will still be the same."

caractère de merde:
 


Lux est actuellement livreuse de pizza, après s'être faite virée de plusieurs petits boulots. Elle revend de l'herbe, ce qui lui permet d'arrondir ses fins de mois et de payer son loyer. Elle loue un appartement ridicule, dans le quartier Sud de Belle Fleur, dans lequel elle n'a que très peu de meuble. Elle dort d'ailleurs sur le vieux canapé qu'elle a récupéré dans une friperie. Elle consomme principalement du cannabis et du tabac. Elle ne touche pas aux drogues dures et si vous lui demandez pourquoi elle vous dira que c'est simplement parce que c'est trop cher. Son téléphone est un vieux nokia, sur lequel elle joue à snake pendant ses heures de pause. Elle conduit un vieux vespa beige qu'elle a depuis ses 16 ans. Elle se nourrit principalement de nouilles instantanées et est une grande consommatrice de thé. Le seul objet de valeur chez elle est sa télévision, qui est pourtant loin d'être de qualité, sur laquelle elle regarde ses séries préférés ainsi que bon nombre d'émissions de télé-réalités. Elle a un frère aîné, une demi-sœur, plus jeune qu'elle de quelques années, et deux demi-frère cadets qui son jumeaux. Sa mère et son beau père l'on foutu à la porte l'année de ses 21 ans. Ses parents sont d’origine mexicaine et parlaient très souvent en espagnol à la maison. Elle le parle donc couramment. Elle a gardé contacte avec ses amies de lycée et fait régulièrement la fête avec eux. Il lui arrive de voler dans les magasins (principalement de la nourriture et des produits de beauté). Elle c'est d'ailleurs faite prendre à deux reprise.



LUX ET LES GENS

TEDDY la voisine et collègue qu'elle martyrise. + MIRABELLE le plan cul régulier. + NINA la grande sœur de cœur qui la sauve de ses embrouilles. + KERRIE la jalouse. + MAKSIM le flic à qui elle fait les yeux doux pour se sortir de la merde. + KLAUS le drogué qui va lui attirer des ennuies.+ NANA la meuf qui la stalk.



Spoiler:
 



RP TIME

TEDDY + La folle course aux pizzas.
KLAUS + La lune est le soleil des statues.
NINA + A défaut de ne pas avoir d'enfant j'ai tout d'une mère.
NANA + grocery shopping.

.




MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Dim 19 Avr - 17:09

hight five, t'es validée !


encore désolée pour l'attendre
J'ai beaucoup aimé lire ta fiche (un peu long pour mon cerveau assommé à la sortie du cinéma mais très bien écrite ), j'espère que tu te plairas parmi nous

Bravo ma caille, tu es validé(e) ! Tu vas bientôt pouvoir jouer pleinement, c'est pas cool ça !?  Tu peux dès à présent créer ta fiche de lien [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien], ainsi que ton[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et pourquoi pas ta [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]. Il se peut que tu ai besoin d'un scénario, tu peux donc créer le tien dans[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] ! Dans [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] tu pourras nous donner tes idées/avis/changements/demandes d'intrigues etc... Parce que KOMD c'est aussi chez toi ! N'oublie pas que Grand Ma' raffole des ragots, si tu as une information, n'hésite pas à lui en faire part [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]. Tu peux même voir les petits secrets de Belle Fleur déjà dévoilés dans [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]. Sache que tu peux contacter Grand Ma' pour toutes occasions, que ce soit pour un événement important, un deal... Nous souhaitons faire de KOMD un forum interactif et amusant donc n'aie pas peur ! Trêve de blabla je te laisse voler de tes propres ailes, contact nous si tu as le moindre soucis, mais surtout, amuse toi ! Après tout, on est chez mémé...    



_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Me and my girls
Nobody knows when we fake it,
you like to watch when we shake it
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   Dim 19 Avr - 18:16

Merci pour l'accueil

Ce n'est pas grave. Oh oops. En tout cas, c'est très gentil :D Et je m'y plais déjà :D
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs   

 

Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il faut savoir être maître de son destin pour combler ses désirs
» Tout ce qu'il faut savoir sur le commander
» « Parfois, il faut savoir lâcher prise et dire au revoir »
» Il faut savoir dire merci (gargote languedoc. )
» La forgemagie : tout ce qu'il faut savoir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knocking on Mémé's door ::  :: — Les recettes de Grand Ma' :: Version 1.0 :: Archives des présentations & liens-